French in London – le blog des Francais de Londres header image 2

Tôt ou tard s’en aller (a goodbye post)

juin 4th, 2009 · 41 Comments

Voilà, je crois qu’il est temps de mettre ce blog sur pause. Il aura marqué mes années Londres. Peut-être même aura-t-il été témoin des dernières années du Londres « finance ». Qui sait ?! La nouvelle ère sera-t-elle seulement différente ?

J’ai commencé à écrire ces mots sur le bateau qui quittait Douvres. Dernier aller-retour Paris-Londres que j’ai voulu en voiture et en ferry. Lassé de l’Eurostar? Peut-être. Mais surtout, il me fallait probablement cette coupure, cette route, la M20 depuis Londres, l’attente, l’embarquement sur le ferry, et cette atmosphère de pause avant de m’investir ailleurs. Autrement.

Le ferry garde ce charme désuet. L’attente a du bon. Mon impatience virtuose en prend un coup, ça n’est pas plus mal. Et puis voyager au milieu des routiers, des bus de collégiens et des retraités scotchés aux duty free et aux machines à sous, ça permet de ne pas oublier que la vie ne se résume pas aux paillettes éphémères de La City.

Ci-ty, ton univers impitoyaaaaable

Je crois qu’une des choses que je garderai de Londres, c’est mon intrusion dans ce monde si particulier de la finance. Palpitant. Grisant. Attention, je n’étais pas trader, je n’ai jamais joué ni gagné des millions mais j’ai baigné dans ce monde qui brasse des milliards. Et à parler de gros chiffres toute la journée, je réalise qu’il est facile d’en perdre la valeur.

Il faut une bonne dose de recul (et certainement un entourage déconnecté de ces questions) pour garder un peu les pieds sur terre. On en viendrait presque à légitimer les bonus déments, les crédits refusés et autres petites perversions de notre économie financiarisée.

Alors oui, il est temps de refermer ce blog et de rentrer. Une flopée de mes collègues ont fait ou vont faire la même chose. Rentrer dans leur pays: France, Espagne, Italie… comme si finalement nous étions un certain nombre à attendre ce licenciement pour aller vers autre chose. Ailleurs.

Mind the gap between the train and the platform

Fondamentalement, la rapidité des départs des uns et des autres montre peut-être aussi à quel point Londres et la Grande-Bretagne n’ont jamais été pensés dans notre cas comme un asile de long terme. Peut-être pas si loin de ces séjours estudiantins à l’étranger où on vit en sursis, profitant plus que s’intégrant réellement.

C’est la différence que je fais entre « expatrié » et « immigré ». Le projet. Le long terme. La volonté de s’installer, tout simplement. Notre mode de vie avait ses limites. Il est possible qu’après deux ans et demi, ces limites aient été atteintes. Un projet de vie a besoin de plus qu’un travail et qu’un certain confort financier. Ceux qui vous disent le contraire feraient mieux de rester un peu moins tard au boulot le soir.

Restent les souvenirs et la nostalgie instantanée. Il est difficile de tirer un trait sur plusieurs années baignées dans une culture et une ville comme Londres… Il me faudrait plus que ce blog pour énumérer les milliers de choses que j’ai adorées à Londres. Tous ces détails du quotidien, toutes ces couleurs, ces atmosphères, ces gens croisés, ces expériences…

Reprendre une vie normale

Dans l’Auberge espagnole, Romain Duris parle de Barcelone, la nouvelle ville où il arrive. Il parle de ces rues et de ces perspectives que bientôt il connaitra, il maitrisera. Après deux ans et demi à Londres, j’aurais envie d’aller encore au delà de bien des rues, de bien des perspectives de cette ville incroyable. Un auteur britannique disait d’ailleurs « Londres offre tout ce que la vie peut offrir et quand un homme est las de Londres, il est las de la vie». J’aurais encore de la marge.

Quitter Londres ? Quitter l’étranger ? Voilà une étrange pensée.  Il est temps de quitter le « london network » sur facebook. Il est temps de virer sa oyster card de son portefeuille. Il est temps de reprendre une vie normale.

La vie d’expatrié a cet avantage de vous rendre un peu singulier dans un environnement différent. Il est temps de rentrer un peu plus dans le rang. Voilà peut-être pourquoi j’ai un peu trainé à écrire ce dernier post.

Thank you very much.

Alors, ce blog. Comme je l’avais annoncé, je vais le laisser en ligne mais il n’y aura plus de nouveaux posts. Je vous invite néanmoins à refaire un tour dans les archives. Certaines me collent toujours au corps (au coeur et encore).

En vrac, je vous parlerais du post sur le Shopping de Noel, de celui où j’ai du rendre mon badge, celui de mon passage éclair chez le médecin, celui où je parlais des traders et des escort girls ou encore de celui sur le merveilleux Flower Market, non loin de Brick Lane !!

Bref, merci à tous ceux qui tout au long de ces deux ans et demi ont permis à ce blog d’exister, de grandir, de fédérer parfois et d’opposer aussi. Merci à ceux qui ont souvent commenté, avec sincérité et force. Cédric, Morgan, Elodie, Yorgos et ses potes, réactionnaire, Arnaud et tous les autres.

Merci à Marie-Do pour ses relectures patientes. A l’équipe de Libé. Merci à Boris pour la mise en expo des photos de ce blog et j’en oublie. A tous, à bientôt ici ou ailleurs !

Jean-Rémi (a.k.a French in London)

Tags: Editorial / POV · France vs. UK · Vivre à Londres

41 responses so far ↓

  • 1 Thiojas // Juin 4, 2009 at 7:23

    So Long and GoodBye..

    merci pour tous ces moments partagés avec toi, une lecture enrichissante pour moi.

    Bon courage pour tes nouveaux projets.

    See you soon.

  • 2 Vano the butcher // Juin 4, 2009 at 8:12

    Adieu JR… ou plutot Bye bye! Mais sans regret à vrai dire. Combien de fois on est revenu vers moi en citant votre blog et j’avais fini par ne plus remettre en question votre regard sur la société londonienne. Excusez-moi de n’avoir pas vraiment compris ou vous viviez et ce que vous faisiez. Je vis ici depuis 3 ans mais apparemment j’ai toujours eu du mal à reconnaitre votre témoignage.
    Mais je vous souhaite le meilleur « Ã  reprendre une vie normale » et si vous pensiez vous installer à Barcelona, vous ne serez pas dépaysé avec ses bars trendy à margaritas et ses européens fluently english speakers.

    Adeu siau
    Vano

  • 3 Mickael B // Juin 4, 2009 at 8:15

    C triste un blog qui ferme…

  • 4 admin // Juin 4, 2009 at 8:46

    @ Vano : je n’ai pas vraiment en tête de m’installer à Barcelone. Je reviens à Paris où je me marie bientôt et où je reprends un nouveau boulot actuellement.

    Je comprends complètement que vous ne vous soyez pas retrouvé dans ces lignes. Je n’avais pas vocation à écrire la bible du français à londres. J’ai souvent été un peu dérangé par certains internautes recherchant cette universalité. Dès mon premier jour à Londres, ce blog a existé pour raconter des trucs à mes potes d’ici ou d’ailleurs. Son exposition par la suite a peut-être brouillé un peu ce message.

    de plus, mon job et ma boite m’obligeaient à rester anonyme à l’époque et il est possible que sans ces détails, mon discours avait moins de cohérence aussi.

    Dans tous les cas, merci pour votre commentaire. Continuez à profiter de la GB où j’espère vous avez la chance de vous « installer ».

    ++

  • 5 Alice // Juin 4, 2009 at 9:30

    Nooon, le moment tant redouté est arrivé! Plus de nouveaux post de French in London! Sniff.
    Bon retour à toi, ce fut un réel plaisir de te lire. Et puis tu nous rappelles à tous qu’un jour aussi nous rentrerons, et qu’il faut donc en profiter tant qu’on est là…
    Bonne chance pour la suite French in London!

  • 6 cedric // Juin 4, 2009 at 10:04

    Klapish fait dire a Romain Duris dans les Poupees Russes qu’il faut partir loin pour savoir si l’on est proche. Cette phrase etait la base de mon discours de mariage a l’attention de ma femme. Elle demeure vraie aussi pour les amities… Bonne route a toi Jean-Remi. Et rendez vous au prochain croisement.

  • 7 Adam // Juin 4, 2009 at 10:26

    Et pourquoi pas un blog sur ta vie à Paris (ou ailleurs?)

    Intéressant ce que tu dis: « la différence que je fais entre “expatrié” et “immigré”. Le projet. Le long terme. La volonté de s’installer »

    J’habitais en Angleterre avec ma copine (française) mais il y avait pas question pour elle de faire sa vie là-bas, donc on s’est installés en France, mais pourtant elle adore l’Angleterre.

  • 8 Sarah // Juin 5, 2009 at 1:43

    Je comprends tout à fait ce que tu ressens… Arhh, ton article me rend nostalgique et me fait replonger dans tous mes souvenirs londoniens!

    Je me dis que j’avais encore pleins de choses à y découvrir. Mais bon, comme tu dis, on ne peut pas se lasser de Londres, et il faut bien rentrer un jour!

    Depuis mon retour en France il y a 7 mois, pas un jour ne passe sans que je repense à des détails de ma vie à Londres. Les deux ans passés là-bas vont me marquer longtemps et j’espère qu’ils resteront toujours en moi.

    C’est une expérience indescriptible. J’ai l’impression que seuls ceux qui l’ont vécue peuvent comprendre.

    Bon retour à la vie « normale ». C’est pas mal aussi 🙂

    A bientôt

  • 9 jonathan // Juin 5, 2009 at 3:37

    Bonjour,

    Cela fait maintenant presque deux ans que je suis vos notes avec attention, que je ne perds pas une miette de ces récits souvent bien tournés, parfois volontairement polémiques.

    Je n’ai jamais pris part aux commentaires, ce qui ne m’a pas empêché d’apprécier pour autant vos propos.

    Aujourd’hui, je prends mon clavier pour vous remercier de ces propos, auxquels j’avais fini par m’attacher, de ces points de vue différents d »un guide touristique, et donc nécessairement enrichissants.

    Je vous souhaite donc une très bonne continuation, pour le « retour à la vie normale », et surtout je vous adresse :

    UN GRAND MERCI

    pour nous avoir à tous fait partager ces moments de vie, de scènes quotidienne, quelques éléments différent, un autre regard.

    C’est donc avec émotion que je me prépare à dire … good bye, and good luck !

    Jonathan

  • 10 Ad // Juin 5, 2009 at 9:23

    Dommage que tu finisses en généralisant, cela ne sera pas ton meilleur article peut être un brin d’amertume. L’echec d’une poignée n’est pas automatiquement de reflet d’une société, tu as réussit finalement à ressembler à cette presse avec un petit p qui n’a de cesse de remuner la merde plus tôt que de voir le positif.

    Mais je garderais malgré tout le souvenir d’un blog interactif et bien ficelé.

    Bonne chance de l’autre coté de la rive 😉

  • 11 JC // Juin 5, 2009 at 9:54

    « La vie d’expatrié a cet avantage de vous rendre un peu singulier dans un environnement différent. »:

    On ne saurait mieux dire. Difficile de se passer de ce sentiment apres plusieurs années. Pour moi, c’est très addictif.

    JC, expat à Singapour, Bakou, Amsterdam, Teheran, en Italie.

  • 12 Pierre // Juin 5, 2009 at 10:10

    J’ai découvert ce blog un peu trop tard… comme beaucoup, j’ai lu en silence, mais il me faut aujourd’hui te remercier pour ce blog et les articles qu’il contient.

    Être Français à l’étranger, où qu’on se trouve dans le monde, est une expérience singulière, même si de plus en plus de gens partent travailler et/ou vivre dans un autre pays.

    Même si on retrouve toujours quelques points communs, chacun vit cette expérience à sa manière, et c’est ce que j’ai apprecié dans tes articles.

    Comme d’autres ici, je retiens quelques-unes de tes phrases qui sonnent très juste.

    Bonne continuation, et bon courage pour la reprise parisienne ! Beaucoup de perspectives à découvrir et de rues à explorer aussi, mais avec un regard forcément différent…

  • 13 Morgan // Juin 5, 2009 at 10:21

    Courage…
    mais moi je n’ai jamais pu virer ma oyster card de mon porte-feuille ni même enlever le london network de facebook. je considère qye londres fait partie de moi, de ma personnalité. le retour a été difficile, mais on s’aperçoit vite que la France est belle… bonne continuation :p et god save the queen !

  • 14 Ada // Juin 5, 2009 at 1:00

    Et voilà, il fallait bien que celà arrive… J’aile beaucoup l’idée du post depuis le ferry à Douvres: jusqu’au bout et déjà parti pour ne pas trop souffrir du départ… et en même temps profiter de l’air et de la vue du large pour prendre le temps de se préparer et une nouvelle vie: well done buddy!
    Bonne chance pour tes projets futurs, pour toi et les tiens.
    Ada

  • 15 Estelle // Juin 5, 2009 at 1:25

    Pour qu’une histoire fasse sens, il lui faut un debut et une fin. Le moment est venu de conclure sans vouloir dire qu’il n’y aura pas de suite…

    J’ai beaucoup aime te lire, j’ai souvent partage tes points de vue de francais a Londres et j’admire ta vision de photographe que tu sais parfaitement transposer a l’ecrit pour offrir ces instantanes de vie.

    En offrant son point de vue au public, on s’expose naturellement a la critique, bonne ou mauvaise, enrichissante ou infondee. Je te felicite pour ton calme face a certains commentaires qui m’ont souvent fait bondir de ma chaise! Aussi a Londres depuis plus de 2 ans, j’ai souvent ete tentee de me lancer dans l’entreprise d’un blog… Un gout prononce pour la discussion mais pas assez de flegme pour supporter l’agression de la connerie de certains.

    En tous cas, tu peux etre fier du succes qu’a remporte ce blog. Une fenetre ouverte sur le UK pour les Francais reveurs de France et un point de repere pour nous autres « expatries ».

    Bon retour au bercail et bonne chance pour la suite!

  • 16 bordo // Juin 5, 2009 at 1:53

    Ton blog était en lien sur mon blog, il va falloir le supprimer, dommage.
    Ton dernier billet m’a rappelé mon départ de Londres il y a déjà quelques années.
    J’avais aussi pris le ferry et j’étais trés nostalgique de ce que je quittais.
    Tired of London, tired of life ! disaient mes amis.
    J’aime toujours autant cette ville.
    Bordo

  • 17 admin // Juin 5, 2009 at 2:00

    @ Bordo : pas la peine de supprimer le lien, le blog restera en ligne pour ceux qui ne le connaissait pas 😉

  • 18 Amandine // Juin 5, 2009 at 4:47

    Ton blog va laisser un blanc…
    Merci pour tes analyses de choses qu’on ne voit plus a force, dont on ne s’etonne plus ou qu’on ne comprend toujours pas…

  • 19 Morgan // Juin 5, 2009 at 6:24

    Tiens, il y a désormais deux Morgan !

    C’est dommage que l’on perd son job mais pouvoir échanger son travail pour une femme ne me paraît pas une mauvaise affaire en fin de compte…. Si tout le monde pouvait faire de même, j’imagine qu’il y aurait beaucoup plus de chômage 🙂

    Anyhow, I wish you happiness with your bride and success in your new future (?) career. And don’t forget to come and visit us from time to time.

  • 20 LylyGB // Juin 5, 2009 at 9:00

    Good bye and Good luck

    Francaise du Berkshire plus que de Londres, J’ai pas vraiement connecte avec tout les details de votre vie comme « French in London » mais c’a ma surement evite d’expliquer beaucoup de chose a la famille et aux amis.

    C’est mieux un peu de perspective qu’aucune et il fallais une voix pour humaniser un peu la bonne vieille rivaliter Franco-Anglaise.

    Et pour conclure, Je vous souhait un bon retour et success pour vos projet d’avenir. Londres etant(/etait?) LA place financiere en Europe, vous serez certainement utilise de votre experience dans la vie active Francaise.

    Aurevoir!

    PS : la descente de la M20 est une de mes routes prefere ici aussi ! aaaaaaaaah The rolling English countryside

  • 21 twenycent // Juin 5, 2009 at 9:12

    J’ai commencé à te lire il y a un an et demi quand je me suis installé à Londres et je me suis souvent retrouvé dans tes textes. Triste de le voir s’arrêter ainsi mais comme on dit : « toutes les bonnes choses ont une fin ». Bonne continuation et toutes mes félicitations pour le mariage.

  • 22 Thomas // Juin 6, 2009 at 3:33

    Simple lecteur des dernières heures, un peu comme Pierre, peu bavard mais tellement attentif à retrouver dans ces quelques lignes un peu de la magie d’une ville connue au fil de la vie étudiante, croisée rapidement mais qui m’aura laissée une envie indéniable et irrépressible d’y retourner, ne serait-ce que pour quelques heures.

    Jusqu’alors seule ville qui m’est apparue comme un univers à part, Londres a un charme certain, irréel, presque hors du temps à mes yeux.

    Merci à toi de m’avoir permis d’y rebaigner un peu, quelques minutes par-ci, par-là au fil des jours et des lectures…

    Je te souhaite de magnifiques aventures, où qu’elles soient…

  • 23 fabienne and co // Juin 6, 2009 at 7:40

    Alors bon vent et bonne chance pour la suite.

  • 24 Mathilde // Juin 7, 2009 at 12:01

    Oh bah non !

    J’ai découvert votre blog par hasard il y a un an ou peut-être deux, je ne sais plus. J’y revenais régulièrement quand je consultais le site de Libération. Je vous avais lu une fois, mais je n’avais pas oublié. Je me disais : « il est bien ce p’tit blog, je m’y sens bien, je comprends ce que son auteur écrit et ressent. »

    Vous avez une jolie plume, ce que vous dites est souvent juste et finement observé. J’ai appris des choses sur votre blog et ce dernier m’a donné envie de connaître davantage Londres.

    Actuellement en Allemagne, cela pourrait être ma prochaine étape… Je reviendrais lire vos archives.

    Un blog sur la vie à Paris ? Quelqu’un a suggéré cette idée. Je vote pour !

    Au plaisir !

    Mathilde.

    ps : j’étais persuadée que vous étiez une fille avant de découvrir votre nom ce jour !

  • 25 Jo // Juin 7, 2009 at 11:34

    Perso je trouve ça génial que tu n’aies jamais révélé ton métier ni trop de détails sur ta vie, ça enveloppait le tout d’un mystère et puis ça alimentait l’imagination! Je me suis déjà demandé plusieurs fois « mais qu’est-ce qu’il peut bien foutre dans la vie?! », si j’avais eu la réponse j’aurais surement dit un truc du genre « ok then… ». Je partage totalement ta vision du ferry aussi, dès que j’ai le temps, j’essaie de le prendre (surtout parce que ça m’évite l’avion, que ne ferait-on pas pour contourner le trio aéroport/vol/attente), mais c’est pas pareil pour traverser l’atlantique haha (un jour c’est sur!). En bref bon vent! (et c’est pas ce qui manque sur un bateau, vu que ton histoire pour moi s’achève là)

  • 26 XL // Juin 7, 2009 at 6:41

    Et pourquoi pas un blog sur le retour à Paris? Je vais bientôt rentrer aussi et j’aimerais voir tes réactions pour anticiper les miennes.Comment se ré-adapter à cette ville? Apprendre encore le plan de métro, s’habituer au stress, aux taxis parisiens, la détester pour mieux l’aimer ensuite???…
    merci bien en tout cas pour ces articles réguliers et bon vent!

  • 27 Manu // Juin 7, 2009 at 7:27

    Merci pour ce blog, et bon courage pour la réadaptation à Paris (Qui est difficile, au point que rapidement l’envie de « repartir » vous taraude)
    Un ex-French in London

  • 28 paul // Juin 8, 2009 at 12:05

    C’est la fin….
    Je suis tombe sur ce blog via google il y a un an ou deux.
    Je trouver aussi que prendre le ferry au lieu de l’eurotunnel est un excellente idee.
    Les white cliffs of Dover qui rapetissent au fur et a mesure du voyage….
    Tiens ca fait longtemps que je n’ai pas pris le ferry…

    P.S. :C’est Samule JOHNSON qui a dit: »Londres offre tout ce que la vie peut offrir et quand un homme est las de Londres, il est las de la vie »

    Why, Sir, you find no man, at all intellectual, who is willing to leave London. No, Sir, when a man is tired of London, he is tired of life
    Bon vent et best luck for the future
    Paul

  • 29 Guillaume // Juin 9, 2009 at 8:06

    So long my friend.

    C’etait un plaisir de lire tes lignes. Ton blog va nous manquer et surtout l’interraction avec tes lecteurs. A tres bientot et bon vent sur la France.

    Guillaume

  • 30 MB // Juin 9, 2009 at 12:46

    Belle(s) aventure(s) passées et à venir !

    Bravo et à bientôt …

  • 31 Brigitte // Juin 9, 2009 at 2:34

    Bonjour,

    Bonne chance à vous et mille mercis de nous avoir fait partager votre regard sur Londres. J’ai été rendre visite à deux reprises à une de mes meilleures amies qui est Belge comme moi, qui y habite, et à qui j’ai refilé les coordonnées de votre super blog.
    Londres est une ville extraordinaire et tellement (infiniment d’ailleurs) dépaysante. Vous avez des talents littéraires, vraiment. Je me souhaite de lire prochainement un de vos ouvrages, en espérant que vous songez à nous raconter des histoires avec votre si belle plume.
    A bientôt en librairie ??????
    Une Bruxelloise voyageuse.

  • 32 Tangrosa // Juin 10, 2009 at 5:00

    En toute sincérité bonne chance! Même si, ayant moi-même travaillé plus de six ans à Londres, j’étais très loin de partager votre enthousiasme pour cette ville.
    Pour moi – je vous l’ai écrit – le meilleur moment de mes années en Angleterre a été le soir où j’en suis parti définitivement ( par le ferry… ) Aujourd’hui, mon épouse (anglaise) est incapable d’envisager la vie ailleurs qu’en France. Vous verrez: le clinquant londonien est facile à remplacer.
    J’ai passé 35 ans de ma vie à l’étranger et ma conclusion est: « Vive la France »!
    Je vous souhaite d’éprouver bien vite les mêmes sentiments.Amitiés.

  • 33 moimeme // Juin 11, 2009 at 9:16

    en même temps je comprends que l’amour soit vainquant dans tout ça….Ah ah c’est beau (t’as vu j’ai lu ton blog avec attention :p) Bon courage pour la suite.

  • 34 Cereal_killer // Juin 13, 2009 at 8:52

    J’imagne ce que tu peux ressentir..J’ai quitter Londres pour transfer imposé il y a 8 mois et suis maintenant de l autre coté de l’Atlantique… Ici, mon Oyster card me suit toujours partout (et je suis tres serieux quand je dis ca), et je ne cesse de me repasser les souvenirs que j ai de cette ville.
    Bon courage pour le retour aux sources. Et merci pour la bonne humeur que tu nous a communiquer aux travers des tes posts.

  • 35 L’autre Anne // Juin 19, 2009 at 4:28

    Cher Admin, s’il fallait décider de vivre dans une ville en fonction d’un blog, je choisirais certainement Londres grace à vous.
    Les blogs de francais vivant à l’étranger reflètent souvent la mentalité du pays qui les accueille, m’étant rendue récemment dans un pays que j’ai detesté, de retour j’ai décider de trouver des forums parlant de celui ci, je n’étais pas surprise de voir qu’ils étaient à l’image du dit pays!
    Votre blog reflète l’image que je me fais de cette ville que j’aime !
    Le hasard a fait que nous vivions déjà à Londres au moment ou j’ai découvert votre blog et pour ma part je me retrouvais dans votre façon de percevoir cette ville.
    Désolée, j’aurais aimé vous contredire mais je n’ai pas eu l’occasion, j’en ai juste profité!
    Nous avons de la chance ne pas avoir été touché pour l’instant par cette crise (pourtant entreprise américaine aussi) mais une chose est sure c’est que si la situation se présentait il y a peu de chances que nous retournions sur Paris (voilà pour la première fois je ne partage pas le même avis que vous )! Ce sera dans un autre pays ! peut être l’afrique (origines obligent) pas tout de suite mais …
    Je vous souhaite bonne route et plein de succès dans votre nouvelle vie (avec l’expérience en plus, ce qui ne gâche rien).

  • 36 admin // Juin 19, 2009 at 4:30

    @ l’autre Anne. Merci 🙂

  • 37 moi // Juin 20, 2009 at 10:36

    Ben, pourquoi t’es si triste ? Londres existe toujours, tu pourras y retourner dans ta vie.

  • 38 Didier LAHELY // Juil 8, 2009 at 3:09

    Bonjour JR,

    Je voulais ajouter my 2 cents et te souhaiter un bon retour ou bon départ (selon état d’esprit : )

    Expatrié pendant quelques années à Hong Kong, j’ai pu apprécier des fois le parallèle entre ta vie et la mienne, les interrogations, et les expériences. Très enrichissant.
    Bien sûr, j’étais souvent outré par certains commentaires haineux, ce qui me faisait « oublier » ce blog pendant une durée aléatoire… et j’y revenais de temps en temps.

    Je suggère vraiment, fortement, que tu continues à bloguer. Parce qu’à mon avis, le style de ton écriture (ta personnalité donc) est très connoté, que tu sois à Londres où Paris ne changera rien (ou si peut), et c’est avec plaisir que nous continuerons à te lire.

    Il FAUT un « pendant » Parisien à ton histoire UKéenne ! : )
    Pas une conclusion, pas une fin, une antithèse. Nous avons besoin de comparatifs ! D’accord ce n’est pas tout à fait la même culture, la même économie etc. Mais enfin on peut comparer, tout peut se comparer !

    J’ai récemment fait un séjour très court à Londres pour quelques jours de vacances, en enchaînant Paris juste après… Il y a matière à…!
    Alors que je « sens » une agressivité latente et quotidienne à Paris, j’ai pu éprouver l’inverse à Londres ou les rencontres se font naturellement dans un climat « détendu » et serein…

    Bien sûr ce n’est que mon impression et je la partage ! : ))

    Et enfin, petit clin d’oeil, oublie l’emploi de mots anglais dans tes phrases ici, sous peine que l’on te réponde : « Comment qu’il se la pète avec son Anglais! » (une de mes expériences malheureuse : )

    Bienvenue.

  • 39 Catherine // Juil 9, 2009 at 11:21

    Bonjour a tous,

    Bravo pour ce blog, dommage pour sa fermeture…

    Je travaille sur un projet journalistique et voudrais faire reagir la communaute francaise de Londres sur sa conception d’elle meme, a l’approche des celebrations Bastille Day a Londres.

    Pouvez-vous m’aider? Lisez le pitch, ca pourrait vous interesser (et surtout vous comprendrez mieux ou je veux en venir… 😉

    Commentez, dites-nous ce que vous pensez du projet et donnez-nous vos idees de reportage!

    http://blog.globalfm.com/global-for-french/

    THANKS!

  • 40 LoicInSeattle // Nov 23, 2009 at 6:05

    Hello,

    Très joli post de départ. Expatrié depuis quelques mois à Seattle, je crois que je comprends la nostalgie qui émane de ce post.

    Difficile, parfois, de vivre tout ça en sachant qu’on va s’en aller sans pouvoir revenir…

  • 41 romain // Jan 1, 2010 at 11:43

    Cher JR,

    Merci à vous pour ces moments de vie et réflexions que vous nous avez fait partager.

    J’ai toujours trouvé dans vos articles de la sincérité, un ton loin d’être monotone, une arrogance feinte et surtout un attachement à la vie en outre-Manche bien que vous l’ayez parfois (souvent) raillée.

    Je suis moi même tout fraîchement Londonien et c’est avec grande impatience qu’à mon tour je veux explorer cette vie qui s’offre à moi.

    Votre Blog m’a sans doute inconsciemment poussé à vouloir faire partager ma vision de l’Angleterre puisque je le fais à mon tour via LondresEnDirect.wordpress.com

    Ne prenez pas ce post comme un commentaire intéressé, mais simplement comme un grand remerciement que je vous adresse.

    Merci pour tout

    Romain

Réagissez a ce post! (les commentaires avec liens seront systematiquement moderes ainsi que les propos injurieux, diffamatoires, racistes ou hors sujet.)