French in London – le blog des Francais de Londres header image 2

Itw d’Axelle Lemaire, députée d’Europe du Nord

juin 22nd, 2012 · 7 Comments

Dimanche dernier, Axelle Lemaire a été élue députée des Français de l’étranger. Elle a été élue par des Français établis hors de France, une première dans la Ve République. Son score : 54,8%.

Sa circonscription est vaste (Royaume Uni, Islande, Norvège, Danemark, Suède, Finlande, Irlande…), tout comme son rôle dans cette Assemblée, trop souvent habituée aux jeux du pouvoir parisien.

French in London a donc décidé d’aller à la rencontre d’Axelle Lemaire. Très accessible, la nouvelle députée a accepté de répondre à nos questions. Dans la vidéo ci-dessous, l’élue socialiste revient sur ses premiers jours à l’Assemblée et ses impressions face à  ce nouveau défi. Elle nous livre aussi les chantiers qui seront ses priorités et les messages qu’elle entend faire passer dans l’hémicycle : non, les Français de l’étranger ne sont pas tous des exilés fiscaux !

Une interview réalisée à Paris, dans l’enceinte de l’Assemblée mais sous la pluie. Ambiance finalement très british.

 

Tags: France vs. UK · interview · News / Actu

7 responses so far ↓

  • 1 sas // Juin 26, 2012 at 5:12

    Oui et bien, je suis totalement effaré de voir qu’une députée socialiste nous représente dans des pays tels le Royaume Uni.

    C’est un absolu non sens.

    Axelle Lemaire profite d’un système qui n’a rien, je dis bien rien, de socialiste. Le Royaume Uni n’est pas la France, et si les RU était « socialiste », on serait à vivre comme des pays tels la Grèce, l’Espagne, ou même la France.

    Avec toutes ses qualités, mais surtout ses défauts.

    Le dynamisme, l’esprit d’entreprise, la méritocratie, le sens des affaires, le capitalisme dans tout ce qu’il y a de plus représentatif, n’a rien, strictement rien, à voir avec le socialisme.

    Faire élire, une députée socialiste, censée représenter les étrangers du RU, ce serait comme si Cuba faisait élire un député républicain pour ses expatriés.

    C’est un absolu non sens.

    La vitalité du RU, de son économie, sa manière de fonctionner, sont à l’opposé de ce que Axelle lemaire représente à travers son idéologie.

    Donc oui, elle profite d’un système largement capitaliste, et manifestement cela ne semble pas lui déplaire puisqu’elle y vit depuis de nombreuses années, pour véhiculer des idées qui sont en totale contradiction avec le monde dans lequel elle vit.

    C’est franchement ridicule.

    Merci de me publier

  • 2 admin // Juin 26, 2012 at 5:18

    @ sas : avez-vous écouté la vidéo avant de poster votre commentaire ? ne trouvez-vous que dans ses réponses, elle fait la promotion du dynamisme et de l’esprit d’entreprise dont vous parlez ?

    De plus, notez qu’elle n’est pas députée de la seule circonscription du RU. Mais de toute l’Europe du Nord.

  • 3 sas // Juin 26, 2012 at 5:30

    @admin : j’ai très bien noté qu’elle est député de censée représenter les français de toute l’europe du nord, ce qui inclut des pays nordiques à vocation moins « capitaliste ».

    Ma remarque, et ma critique, comme vous l’aurez noté, concerne la représentation des français du RU.

    C’est un non sens.

    On ne peut pas représenter des systèmes si disparates entre le RU et les pays scandinaves.

    Elle est socialiste, je veux bien voir si elle fera la promotion du dynamisme et de l’esprit d’entreprise tel qu’on le connait au RU.

    Si demain Carrefour, Leclerc, Auchan et j’en passe, se mettaient à faire comme nos Tesco, Sainsbury, Waitrose, avec des ouvertures le dimanche, et même 24/24, elle serait la première à faire partie des défilés syndicaux aux côtés de la CGT, FO….pour protester contre cela.

    En totale contradiction avec ce qu’elle vit au RU.

    Donc oui, elle profite largement d’un système capitaliste qu’elle combat à travers son idéologie.

    Que dirait elle si Paris se mettait à mettre des cctv partout comme à Londres ?

    Que dirait elle si Paris avait le même taux d’imposition pour ses sociétés que le RU ?

    Que dirait elle si Paris offrait les mêmes rémunérations à ses avocats, traders, banquiers, que Londres ?

    Que dirait elle si Paris se mettait à donner la même rémunération chômage que Londres ?

    ???

    Elle en tomberait malade.

    Alors je pense que les personnes chargées du découpage se sont légèrement trompées, mettre sur un même plan le RU et les pays scandinaves donne ce genre de résultat.

    Au lieu d’essayer de représenter un système qu’elle combat, elle devrait être plus cohérente avec elle même et aller essayer de changer la mentalité rétrograde des syndicalistes français, là oui elle aurait plus de crédibilité.

  • 4 admin // Juin 26, 2012 at 5:35

    @ sas : loin de moi l’idée d’avoir un débat politique ici, mais permettez-moi de trouver votre argumentaire un peu caricatural. 😉

  • 5 sas // Juin 26, 2012 at 5:47

    @admin : je veux bien que vous trouviez mes argumentaires un peu « caricatural » (caricaturaux).

    Cependant, ce sont des faits, rien que des faits. Si vous même vivez à Londres, c’est parce que le système tel qu’il est fait, institué, vous convient quelque peu, au moins.

    Hors, qu’est ce que ce système à de « socialiste » ?

    Prenez juste l’exemple des supermarchés. Rien que l’ouverture dominicale en France c’est la guerre alors imaginez ce que ce serait si on le demandait 24/24….Que pensez vous ce qui se passerait ?

    Si vous sortez régulièrement à Londres, faites vos courses vous mêmes, rentrez de soirée chez des potes, vous trouverez un sainsbury ou un tesco ouvert.

    Et comme je l’ai dit, si demain en France ce débat avait lieu, notre « représentante » socialiste se rangerait du côté de ceux qui lui sont proches idéologiquement, et elle serait en tête de cortège, n’en doutez pas.

    Londres est une ville passionnante, et autant personne n’a envie de se retrouver au chômage à Londres, donc le système « capitaliste » n’est pas parfait, loin de là.

    Mais si on y vit, certains d’entre nous font le choix d’y faire toute leur vie, c’est peut être qu’on y trouve nos avantages, et qu’on les estime supérieurs aux inconvénients.

    Je pourrais toujours pousser dans la caricature en disant que lorsque le mur de berlin est tombé, combien de « socialistes » sont passés à l’est pour délaisser à tout jamais ce système horrible qu’est le capitalisme ?

    Ca ne semble pas trop leur déplaire manifestement…

    Maintenant, cher admin, si demain Londres se mettait au régime socialiste avec tout ce que cela implique, ça se trouve, c’est vous qui râleriez… 🙂

  • 6 admin // Juin 26, 2012 at 6:53

    @ sas : je comprends votre point de vue mais vous confondez, des « faits » et une « opinion ».

    De même que vous confondez « socialisme » (version économie encadrée comme on a pu le voir chez les Russes ou les Chinois) et « socialisme » (tels que la plupart des PS occidentaux le conçoivent, dans une économie de marché ouverte et libre à la concurrence…)

    Croyez-vous vraiment que la France de François Hollande est aujourd’hui un pays « socialiste » au sens de « maxiste »? Soyons sérieux. De nombreux pays en Europe sont gouvernés par des politiques « de gauche ». Sont-ils pour autant des « régimes socialistes » ? Un peu de recul, svp.

    Je comprends votre amour pour le système anglosaxon mais il ne faut pas caricaturer le rôle des politiques et l’adhésion que l’étiquette de leur parti représente.

    Si un candidat UMP avait été élu, vous auriez pu trouver des différences dans le programme Sarkozy et la politique menée actuellement par David Cameron. Ca se saurait si Londres et Paris étaient 100% sur la même longueur d’onde.

    Quant à savoir si un Français de Londres ou un expatrié adhère à 100% au modèle économique et social dans lequel il vit, ca me parait hasardeux. Evidemment beaucoup de french in london louent le mode de vie, le dynamisme et l’économique UK mais la vie ne se résume pas aux horaires d’ouverture du Tesco.

    Bref, je n’ai pas de raison de particulièrement défendre Axelle Lemaire mais je trouve que vous lui faites un procès d’intention un peu dur basé sur une conception archaïque de ce qu’est aujourd’hui « le socialisme » dans nos démocraties modernes.

    A+

  • 7 sas // Juin 26, 2012 at 7:15

    @admin : heureusement que la vie ne se résume pas aux horaires tesco, et merci de prendre mon exemple pour ce qu’il n’était pas.

    Quand Tony Blair, de « gauche », s’est rendu à l’assemblée nationale en France, et qu’il a du dire ce qui était une bonne politique économique, il a dit « La gestion de l’économie n’est ni de gauche, ni de droite : elle est bonne ou mauvaise »…très applaudit à droite, 2 ou 3 députés socialistes qui se sont mis à applaudir jusqu’à ce qu’ils se rendent compte qu’ils étaient les seuls dans leur camp à le faire et on cessé aussitôt.

    Voilà la différence entre une sociale démocratie et le socialisme représenté par Axelle Lemaire.

    Tout est là.

Réagissez a ce post! (les commentaires avec liens seront systematiquement moderes ainsi que les propos injurieux, diffamatoires, racistes ou hors sujet.)