French in London – le blog des Francais de Londres header image 2

Accoucher à Londres ou la maternité version NHS

février 29th, 2016 · 14 Comments

On a déjà eu l’occasion sur ce blog de parler des visites chez le médecin à Londres (chez un local GP). Mais une fois n’est pas coutume, French in London se transforme en « French mum in London ». Voilà le témoignage d’une jeune maman française à Londres.

Vivre sa maternité à Londres est a priori très différent de la France : on est beaucoup moins « chouchouté » ! Le principe de base : il n’y a pas de raison que ça n’aille pas. Sauf en cas de problème, les soins et suivis sont donc réduits au minimum.

Maternité, rentabilité

L’expérience de la maternité en Angleterre pourra dérouter certaines femmes habituées au confort du système de santé français. Par exemple : la salle d’écho ressemble à une salle d’opération avec un mini écran où la mère a du mal à voir le bébé en étant allongée… On est loin des écrans 3D version émotion maximale pour futurs parents comme en France ! En même temps, on vient rarement dans une salle d’échographie en Angleterre : s’il n’y a pas d’alerte à la 2e écho, on ne voit plus le bébé jusqu’à la fin de la grossesse.

Pour l’accouchement proprement dit, les jeunes mamans sont gardées entre 6h et 12h après la naissance (sauf en cas de césarienne)… et oui l’accouchement n’est pas une opération ou une maladie ! Rien à voir donc avec les 3 à 5 jours passés dans une chambre seule en France avec des sage-femmes à disposition nuit et jour. Un séjour qui peut sembler long à certaines mamans…

Le suivi se fera à la maison

Une fois l’accouchement réalisé, on vous expliquera en temps record tout ce qu’il faut savoir. Autant dire qu’après tout ça, le retour à la maison avec un bébé d’un jour dans les bras, c’est très déroutant !

Néanmoins, pas de panique. Pour vous rassurer, une sage femme passe 15 min tous les 2 jours pendant 10 jours pour vérifier que tout se passe bien. Elle donne en général de précieux conseils, même si là encore, c’est parfois un peu surprenant. Pour la peau sèche de bébé, rien de tel que l’huile d’olive que vous utilisez pour assaisonner les salades. Pour soigner des cicatrices (en cas d’épisiotomie par exemple), prenez un bain avec une cuillère de sel !!

Au final, la maman, le bébé et le papa se portent bien, mais l’expérience reste étonnante. Le système de santé britannique réserve bien des surprises !

[ post by Alixe ]

Vous avez accouché à Londres ? Quelle a été votre expérience ? Racontez-nous !

Tags: France vs. UK · Post by Alixe · sex in The City · Vivre à Londres

14 responses so far ↓

  • 1 Murielle S. // Jan 12, 2011 at 11:31

    oui le systeme de sante est tres deroutant , en clair je dirais il faut eviter d etre malade en Angleterre beaucoup moins de suivi on doit reclamer pour avoir des medicaments qui si vous arrivez a avoir les memes qu en France[ presque impossible] vous seront donnes au compte goutte et chaque prescprition vous est facturee 7 pounds

  • 2 Aneela R. // Jan 13, 2011 at 12:08

    Tout à Fait D’accord !!! je suis enceinte …. j’ai eu droit à seulement 1 échographie et le suivi grossesse et vraiment moins médicalisé qu’en France !!! Surtout que j’ai entendu que pour avoir la péridurale il fallait beaucoup attendre …. Donc je n’accoucherai en aucun cas ici :-))

  • 3 marie-anne // Fév 6, 2011 at 2:38

    Hello,
    Merci Alixe, je dois dire que tes propos refletent ce que vivent la plupart des mamans ici.
    Neanmois, dans mon cas, ayant eu des pepins de sante il y a quelques annees en France, la premiere sage femme que j’ai rencontree en UK a immediatement identifie mon cas comme « grossesse a risque » (pas de panique, il s’agissait de pures precautions). Sachant que je serais dans cette situation des le debut, j’avais d’abord opte pour un double suivi en France et en UK afin d’etre rassuree. A partir du 5e mois, j’ai compris que j’avais droit au « service VIP » de la NHS et ai donc laisse tomber les RV a Paris (et les paiements a la Caisse des Francais a l’Etranger !) : a Londres, j’etais suivie -gratuitement- par des consultants a chaque visite, j’ai meme pu reussir a avoir le meme sur les 2-3 derniers mois et ai eu je ne sais plus combien d’echos… Bref, ma gyneco en France n’aurait pas pu faire mieux ! 😉

    Pour l’accouchement, j’ai eu droit au service semi express, ie « delivery » le dimanche matin, back at home le lundi 14h. Voyons les bons cotes : c’est plus calme chez soi, non ? 🙂

    Last but not least, le bebe avait du mal a prendre du poids (rien de grave), mais du coup, nous avons ete suivis par une sage femme a la maison pendant 1 mois, au rythme de 3 fois par semaine pendant 15 jours puis 1 a 2 fois.

    Personnellement, si je repense egalement a mon experience super positive avec la NCT (groupes de preparation a l’accouchement dans son quartier), je prefererais accoucher de nouveau en UK plutot que de rentrer en France.

    Ceci etant, c’est tres personnel et a nouveau, c’est lie au bon suivi pendant la grossesse dans mon cas qui m’a bien mise en confiance et au fait d’avoir toujours eu la chance d’etre tombee entre de bonnes mains. Tout cela, sans frais…

    Une idee pour un prochain article : focus sur la NCT ? Je ne connais pas d’equivalent en France…Et toi, Alixe ? 🙂

  • 4 Théodore // Fév 15, 2011 at 10:44

    (C’est le papa qui écrit) L’accouchement NHS, non franchement à ne pas refaire. C’est trop l’usine et la loterie: 50% du personnel est très bien, l’autre moitié, c’est l’enfer. Après déjà 3 ans ici, le système de santé français fait partie des choses qu’on regrette (avec la nourriture notamment !).

  • 5 martine valton jouffroy // Avr 17, 2011 at 9:06

    Bonjour, je suis psychotherapeute francaise et canadienne formee a l’accompagnement des femmes enceintes ou avec des nourrissons et je peux vous aider a distance par Skype notamment. Visitez mon site et lisez plus de details. http://www.taktic.eu

  • 6 Audrey // Juin 29, 2011 at 12:23

    J’ai accouche a Londres, et desirant un accouchement le plus naturel possible je n’ai pas pense une seconde a rentrer en France!!!
    Toute ma grossesse j’ai suivi des cours de yoga pour femmes enceintes organises par mon children centre, je payais 1livre la seance (1h de yoga + 1/2h de relaxation), et c’est bien grace a ca que malgres un declenchement imprevu j’ai accouche sur un lit avec perfusion 🙁 mais sans peri et sans difficultes! De plus, j’avais eu droit a une troisieme echo car il y avait une suspicion (fausse heureusement) que mon bebe soit trop petit! A l’hopital je suis tombe sur 2 sages femmes supers (bon en meme temps je ne les ai quasiment pas vu, je les ai appele au moment de pousser! lol). Bref, a refaire pour bebe numero 2 sans hesiter!!
    C’est vrai que les GP sont NULS (en tout cas le mien est vraiment nul et je pese mes mots!!!), mais quand on a vraiment un probleme, la NHS nous prend quand meme bien en charge!
    Un ex de mon sgrogneugneu de GP. Enceinte de plus de 8 mois, je vais le voir pour cause de migraine (je n;en avais pas eu de la grossesse) et sans m’examiner il me dit de prendre… du… paracetamol, vous l’aurez devine!! Je lui demande alors de me prendre la tension, et le voila qui me rit au nez en me disant que la tension n’a rien a voir avec mes maux de tete. Bref, je suis pas medecin mais quand meme!! La semaine d’apres je faisais une pre eclampsie…
    Bref, ya du bon, ya du mauvais. A chacune de faire ses choix en connaissance de cause. Pour moi un accouchement est un acte naturel et je ne me vois pas me preparer a me coucher sur un lit avec une peridurale, ne rien ressentir, me faire decouper (episiotomies a tout va) et sortir le bebe aux forceps. Ce n’en est pas ma conception et il me semblait qu’en Angleterre mes choix seraient plus respectes! Je pense avoir eu raison sur ce point.

  • 7 cece // Oct 21, 2011 at 7:43

    Oui et d’autant plus que leur resulats sur la morbidité et moratlité perinatale est meilleure que la notre !!!

  • 8 rose // Oct 31, 2011 at 4:19

    Bonjour les filles,
    j’aurai une petite question, voila je suis eneine de 5 mois et je me demander si c’etait normal que ni la sage femme ni personne ne verifie que mon col n’est pas ouvert ou autre. Je sais qu’en France on le fait a chaque visite mais la jamais personne ne me la verifier. Merci de me rassurer. A bientot

  • 9 solene // Juin 7, 2012 at 12:57

    Bonjour,

    Je suis étudiante sage femme et je recherche à faire un stage dans un hôpital en agleterre ou avec une sage femme en angleterre.
    Si quelqu’un ici avait des contacts à me transmettre, n’hésitez surtout pas !

    Merci ++++

  • 10 admin // Juin 7, 2012 at 3:45

    @ Solène. bonjour, désolé je n’ai pas de contacts pour vous là dessus. Si j’entends parler de quelque chose, je vous recontacte. ++

  • 11 okoua // Fév 12, 2015 at 1:38

    Oui en effet je vais aussi accoucher a Londres,bien que je n ai pas encore experimente la maternite, mais je peux dire qu on est pas du tout chouchoute du point de vue medical a Londres!

  • 12 Veronique // Sep 18, 2015 at 4:28

    J’ai accouché à Londres récemment, et j’ai écrit un article sur le sujet sur mon blog (une maman et dix trucs) pour celles qui voudraient en savoir plus. En gros, je trouve que les choix de la mère sont mieux respectés ici et que les mères sont moins infantilisées, mais c’est clair qu’il ne faut pas s’attendre à être chouchoutées ! C’est plutôt « vous êtes enceinte, pas malade… allez hop, la suivante. » Moi ça m’a bien convenu car je n’aime pas trop voir de médecins, mais ça ne convient pas à tout le monde !

  • 13 Laeticia // Fév 29, 2016 at 3:06

    Si vous decidez d’accoucher à Londres avec NHS, voici une description et qq conseils

    En choisissant l’hopital NHS pretez attention à :
    – La notation de l’hopital (care quality commision)
    – le ratio entre midwife et femmes
    – les statistiques de naissances (normale, cesarienne d’urgence, forceps)
    – l’organisation du travail entre privé et public (s’il y a une aile privée, assurez-vous qu’il n’y ait pas de conflit d’intérêt au profit du privé).

    La grossesse
    La grossesse est vue comme un etat naturel qu’il ne faut pas medicaliser. La volonté de la femme est au coeur des décisions et peut primer sur l’avis médical. Raison pour laquelle, il faut être informé des différents cas possibles et des risques afférents (peridurale, césarienne, declenchement, augmentation (ocytocin), forceps, ventouse, episiotomie…) et préparer un birth plan (plan de naissance qui décrit ce qu’on veut / ne veut pas si le choix se présentent).

    De manière generale, les process sont bien rodés mais c’est un peu l’usine. Traitement de masse avec des process de masse. Les cas particuliers peuvent se perdre au milieu de ces process. Il y a des considérations de coûts aussi qui conduisent à delivrer une solution médicale de qualité mais ce n’est pas une politique du risque zero. (Comme en France par exemple). On reduit le service medical à ce qu’il y a d’essentiel donc un peu minimaliste.
    Il faut aussi savoir qu’il y a actuellement un probleme de penurie de sage femmes au uk. Certains articles relaient un service de moins bonne qualité pendant les nuits/we et vacances mais il est difficile de savoir ce qu’il en est réellement.

    Suivi de la grossesse
    Vous ne voyez personne avant le scan du 1er trimestre (un peu deroutant). Sauf discussion rapide avec GP.
    Le suivi antenatal est realisé conjointement par les sages femmes et les GP (analyse d’urine, mesure pression artérielle et mesure taille du ventre) ainsi que les equipes d’echographie (2 echographies au total si tout est normal 3 si complication). Contrairement à la France, il n y a pas de suivi de la toxoplasmose. Si vous le souhaitez vous pouvez demander (insister) à ce qu’on le check quand même mais ce ne sera pas fait tous les mois!

    Il n’y a pas de continuité de soins. Il y a un gyneco attitré mais c est pour le process vous ne le verrez peut être jamais.
    Ce ne sont généralement pas les memes sages femmes pendant le suivi de la grossesse, ni même au cours de l’accouchement (changement d’équipe à 7h du matin et à 19h) ni après l’accouchement.

    Il y a des cours à l’hopital a la fin de la grossesse pour preparer à l’accouchement et à l’allaitement. De manière générale on prône l’accouchement le plus naturel possible et on conseille d’eviter la péridurale (présentée comme facteur de risque accru de naissance instrumentale.

    L’accouchement
    Vous avez le choix entre la partie de l’hopital qui n est pas medicalisee du tout ou il n y a que des sages femmes et la partie medicalisee avec sage femme et obstetriciens (peridurale, complications..) en general au meme etage.

    Au NHS, on n’est pas accepté à l’hopital avant 4 cm de dilatation (debut du travail) même en cas de perte des eaux.

    La peridurale peut etre mise à partir de 4 cm de dilatation. Elle est normalement donnee sur demande mais cela semble varier selon les temoignages.

    Un declenchement est prévu 24h apres la perte des eaux si le travail ne s’est pas declenché naturellement et ce pour éviter le risque d’infection pout le foetus. Un declenchement est egalement prevu une semaine apres le terme si l’accouchement ne s’est toujours pas déclenché naturellement. (Le terme au uk est fixé a 40 semaines vs France 41 semaines).

    Les process sont bien rodés avec des medecins/sage femmes différents qui vérifient avec un regard neuf le déroulement de l’accouchement. Les medecins sont tres competents et en cas d’urgence tres réactifs. Ils sont très respectueux et ne font rien sans vous consulter.

    Si vous le souhaitez, vous pouvez avoir une sage femme privée ou une Doula qui vous accompagne pendant l’accouchement mais elle sera la en tant que birth partner pour vous pas en tant que responsable de l’accouchement.

    Le NHs favorisera toujours la voie basse meme si des complications sont parfois probables. La césarienne ne sera pratiquee qu’en cas de réelle urgence. Qq stat :
    – 50% env des primipares accoucheront par voie normale sans intervention aucune
    – Il y a environ 25/30% de naissance instrumentale (forceps, ventouse) pour une primipare qui est sous péridurale. Ce taux baisse d’environ 10 points sans peridurale.
    – Pour une primipare, une cesarienne d’urgence est realisee dans environ 20-25% des cas.
    *Chiffres basés sur les stat de guy’s and st thomas hospital et chelsea and westminster hospital

    Le post accouchement
    Il y a des chambres privees pour le post accouchement en nhs dans certains hôpitaux (payantes ou non) mais il faut savoir qu’il est rare de pouvoir en disposer. Il y a très peu de disponibilité.
    Generalement ce sont des dortoirs de 4 à 20 lits separés par des rideaux et une sdb commune. Le confort n’est pas vraiment au rdv. Les femmes sont en general plutot satisfaites des rdv antenataux et de l’accouchement mais se plaignent du post accouchement.
    Les sage-femmes aident activement pour l’allaitement. En revanche si vous avez une episiotomie, elles ne vous nettoient pas comme en France. Elles verifient l’episio de loin mais c’est tout. On ne vous conseille que de l’eau pour nettoyer (vs France utilisation d’un antiseptique et de produit pour ramollir les selles)
    Il faut savoir qu’en cas d’accouchement normal sans complication, vous êtes liberees sous 6-12h et 2 sages femmes viennent rendre visite à domicile. En cas de complication pendant l’accouchement (forceps ou déchirure ou autre…) il est préférable d’être suivi par un gyneco privé qui surveille qu’il n y a pas de complication (infection, désunion…) qui surviennent dans la semaine qui suit l’accouchement.
    Pour la reeducation perineale, Il est conseillé de faire appel à une physiotherapist (au uk on conseille de commencer les exercices dans la foulée de l’accouchement (à ses frais). En france on attend 6 semaines.

    En gros les avantages du nhs
    Gratuit / service medical de qualité (core service) / infrastructure en cas de complication / femme a un role central ds son accouchement
    Inconvenients
    Considerations de cout au coeur du service / Minimaliste / rdv peuvent paraitre peu frequents surtout 1er trimestre/ usine / difficile de joindre hopital rapidement / penurie de sage femme/ post accouchement tres peu confortable/ pas possible de planifier ses rdv comme on veut/ on ne sait pas sur qui on va tomber/ tout est processé mais le cas particulier peut se perdre dans le tas / part d’inconnu non maitrisee (quelle sage femme/ medecin / horaire de changement des equipes)
    Ne font des cesarienne qu en cas d extreme urgence (politique risquée)

  • 14 Laeticia // Fév 29, 2016 at 3:14

    Pour celles qui hesitent entre nhs et privé, voici qq caracteristiques du privé :
    – confort
    – traitement personnalisé / chouchouté
    – une équipe dédiée en continu (grossesse, accouchement et post accouchement)
    – possibilité de choisir son médecin
    – Possibilite de joindre le medecin a tout moment
    – Possibilité de planifier ses rdv (rdv plus frequents / 3 echographies sont prevues)
    – Le suivi apres l’accouchement est beaucoup plus rapproché
    – Seance de physiotherapie pour les exercices périnéaux.
    – Suites de l’accouchement bien plus confortables (Chambre privative, Ratio de sage femme plus important, calme, nuits reposantes, lit confortable pour le papa qui dort à coté, repas preparés par un chef, salle de bain privative, cadre général plus beau…)

    Dans le privé, le recours à la cesarienne est plus rapide des la moindre complication (meme mineure) on veut eviter a tout prix les complications de la voie basse ou les naissances instrumentales. C’est egalement une crainte de poursuite judiciaire. Ensuite Biensur ça rapporte plus d’argent. Neanmoins de plus en plus les medecins ecoutent sutant que possible les souhaits de la future maman. Tout depend du nedecin que vous aurez choisi

    2 types de privé
    – Des hopitaux entierement privés (portland hospital) ou le suivi et l’accouchement coutent entre environ 14k pounds et 22k pounds (selon voie vaginale ou cesarienne et nb de nuits).
    – Des ailes privees au sein des hopitaux nhs (st thomas, chelsea and westminster, st mary..) le suivi et l’accouchement coutent entre 12kpounds et 18k pounds)

    Dans le privé 100% privé, il faut demander s’il y a des cas de complication ou vous etes transferés en nhs.

Réagissez a ce post! (les commentaires avec liens seront systematiquement moderes ainsi que les propos injurieux, diffamatoires, racistes ou hors sujet.)