French in London – le blog des Francais de Londres header image 2

Mercredi, jour des enfants et des licenciements

février 4th, 2009 · 128 Comments

La journée avait pourtant bien commencé… De ma fenêtre, la neige continuait à briller. Londres gardait encore cette lumière particulière et cette odeur de station de ski. On évite une jambe cassée sur le trottoir et on file au boulot. Casual.

Au boulot justement, les rumeurs ne sont pas bonnes. Il se dit au headquarter de New-York que le groupe va tailler dans les effectifs. En même temps, c’est la crise pour tout le monde. Difficile de passer entre les gouttes quand son activité est largement reliée à l’industrie financière.

Reste un peu d’espoir. Ma boîte a cette réputation de n’avoir jamais viré personne, une exception dans notre économie mondialisée. Et puis, les mauvaises rumeurs sont tellement récurrentes que bon, une de plus ou une de moins… whatever.

Restructurations, fusions, réductions d’effectifs.

La réalité est moins glamour. Plus brutale. Message collectif vers 12h. Vidéo. Un des boss de New-York nous explique que des restructurations sont prévues. Glurp. Certaines divisions vont être supprimées ou refondues. Super-glurp. Malheureusement, ces fusions internes vont provoquer des suppressions de postes. Et voilà . Les regards se tendent. Quelques gestes échangés. Des yeux se mouillent. Discrètement.

Evidemment, on se savait en sursis. Travailler dans un grand groupe média, si proche des marchés financiers et ne pas soi-même être touché aurait été miraculeux. On ne peut pas annoncer tous les jours restructurations et licenciements et se croire à l’abri. Question de recul.

Finalement, on paie à notre niveau l’explosion des bulles spéculatives. Nous étions une bulle. La crise financière aura été le pic qui nous aura fait exploser.

Et demain ? Life goes on…

13h15, les chiffres de l’emploi tombent aux Etats-Unis. 522.000 postes ont été supprimés en janvier. C’est comme si la macro-économie nous rattrapait un peu. On fera partie de la prochaine charrette.

Mais déjà , on nous explique que certains se verront proposer un nouveau job. Quelques-uns. Les autres devront partir. Aucune date n’est annoncée pour l’instant mais il est évident que c’est une question de semaines. C’est déjà  ça. Au siège à New-York, certains sont en train de récupérer leurs affaires. Une convocation aux RH. Un carton. 30 minutes. Tu rends ton badge et tu quittes les lieux entre deux mecs de la sécurité. Voilà le tarif.

Reste des questions en suspens. De l’argent ? On nous promet un traitement « respectueux ». En même temps, le droit anglais prévoit des indemnités d’une semaine par année d’ancienneté. Ca ne devrait pas être dur de se montrer un peu plus généreux.

C’est comme ça que ça se passe ici. Je me dis que ça aurait pu être plus violent. Il nous reste quelques semaines pour nous organiser. J’ai déjà la chance de ne pas encore avoir une famille à charge. Pas de crédits.

Et demain ? Et le mois prochain ? Trop tôt pour le dire. Dehors, la neige persiste, elle s’accroche. Dans quelques jours, elle aura fondu, à l’image du rêve britannique pour nombre d’entre nous. A suivre…

[ lire la suite ]

Tags: Editorial / POV · Finance / Money · licenciements à Londres · News / Actu · Vivre à Londres

128 responses so far ↓

  • 1 Sebwy // Fév 4, 2009 at 7:33

    C’est ben triste tout ça…
    Comme quoi être compétent, professionnel et éthique ne mets pas toujours à l’abri…

  • 2 Medkes // Fév 4, 2009 at 8:02

    Maintenant, faut deviner pour qui Frenchy travaille… Je dirais soit xxxxxxxxx, soit xxxxxxxx…qqn a une idee? Plus serieusement, bonne chance, j’espere que qu’il n’y aura pas trop de casse de ton cote. Ca fait un moment que je lis ton blog et ca me ferait de la peine de le voir disparaitre.

    (NRLD: commentaire modéré pour protéger ma vie privée)

  • 3 Vince // Fév 4, 2009 at 8:09

    Et ceux qui ne restent pas vont rentrer…en France, où ils seront en concurrence avec les locaux. J’en ai fait l’amère expérience en janvier: candidature non retenue au profit d’une ex-londonienne.

  • 4 umpognon // Fév 4, 2009 at 8:16

    Pas d’inquiétudes à avoir. Un tuyau: renseignez-vous auprès de vos copains treaders qui ne juraient que par l’Angleterre et autres paradis libéraux… et qui sont aujourd’hui bien au chaud à toucher le plafond des Assedics en France.

  • 5 walter // Fév 4, 2009 at 8:25

    rien ne vaut la mère patrie losque l’on a des emmerdes.
    enfin il y a une fin pour tout ( HEC, etc)

  • 6 Arnaud // Fév 4, 2009 at 8:36

    je travaille dans une entreprise qui reduit ses effectifs, je travaillais avant dans une autre entreprise qui s’emacier aussi et qui a finit par faire bankrupt…

    alors les redundancies ca se passe pas du jour au lendemain, je crois qu’il faut 3 mois de consultation. une partie sont volontaire – deja un boulot ailleur + redundancy pakage, une autre se trouve muter une autre ..

    par experience ca touche generalement les secteurs du business qui font pas de benef – c’est un indicateur pour savoir si il faut s’inquieter -. A chaque fois les equipes ou je travaille n’ont pas ete touche.

    bonne chance anyway

    @umpognon
    on voit que vous connaissez pas l’angleterre le paradis du Health and safety gone mad.

    quand a ceux qui touche les assedics au frais de la princesse, le probleme vient des assedics pas de ceux qui match les criteres…

  • 7 Ballilah // Fév 4, 2009 at 8:47

    @umpognon
    celui qui ne cotise pas en France,ne peut pas y toucher les assedic, faut arrêter un peu le délire

    @ arnaud
    JC Vandamme toi ici?

  • 8 Arno (un autre) // Fév 4, 2009 at 8:54

    @ Arnaud

    Il faut te souhaiter d’avoir à retourner vivre en France très rapidement pour te remettre à l’apprentissage de ta langue maternelle! Got it ?
    Et puis il est très clair que le problème vient des assedics… C’est comme la fonte des glaces, ce n’est pas le réchauffement climatique, c’est la glace qui n’est pas suffisamment résistante (de même que lors des marées noires, les oiseaux ont vraiment un pelage inadapté qui les rend responsable de leur engluement)…

  • 9 Toto // Fév 4, 2009 at 8:57

    Aujourd’hui, je suis licencié économique depuis 30 mois, et toujours à la recherche d’un emploi…ça se passe en France, j’ai 10 ans d’expérience et un bac + 4 en informatique…plus d’allocation ni RMI, à la charge totale de ma femme ( + 3 enfants). Alors les gens proches du milieu financiers responsables de toutes cette merde, c’est le cadet de mes soucis.

  • 10 Arno (un autre) // Fév 4, 2009 at 9:00

    @BALLILLAH

    Tu as tort, si tu as travaillé dans l’Union Européenne (je sais pas avec les anglais qui ne font jamais rien comme les autres), tu peux toucher tes indemnités par rapport au travail effectué dans ce pays. Le pourcentage est un peu moindre et on fixe ton indemnité par rapport au salaire que tu aurais touché si tu avais fais ce travail en France. C’est un peu compliqué mais à mon retour cela m’a bien aidé (j’étais prof en fac en Finlande, je n’ai pas touché le pactole mais j’ai pu rebondir) . Sachant des européens rentrent chez eux et ne touchent pas les indemnités qu’ils devraient toucher en France, j’imagine que cela équilibre…

  • 11 Czar // Fév 4, 2009 at 9:01

    @balillah

    bien sûr que si, le miracle de l’Europe : tu côtises rien en Angleterre et tu touches beaucoup en France.

    On les entend plus, là cracher sur « l’assistanat français »

  • 12 O’ // Fév 4, 2009 at 9:08

    heureusement que ceux qui se feront peut être assister (et heureusement, ils restent français !) en rentrant d’Angleterre n’ont pas tous craché sur « l’assistanat français », sinon, certains pourraient se sentir visés…

    j’ai envie de vous dire…Welcome back ! 🙂

  • 13 Stephane // Fév 4, 2009 at 9:10

    Concernant les assedic:
    Il faut se procurer un formulaire E303 en angleterre (a priori JobCenter), et le presenter en France. Il y a une astuce: il faut travailler quelques jours en France (interim) avant l’inscription Assedic et obtenir les indemnites basees sur le salaire UK. Attention: Ne pas s’inscrire au JobCenter pour obtenir les indemnite anglaises aux risques de continuer de toucher que celles-ci en France.

  • 14 lili // Fév 4, 2009 at 9:18

    @arnaud: don’t worry mate, pour favoriser la réinsertion des ex-travailleurs français immigrés de retour au bercail, j’ai prévu de monter une assoc de ré-alphabétisation en langue française …(tarifs préférentiels pour les demandeurs d’emploi 😉 )

  • 15 Blebleble // Fév 4, 2009 at 9:21

    @ Ballilah
    Il suffit de travailler 2-3 semaines dans une entreprise pourrie en France, comme Mc Do, pour avoir droit aux assedic plein pot en arrivant de Londres.

    @ Arnaud
    No problem quand on sait mener sa life.
    Mais il faut être un bon driver pour ne pas se retrouver out sur le two-lane blacktop.
    Anyway, regarding les assedic, ta remarque fleure bon le deep opportunisme dont semblent faire preuve la plupart des brasseurs de fric de ton espèce. And I’m sure you’re fier of it.

  • 16 Arnaud // Fév 4, 2009 at 9:24

    @Blebleble
    est ce que votre remarque sur les assedics me concerne ? dans ce cas sachez que je n’ai jamais recu d’allocation chomage… et ne compte pas retourner en france de toute facon …

    donc merci de garder vos jugement, surtout quand vous ne connaissez pas la personne.

  • 17 Arnaud // Fév 4, 2009 at 9:25

    @lili

    merci, mais ca ira pour moi. Il me suffit de 2-3 jours pour me reaclimater d’un point

  • 18 Arno (un autre) // Fév 4, 2009 at 9:29

    @ Arnaud

    Ah la la… Et dire que malheureusement la vie va un jour vous faire la preuve que l’on est jamais maître du jeu, que tout le monde se plante à un moment ou à un autre et qu’un brin d’humilité est nécessaire (ce qui n’empêche pas de réaliser des choses et de se réaliser)

  • 19 Blebleble // Fév 4, 2009 at 9:36

    Ouch ! Je ne t’accuse pas de touch les assedic, je te reproche just de considérer comme normal que des money freaks puissent gagner 6 fois le smic en indemnisations au retour de leur unfortunate experience british.
    Tu ne manges pas de ce pain-là, soit. But as one says in France: « Il ne faut jamais dire « Fontaine, je ne boirai pas de ta water ».

  • 20 lea // Fév 4, 2009 at 9:38

    @ Ballilah

    Tu est bien naive. C’est pourtant vrai, je l’ai fais moi même vivre au frais de la princesse pendant 22 mois. Suffit d’être licencié là bas, de bosser une journée en France pour être réintégré dans le système Français et roule ma poule tu touches sur la base de ton niveau de responsabilité et sur ton salaire. Autrement dit : Jackpot! Ben oui, on aurait tord de se priver…

  • 21 Arnaud // Fév 4, 2009 at 9:44

    @Blebleble

    laissons de cote mais penchant masochiste…

    ou le probleme ? que des personnes percoivent le maxmum d’imdemnite de l’etat ? ou que l’etat donne sans regarde baucoup d’argent au riche ? – ca ne concerne pas que les exmigre, mais aussi les cadres francais est autre bien pesant.

  • 22 Blebleble // Fév 4, 2009 at 9:48

    @ Lea
    Ma remarque te convient bien aussi :
    « Anyway, regarding les assedic, ta remarque fleure bon le deep opportunisme dont semblent faire preuve la plupart des brasseurs de fric de ton espèce. And I’m sure you’re fier of it. »

    Et j’ajouterais: « You exploiter. »

  • 23 Blebleble // Fév 4, 2009 at 9:49

    @ Arnaud
    « ou le probleme » ?
    « l’etat donne sans regarde baucoup d’argent au riche ? »
    => Droit dans le mille, bravo Einstein et bonne nuit.

  • 24 el_Jess // Fév 4, 2009 at 10:00

    C’est marrant, plus je lis les commentaires de la blogosphère française, plus je me dis que je vais fissa me casser de ce pays d’emmerdeurs aigris…

    Enfin bref, merci pour ce témoignage, ça sonne toujours juste. A vous lire encore de nombreuses fois…

  • 25 Arnaud // Fév 4, 2009 at 10:00

    @Blebleble
    No patronizing please … oups c’etait du l’anglais?

    sinon yep, un grand livre sur le sujet
    France in crisis, Timothy B. Smith

  • 26 GUILLAUME // Fév 4, 2009 at 10:02

    bonsoir,

    la crise nous touche de plein fouet, je suis un jeune étudiant de 20 ans qui a profiter d’une petite année de doute scolaire de venir sur londres.
    hélas la précarité me guette, je me vois donc contraint de quitter londres en espérant trouver peut être mieux en france.
    On remercie les parents qui peuvent nous aider nous les jeunes, mais dans quelle monde seront nous dans le monde du travail, j’en est bien peur de tout çà.
    Bonne soirée

  • 27 L’autre Anne // Fév 4, 2009 at 10:09

    Admin je vais m’ adresser a vous, sans avoir a m inquieter de votre sort, parce qu’arriver a reunir autant de personnes (meme ce qu’il a de pire) prouve qu’ au pire des cas vous serez vous refaire, mais pour l’instant je prefere vous souhaiter de faire partie de l’ equipe qui restera. Pour des personnes de cette competence, il y a fort a parier comme cela se passe souvent ici d’etre solicite par un concurent, pas toujours avec les memes avantages mais ce n’ est qu’une periode difficile pour tout le monde d’ailleurs!

  • 28 Luc // Fév 4, 2009 at 10:11

    @Toto : Désolé, je ne comprend pas, apres 3 ans de consultant indépendant (Freelance), je me suis retrouvé sans mission en Octobre 2008. J’ai enchainé entretien sur entretien et j’ai retrouvé un poste en CDI en Janvier 2009. (soit deux mois de recherche). J’ai 44 ans, Bac+4 en infomatique, 23 ans d’expérience. 80KE annuel (soit 20% de moins que mon précédent emploi salarié).
    Et pour tout ceux qui parle des ASSEDIC, dans 6 ans j’aimerai bien en profiter une fois de plus ….quite à ouvrir une créperie en Bretagne (Ma région préférée)

  • 29 Vinks // Fév 4, 2009 at 10:15

    Au moins vous avez eu le courage de partir…

    Vu de France, la lecture des grands quotidiens anglais en ligne donne en effet une image quasi catastrophique du pays…et semble confirmer parfois les préjugés des français (photo de femmes ivres étendues sur le sol dans le Times, beckam business avec Posh, Lord corrompu, bagarres continuelles…)

    Par ailleurs, l’attitude arrogante de nombreux financiers, en France comme en Angleterre, n’arrange rien et nos compatriotes semblent remplis de rancÅ“ur contre tout ce qui a trait à l’argent, la banque ou la finance (voir les forums de Libe devenus de véritable lieu d’affrontements verbaux).

    En France, avec 1 travailleur sur 4 fonctionnaire ou assimilé, il y a un effet d’amorti…pour le moment.

    Aurez-vous le courage de rester?
    Bon courage…life goes on !

    P.S: il y a des variantes quand on bosse pour une boite anglaise: je me suis vu proposer de passer du statut salarié à celui d’indépendant…

  • 30 stephane // Fév 4, 2009 at 10:20

    Ce site devient très pénible à lire, du franglais dans tous les sens c’est assez ridicule. C’est bien de faire savant en mettant des mots anglais mais il faut faire attention à l’orthographe, cf paCkage.

  • 31 Arnaud // Fév 4, 2009 at 10:23

    @stephane

    mouahah!!!

    c’et vrais que l’ortographe c plus important que le contenu.. surtout sur un blog ..

    ou est mon becherelle !!! merde il est dans le feu,c ce qui arrive au royaume uni, pour se chauffer …

  • 32 Socrate // Fév 4, 2009 at 10:25

    J’adore les murmures des esclaves dès que certains d’entre-eux parlent de la fosse aux lions. Comment elle existe, ou pas, comment on en sort ou on y survit.
    Les esclaves oublient toujours qu’ils sont morts parce qu’ils ne combattent pas l’esclavage et non le contraire.

  • 33 spicyhotpot // Fév 4, 2009 at 10:26

    Admin,

    Desole d’apprendre ca. Bonne chance a toi pour la suite!
    Chez nous aussi les charettes commencent…

    « le droit anglais prévoit des indemnités d’une semaine par année d’ancienneté. »

    A partir de deux ans d’anciennete…

    umpognon: « vos copains treaders qui ne juraient que par l’Angleterre et autres paradis libéraux »

    J’en ai plus que ras le bol de ces ignares qui ne connaissent pas le sens du terme « liberal » mais l’emploient pour faire les rebels!
    Sans les idees liberales nous n’aurions aucune liberte, aucun droit individuel.
    Vous etes contre le liberalisme? Allez vivre a Cuba ou en Coree du Nord et on en reparle!

  • 34 Medkes // Fév 4, 2009 at 10:27

    Ben alors Frenchy! Y a des questions qui fachent?

  • 35 Morgan // Fév 4, 2009 at 10:28

    Admin,

    J’espère sincèrement que le licenciement ne vous arrive pas. Vous avez le mérite d’avoir monté ce blog et d’avoir converti vos expériences en narrative, ce qui ne me parle pas d’un simple volonté de se faire riche. (En soi, c’est déjà quelque chose pour votre CV !). Vous avez aussi gardé soigneusement l’anonymat, qui ne me parle pas de simple égoisme. (Ajoutez  »discrétion » au CV 🙂 ) Et le fait d’avoir fait face à une certaine amertume des lecteurs en France ne me parle pas d’un manque de courage.

    J’imagine qu’avec ces atouts, vous auriez bien la possibilité de pouvoir garder votre travail. Mais sinon, la suite pourrait donner lieu à un nouveau blog très intéressant… De toute façon, je vous souhais de la chance. A bientôt.

  • 36 zav // Fév 4, 2009 at 10:32

    desole pour vous, sincerement.
    Apres des annees a faire du fric sur du fictif on se retrouve avec « le bordel »dans tous les corps de metier sous pretexte que l’economie est en crise!
    Si eventuellement nous changions (je dois etre trop reveur d’un monde model) de systeme ne plus faire du fictif mais du concret….les gens se retrouveraient ..peut etre, avec plus emplois qu’il n’y a maintenant.

    quand au francais qui vont rentrer en france pour les alloc, j’espere que vous aurez le courage de reagir, de faire quelque chose mais surtout de ne pas avoir de propos injurieux sur des etranges venus travailler ou le fait qu’ils ont des alloc car vu vos discutions et malgre l’education que vous avez reussi a avoir, vous n’avez pas l’air de voler beaucoup plus haut.

    what’s go around come around.

  • 37 Jp from Harrow // Fév 4, 2009 at 10:35

    la triste réalité économique qui touche de plein fouet….

    on se sent loin de tout ça avec nos boulots et nos vies bien rangées, mais on en est finalement si proche….surtout dans la finance/banque/assurance/conseil………

    ça fait réfléchir….

    je dois t’avouer que du haut de mes 20 ans ambitieux, j’envisage ce rêve britannique, mais ça ça refroidit! :S

    bon courage à toi! je ne te souhaite pas bonne chance car réussir n’est pas une question de chance (E.M. Goldratt)

    Et quoiqu’il se passe, n’oublie jamais: « ce qui ne tue pas rends plus fort »

    ça fait ramassé dans la rue mais ça veut dire beaucoup: quand on a un objectif, un rêve peut-être, il faut rester déterminé, concentré sur la cible et se donner les moyens de réussir, pour graver les marches jusqu’à notre fin ambitionnée.

    St Exupéry: « l’avenir n’est que du présent à mettre en ordre. L’important n’est pas de le prévoir mais de le permettre »

    Allez, j’y vais, je vais bosser encore un peu plus pour attraper le bon wagon….

    Cheers!

  • 38 Baptiste // Fév 4, 2009 at 10:50

    Effectivement le rêve anglais finit parfois vite. Mais quand on fait partie d’un secteur où on s’en met pleins les fouilles pendant des mois et des mois, ça fait partie du lot. J’ai honnêtement plus envie de plaindre ceux qui s’échignent à trouver des premiers jobs à l’étranger dans des conditions merdiques (et on sait tous que sur Londres, les conditions merdiques, y’en a de partout, et beaucoup!) que pour les quelques richissimes français qui font leur vie à coup d’Eurostar. Bonne chance à tous donc!

  • 39 stephane // Fév 4, 2009 at 10:52

    je suis en Irlande et je suis passé à la charrette en Décembre, donc je sais ce que c’est et je connais le froid, c’est le même qu’au RU… ce n’est pas une raison pour brûler les dicos 🙂

    spicyhotpot, j’espère que tu seras dans le prochain wagon comme cela on pourra reparler de libéralisme… il est possible de trouver un équilibre entre le communisme de Cuba et l’Ultra libéralisme anglais, pays dont l’économie est en train de s’écrouler comme un château de carte. Pareil en Irlande, aujourd’hui à Dublin les étudiants étaient dans la rue pour avoir le droit à l’éducation gratuite… comme à Cuba!

  • 40 spicyhotpot // Fév 4, 2009 at 11:02

    « spicyhotpot, j’espère que tu seras dans le prochain wagon comme cela on pourra reparler de libéralisme… il est possible de trouver un équilibre entre le communisme de Cuba et l’Ultra libéralisme anglais »

    Ah la mechancete de l’ignare!
    Si vous aviez un minimum de cervelle vous auriez commence par rechercher le sens du terme, au lieu de, vous aussi, l’utiliser de maniere erronee.
    Quels sont les droits individuels a Cuba? Les libertes et la democratie dans les pays occidentaux sont dus au liberalisme… Les apologistes de la dictature comme vous l’oublient trop souvent.

  • 41 stephane 2 // Fév 4, 2009 at 11:08

    pardon je viens de voir qu’il y avait déjà un stephane:

    Le terme d’ultralibéralisme (ou d’ultra-libéralisme) est un terme polémique[1] et polysémique qui désigne :

    * soit les idées des partisans de la République libérale sous la Restauration française[2] ;
    * soit « une doctrine économique prônant un libéralisme sans contrainte et assumant toutes ses conséquences[3] ».

    Dans son usage actuel, le terme d’ultralibéralisme n’est employé que de façon péjorative pour désigner une forme de libéralisme économique que le locuteur estime néfaste et condamnable. Il n’existe aucune école de pensée ni aucun groupe qui se désigne lui-même par la qualification d’ultralibéral. Il n’y a pas non plus de consensus entre les utilisateurs du terme sur une définition qui permettrait de distinguer l’« ultralibéralisme » du libéralisme. Chacun appelle « ultralibéraux » ceux qui sont plus libéraux que lui.

    Le terme d’ultralibéralisme est donc réfuté par certains analystes (cf. infra) et par les libéraux qui y voient une « notion [qui] n’a pas de sens rationnel, […] un mot qui sert à désigner l’ennemi[4]. »

    WIKIPEDIA

  • 42 spicyhotpot // Fév 4, 2009 at 11:24

    Stephane 2:

    Cette definition de wikipedia est bancale puisque le terme lui-meme l’est puisqu’invente a des fins partisannes.
    Il vaut mieux rechercher le sens d’un terme existant reellement: « liberalisme » (Wikipedia a un bon article).

  • 43 Sebb // Fév 4, 2009 at 11:34

    Tout cela me laisse bien triste.
    Triste de voir quelqu’un d’autre être touche par le problème de redondance au travail (j’adore cette terminologie).
    Triste de voir que certains ne voit la France que comme une vache a lait (oui c’est légal, mais pas franchement éthique, et puis un peu facile de dire que c’est la faute de l’état/assec).
    Triste de voir que nous sommes incapables d’en tirer une leçon.
    Triste de voir que nos politiques ne parviennent pas a tirer quelque chose de toute cette m****
    bref, ca me fout le cafard.

  • 44 FCNL // Fév 4, 2009 at 11:52

    Drôle d’histoire cette crise. Voilà la 2ème histoire d’une personne directement touchée que j’entend aujourd’hui. En Espagne puis en Angleterre.
    Qu’en sera-t-il dans quelques années ?
    Après tout, ce n’est pas la définition de « libéralisme » qui va beaucoup nous aider.

  • 45 menoft // Fév 4, 2009 at 11:54

    Quand à moi je suis un jeune de 22 ans , j’entre dans une école d’informatique après un DUT et une Licence et vu la crise j’ai intérêt à y rester bien au chaud en m’y cramponnant pendant ces 3 ans. Je croise tous mes membres pour que la situation s’améliore.

  • 46 jean-marc // Fév 4, 2009 at 11:56

    C est triste pour vous,
    mais, quand on voit l attitude des banquiers [les vacances de luxe et les bonus de certains banquiers US avec l argent du contribuable, et pareil en france (c.f. le lien)], celà me donne envie de quitter ma banque traditionnelle, pour passer à une banque morale, la N.E.F. (ou le crédit coopératif)

    donc, si nous sommes bcp à réagir comme moi, celà peut vous donner une idée sur où postuler 🙂

  • 47 Patrick // Fév 4, 2009 at 11:58

    30 minutes ??? Tu connais pas bien l’Amérique du Nord, c’est 3 minutes en arrivant le matin et tu récupères tes affaires sans toucher à rien d’autre.

  • 48 admin // Fév 5, 2009 at 12:12

    Merci Sebwy, el_Jess, L’autre Anne, Morgan, spicyhotpot, Jp from Harrow et les autres pour vos messages. Ca fait plaisir. l’étape suivante, c’est le rebond, n’en doutez pas.

    @ Medkes, j’ai modéré votre commentaire car je préfère éviter qu’on parle du nom de ma société. No offense mais merci d’en tenir compte.

    @ Baptiste. vous parlez de ceux « qui s’en mettent pleins les fouilles pendant des mois et des mois ». Il faut arrêter de fantasmer. Tous les mecs de la City ne sont pas banquiers et encore une fois, tous les banquiers ne sont pas milliardaires. A tout mélanger, on perd le sens des choses…

  • 49 mike buddy // Fév 5, 2009 at 1:50

    Vous ètes à Londres?
    Eh bien restez-y!

  • 50 Eloise // Fév 5, 2009 at 3:50

    Si les Français se retrouvent à Londres, c’est certainement parce qu’on ne leur a pas toujours laissé une chance en France. Je ne parle pas du secteur financier, car beaucoup partent à Londres parce que les opportunités sont meilleures (enfin, c’était le cas!).
    Comme on dit souvent, une personne qui perd son emploi en France met un ou deux ans pour en retrouver un. Ce n’est pas toujours le cas dans certains pays…sauf dans des secteurs sinistrés. Je pense qu’à Londres, la finance va s’en remettre.

  • 51 umpognon // Fév 5, 2009 at 4:59

    @ Ballilah

    Je vous cite:
     » celui qui ne cotise pas en France,ne peut pas y toucher les assedic, faut arrêter un peu le délire  »

    Quand on ne sait pas, soit on cherche à savoir, soit on se tait.
    Il en est pourtant qui se réfugient derrière une troisième solution: l’arrogance. Ceux-là même qui choisissent l’ignorance. Et l’insulte.

  • 52 Marcel // Fév 5, 2009 at 6:04

    J’aime, le soir au coin des bois,
    Entendre bramer le financier aux abois…

    C’est à la fois tragique, karmique, et réconfortant. On devrait poser des plaques dans la city pour raconter vos déboire. Un lieu de pèlerinage où emmener les petits c…s libéraux tentés par le révisionnisme économique….

  • 53 LIBERAL // Fév 5, 2009 at 6:05

    Et maintenant, après avoir tant vanté le système libéral anglais où tout peut arriver, viendrez vous en FRANCE chercher les avantages sociaux tant moqués par les mêmes libéraux.
    Trop tard, chez nous, un certain SARKOZY et ses sbires sont à l’Å“uvre. Si vous êtes sage, vous aurez droit au RSA.

  • 54 Peio // Fév 5, 2009 at 6:40

    ce qui me rend triste, c’est cette résignation. Life goes on … ?

  • 55 eric // Fév 5, 2009 at 7:27

    Ca me rappelle les anciens temps où je bossais chez Apple aux States. Tu pars le matin à 8h de chez toi, 8H20 au boulot, entretien direct avec ton supérieur qui t’informe la société allant mal, ils coupent des branches d’activité et que ton projet est dedans donc toute l’équipe est virée. Il te laisse une demi heure pour rassembler tes affaires, 8h50 tu salues ton supérieur viré comme toi et tu prends la porte, 9h10 tu es chez toi sous l’Å“il catastrophé de ta femme.
    La semaine prochaine, tu retrouves du taff parce que les States, c’est comme ça !

  • 56 Joel // Fév 5, 2009 at 7:27

    On ne va pas se mettre à pleurer sur le sort de ceux qui nous frimaient la tête il y a peu avec leurs « moi, je travaille en Angleterre, je bosse beaucoup mais je gagne émormément » Aujourd’hui c’est « au secours la France ! ». Quand on fait des choix dans la vie, on les assume.

  • 57 Theo Citron // Fév 5, 2009 at 7:34

    bien fait pour ta gueule, t’avais qu’a pas flirter avec le milieu pourri de la finance
    j’imagine que tu vas aller t’inscrire au chomage en france pour toucher un peu de pognon alors que tu n’y as jamais paye d’impot

  • 58 Amandine // Fév 5, 2009 at 7:46

    Arnaud: Pour l’avoir vécu plusieurs fois, si, en Angleterre, quand une boite ferme on peut se faire virer le jour meme.

  • 59 Pio // Fév 5, 2009 at 7:57

    A toi qui est allé t´enrichir à la City de Londres : Allez fais-nous pleurer ! C´est la fin du capitalisme financier. Tout ca c´est fini comme disait le président Sarkozy dans son discours historique de Toulon. Maintenant, t´as plus qu´une chose à faire, revenir en France et venir gonfler les chiffres du chômage

  • 60 steph@ne // Fév 5, 2009 at 8:06

    que de petits aigris jaloux !
    c’est incroyable de voir tous ces gens cracher alors qu’ils ne connaissent rien. A quand la prochaine manif pour gagner plus sans rien branler ?

  • 61 Marylebone // Fév 5, 2009 at 8:38

    @Theo Citron: Etre aigri, ça se soigne
    @Pio: Il y en a aussi qui sont partis à Londres pour vivre dans un pays où respect et savoir-vivre signifient quelque chose. Quand je lis tous ces commentaires de franchouyards jaloux, ça ne me donne pas envie de rentrer dans votre pays de barbares avant 10 ans.

    Sinon, une pensée pour le blogueur, c’est la crise mais Londres est une ville si active qu’il y a toujours moyen de trouver des opportunités.

  • 62 Frenchi // Fév 5, 2009 at 8:51

    La meme que Marylebone, avec biensure nuance… Tous ne sont pas des barbares, et non, tous les anglais n ont pas de « savoir vivre » ni de respect. Mais bon cela n a peut etre rien a voir avec les anglais mais surtout avec la quantite faramineuse d etranger venant des 4 coins du monde. J ai deja vecu une restructuration du meme type, avant biensure la dite crise. Disons que c etait plus une relocalisation (l irelande est bcp moins honnereuse). Bref bienvenu au club l ami, mais comme dis l autre: A Londres, tu trouveras… la verite n est pas la meme en France et puis, franchement a part Panam, si tu rentres en France tu vas vraiment t ennuyer et meme la bas, on est grave en retard avec les capitales du monde…
    Adishatz et bon courage

  • 63 Mylondonisrich // Fév 5, 2009 at 9:34

    C’est marrant comme toutes les discussions finissent toujour par être sur qui est pro anglais ou bon français lol

  • 64 Fracture // Fév 5, 2009 at 9:47

    @spicyhotpot

    Merci de ne pas confondre « Démocratie » et « libéralisme » .
    Par exemple la chine peut être considérée comme libérale mais difficilement comme une Démocratie.

  • 65 Anne // Fév 5, 2009 at 9:50

    Ohlala, c’est deprimant ces commentaires encore. Quelqu’un se fait licencier et certains lecteurs s’en rejouissent. C’est alarmant quand meme ce manque de compassion. J’ai ete licenciee au debut de la semaine moi aussi, et meme si je ne cherche pas a susciter de larmes, ca me fait quand meme chier. Bon courage mon petit.

  • 66 Marco // Fév 5, 2009 at 9:51

    Pour avoir vecu de nombreuses annees a l’etranger, comme nombre d’entre vous apparemment, il me semble qu’il y a une chose fondamentale a retenir, c’est de ne pas faire de generalité sur tel ou tel pays…dommage, vivre a l’etranger est sense ouvrir l’esprit…

  • 67 name // Fév 5, 2009 at 9:53

    bah maintenant que vous avez pris le pognon chers libéraux
    vous allez venir touche vos indemnités en france hein
    franchement on va s pas vous plaindre d’avoir choisi la fleximobilité qui vous est si chere
    l’aigreur se soigne comment d’ailleus????
    nan j’ai lu ca vite fait j’ai trouvé ca bete, m’enfin je en suis qu’un con de frncais en france 🙂

  • 68 artyparis // Fév 5, 2009 at 9:56

    Bon courage à vous.

    PS: 1 semaine d indemnite de licenciement par année d’ancienneté? On perd vite les pieds en GB.

  • 69 Aqua // Fév 5, 2009 at 9:57

    Il faut vivre le rêve anglais jusqu’au bout !
    Restez là-bas ! Admirez…

    « L’industrie financière » : c’est exactement ça..L’industrie du vent, fabriquant du vent.

    Retour au réel !! Aha ..Ca va faire du bien !

  • 70 spicyhotpot // Fév 5, 2009 at 10:24

    Fracture: « Merci de ne pas confondre “Démocratie” et “libéralisme” .
    Par exemple la chine peut être considérée comme libérale mais difficilement comme une Démocratie »

    Hmm… Ce que vous dites est faux.

    La Chine n’est absolument PAS liberale. Comment pouvez-vous ecrire une telle enormite?
    Par contre, les democraties occidentales sont fondees sur des principes liberaux. Et nos droits et libertes individuels sont dus aux principes liberaux.

    Encore une fois j’invite les lecteurs a faire une recherche sur « liberalisme », par exemple sur Wikipedia.
    Par ce que franchement un paquet d’entre eux se ridiculise en postant n’importante quoi et en se rejouissant des pertes d’emplois avec une arrogance toute francaise.
    Est-ce representatif du niveau du lectorat de Libe?

  • 71 Ben // Fév 5, 2009 at 10:25

    Ras le bol de tous ces gens qui souhaitent donner une mauvaise image de l’Angleterre maintenant. J’habite a Brighton et je peux vous dire qu’ici rien n’a change. Certes, dans ma rue il y a quelaues magasins qui ont fermes mais ils tres vite ete remplaces par d’autres. Tout le monde pensait que toutes les petites boutiques independantes allaient fermer mais ce n’est pas le cas, ou si certaines ferment d’autres prennent la place. Il y a toujours autant de monde dans les rues, les pubs et clubs sont plein a craquer donc arretez d’etre aussi pessimistes. Je pense que la raison pour laquelle rien ne semble avoir change a Brighton c’est parce que les gens sont tres positifs ici, soretnt, font la fete… Du coup on consomme toujours autant et les gens ne perdent pas leur boulot. C’est un cercle, il faut juste que les gens reprennent confiance. Pour rien au monde je ne rentrerai en France pour l’instant, c’est 10 fois pire de l’autre cote de la Manche. Ils n’y a jamais eu de boulot en France et les choses vont de mal en pis. Donc svp arretez un peu de critiquer l’Angleterre, c’est toujours aussi bien ici et cet ete avec le retour du Great British Holiday et l’arrivee des touristes profitant de la livre faiblarde ca va etre mieux que jamais.

  • 72 DNH // Fév 5, 2009 at 10:26

    Que de reactions,
    Interessant tout cela.
    Une chose, entre autre me vient a l’esprit :
    Quand ce super systeme bancal aura repris pied (meme si sous perfusion pendant des decennies de toutes facons on ne connait ni ne maitrise de systeme alternatif un tant soit peu efficace, a noter selon moi, le communisme n’a toujours pas fait ses preuves ni meme ete teste en effet Marx l’a ecrit en pensant a l’ Allemagne pays a l’epoque deja fortement industrialise et non a l’empire de Russie, ou evidemment le systeme ne convenait pas, resultat quelques coupes nettes et sanglantes pour tenter de faire cadrer le tout, Cuba, la Chine, le Vietnam etc etc idem avec les effets que l’on connais) les opportuniste (ce n’est pas pejoratif , juste que payer peu en Angleterre et revenir en France toucher beaucoup c’est l’etre selon moi, on pourra trouver une multitude d’autres cas franco-francais ou cela est valable) vont ils louer le systeme francais ou recommencer a le denigrer ?
    Les expat qui ont tres majoritairement vote pour l’actuel president vont ils beneficier (souffrir si ils reviennent pour avoir du chomage) des decisions politiques prise dernierement (la suite arrive ne nous as t’on pas conseille de se serrer les coudes tout un programme) et oublier les consequences une fois le bateau renfloue ?
    Evidemment principalement destine a ces derniers sans agressivite aucune.
    Au cas ou je bosse en informatique dans une banque, la totale en fait, la visibilite n’est pas bonne sur un radieux avenir (de gros doutes quand meme) mais bon je ferais avec on n’a guere le choix.
    Bon courage a tous malgre tout.

  • 73 Bénédicte // Fév 5, 2009 at 10:30

    Au secours !
    Je ne sais pas comment l’Anglais moyen réagit à la crise, mais tout ce que je sais, c’est que pour moi, il y a pire que la crise en France : la frustration et la bave haineuse de beaucoup de mes compatriotes.

    Un exemple au hasard : la fondatrice de Princesse Tam-Tam est morte dans les attentats de Bombay. Elle fêtait son anniversaire de mariage, en Inde où elle avait décidé de se réinstaller après avoir revendu sa boîte.
    C’est tout ce que disais l’article.

    Réactions de la majorité des Libénautes (au moins 50) :

    – Bien fait, salauds de patrons affairistes (?)
    – Enfin, les riches paient ! (re ?)
    et tutti quanti.

    Il n’y a eu que 3 ou 4 réactions d’anciens salariés de Princesse Tam Tam pour rappeler que non, cette femme et son mari étaient très loin de la caricature des « salauds de patrons », que le management était humain et le respect de la personne une valeur prégnante dans l’entreprise. Il émanait une vraie tristesse de leurs posts.

    Ce que je trouve triste, c’est de voir tous ces gens se transformer en tricoteuses avides de sang, en aigris qui rendent responsables de leur propre situation ceux qui ont le malheur de toucher l’assedic (so what ?)

    J’ai vécu presque 2 ans de chômage malgré une recherche active, je serais allée bosser au Macdo avec mon bac + 5 si j’étais arrivée en fin de droit, j’ai vraiment flippé de ne jamais arriver à m’épanouir professionnellement (ce qui est désormais le cas depuis 2 ans), mais mon regard sur le monde n’a pas changé pendant cette mauvaise période ni depuis.

    Un peu d’individualisme, un peu de recul et de hauteur, un peu moins d’obsession de juger à l’emporte-pièce tout ceux qui n’a pas le bonheur d’être au RMI ou exploités par un salaud de patron, c’est possible ?

    Pour finir, bon courage cher Frenchy, votre blog est une bouffée d’air frais pour moi (juqu’à aujourd’hui). J’espère juste que vous ne ferez pas partie de la charrette ou que vous rebondirez vite ! Nous tiendrez-vous au courant de votre devenir, fût-il sponsorisé par l’Assedic ? Je le souhaite vivement.

  • 74 lespiedssurterre // Fév 5, 2009 at 10:37

    ils sont venus chercher les ouvriers du textile, j’ai rien dit car je ne suis pas du textile
    ils sont venus chercher les emplois manufacturiers j’ai rien dit car je ne suis pas ouvrier
    … rien d’idéologique mais juste le constat que l’égoisme rattrape toujours l’individualiste et vice versa
    et maintenant ils viennent me chercher et il n’y a plus personne pour me regarder pleurer.
    rien d’idéologique mais juste le constat que l’égoisme rattrape toujours l’individualiste et vice versa

  • 75 Artur // Fév 5, 2009 at 10:43

    Certains semblent ici tres opportunistes et tres arrogants. Mais que tout le monde se rassure ils sont aussi hais en Angleterre qu’en France, ces « fat cats » pour l’adepte du franglais debile qui pourrit les commentaires.

    En fait le probleme avec les opportunistes qui viennent de reussir c’est qu’ils nous font enromement regrette l’education des conservateurs aristo. En fait le nouveau riche c’est un peu comme un diabetique qui prend du sucre, ca le shoote avant de le tuer.

  • 76 Florian // Fév 5, 2009 at 10:50

    Spéciale dédicace à tous les français ‘redundant’.

    Spéciale dédicace à notre génération sacrifiée: condamnée à rembourser la dette écologique et les crédits hasardeux de nos parents !

  • 77 Line // Fév 5, 2009 at 10:52

    Bonjour ,
    J’ai lu et relu l’article posté ce jour par l’admin et … ben rien n’indique qu’il a l’intention de revenir en France … donc pour la plupart d’entre vous d’où tenez vous cette info?
    Vous critiquez quelque chose qui n’existe peut etre même pas … ça serait à mourir de rire si ça n’était pas aussi désespérant ….

    Allez et meme si admin rentre en France je lui laisse mes indemnités (je compte partir à Londres a la fin de mon CDD en avril pour y trouver … un boulot épanouissant … je l’espère) : en effet je vais refuser le renouvellement de mon CDD et je ne toucherai donc pas mes indemnités pour lesquelles j’ai cotisé … la balance s’équilibre 😉

    A tout ceux qui dénigrent si bien les expat/émigrés/le système anglais … je ne demanderais qu’une chose : pitié restez en France 😉 je vous en remercie par avance.

    Bon courage admin 😉 j’espère que vous trouverez une solution quelle qu’elle soit

    Line

    PS : Bénédicte -> j’avais remarqué la même chose … c’est entre autre pour ca que perso je veux surtout pas être patron 😉
    J’espère que d’autre arriveront a passer sur tout ces types de commentaires car sans patrons … pas d’emploi (je ne fais pas l’éloge des patrons … c’est juste que des cons y en a autant chez les patrons que dans les autres types d’emploi 😉 )

  • 78 L’autre Anne // Fév 5, 2009 at 10:58

    Frenchi,
    j’espère que vous incluez les francais parmi  » la quantité faramineuse venant des quatre coins du monde »!
    Je vais rappeler une chose je suis noire africaine et j’ai aussi vécu quelques années chez vous c’est à dire une étrangère et je peux vous assurer qu’il m’est très facile de reconnaitre tout ce qui est francais dans un lieu public(ici à Londres);
    Quant il est indiqué entré et sortie sachez qu’il a de fortes chances qu’il essaye de ressortir par l’entré même si ca gêne toute la queue (certaines se reconnaitront au Whole Foods) .Tendez l’oreille et vous sourirez elles sont francaises!
    Chez un glacier connu en France mais plus rare ici, à Leicester Square nous fesions la queue qui était tellement longue que toute personne sensé ce serait posé la question s’il y avait une raison quelconque avant de se mettre dans le rang, et non, nous voyons un couple dépasser tout le monde et arriver devant le portier en essayant d’entrer; il leur fait remarquer que tous ces gens qui sont là attendent la même chose, et là la mine déconfite ils se mettent à raler! je me suis posée un question, que pensaient t’ils que nous faisions là?
    Ou peut être comme me l’a dit un Italien un jour ils pensent « que les anglais sont des moutons » c’est à dire ils respectent « en général la personne arrivée avant »!
    Et maintenant je vous donne deux exemple récents à Paris; ayant reçu une invitation de soldes privées, je m’y rends et pour celles qui connaissent savent qu’il faut arriver tôt et faire la queue un bon moment.
    Situation fréquente à Paris une dame comme il faut et ses collègues ou sa cour, je ne sais pas exactement fait mine de ne pas se rendre compte qu’elles sont en train de me dépasser, je pose la question poliment « excusez moi étais-je là avant ou après vous ? » et à tout le groupe de s’énnerver avec des réfléxions du genre « ce ne sont que des vêtements « ! oui mais dans ce cas que faites vous là dans le froid à attendre la ruée quand les portes seront ouvertes! typique de la mauvaise fois renconté en permanence à Paris!
    Le deuxième exemple TGV pour Strasbourg à la veille de Noel, une fois de plus une dame et ses deux filles prennent place, les filles se disputent la place fenêtre et la mère autorise la deuxième fille à prendre aussi l’autre fenêtre alors réservé par d’autres; quelques minutes plus tard une dame d’un certain âge qui était déjà passé revient sur ses pas, en fait elle repassait pensant qu’elle s’était trompée alors que c’était sa place en s’adressant à la mère qui fait mine de faire la remarque à sa fille « je t’avais dit que ce n’était pas ta place »! et se replonge dans son livre ( parce que comme je vous l’ai indiqué c’est une dame très très distinguée) la dame à qui appartenait la place rétorque que ce n’est grave! j’étais choquée et me posais la question à savoir que feront ses filles dans quelques années… la même chose! un cycle sans fin!
    Je vous précise que toutes ces personnes sont ce qu’il y a de plus francais, la couleur, une éducation et tout ça…ha à moins que ce ne soit des francais des quatre coins du monde!

  • 79 Arnaud // Fév 5, 2009 at 11:05

    @Artur

    et certain semble tres rapides pour juger et condamner.

    C’est plus facile de caricaturer l’autre que d’essayer de comprendre. Ca evite factuel, precis. Ca evite meme de discuter. Trop fatiguant de presenter des arguments ?

    Je pense pas qu’il faille tirer de toute cet fiel que les francais sont arrogants, fermes, grincheux etc…

    non c’est plutot ceux qui commentent sur liberation en general …
    Les idees progressistes et humanistes ne sont pas representees ici …

  • 80 Panayiotis // Fév 5, 2009 at 11:15

    Je suis d’accord avec Line… rien n’indique que Fil rentrera (eventuellement) en France…. Sauf si une femme l’attend! 🙂
    Bon courage!

  • 81 L’autre Anne // Fév 5, 2009 at 11:19

    Bien dit Lyne, j’ai fini par me dire que j’avais fait une mauvaise lecture de son post! à quel moment dit il qu’il rentre en France?

  • 82 maathieu // Fév 5, 2009 at 11:29

    A spicyhotpot : ce que vous faites avec votre notion de libéralisme s’appelle « créer un homme de paille. »

    Votre homme de paille, c’est la définition historique du libéralisme, que vous brandissez lorsqu’on attaque l’économie de marché « made in Britain » ; votre véritable argument, c’est que pour vous le monde n’a de sens que dans une perspective de dérégulation complète : suppression des services publics, de la sécurité sociale, de l’assurance retraite… Un monde merveilleux où les pauvres sont libres de se faire exploiter jusqu’au trognon, et où les riches sont libres d’amasser un max de blé et de se barrer avec, laissant le reste dans la mouise lorsque la crise démarre… Un peu ce qui arrive aujourd’hui en somme.

    Les libéraux d’hier considèreraient-ils le monde actuel comme « le meilleur des mondes » ? Si vous en êtes sincèrement convaincu, je ne peux rien d’autre pour vous que de vous souhaiter, un jour, de connaître l’autre côté du miroir ; de vivre à la rue, de vous prendre la misère à la figure. Le problème, c’est que vous et vos petits camarades ne le connaîtront pas : quand ça va mal dans votre beau pays de l’économie dérégulée, vous revenez profiter des avantages de l’économie régulée… Sans en avoir payé les coûts, qui sont à la charge de vos « aigris » de compatriotes qui sont, eux, restés au pays.

  • 83 Arnaud // Fév 5, 2009 at 11:42

    @ maathieu

    Une question, qu’elle organisation est selon vous la plus liberale.

    Le systeme de sante francais ? – secu, docteur, clinique, hopital –
    ou Le NHS anglais ?

  • 84 spicyhotpot // Fév 5, 2009 at 11:45

    maathieu,

    Je ne defend rien (si ce n’est l’honnetete intellectuelle), et certainement pas ce que vous avancez.
    C’est vous et vos amis gauchistes qui utilisez un terme que vous ne comprenez dans un but politique inavouable (la dictature).
    Et vous osez avancer que votre definition est la bonne? Et je devrais sans doute finir au goulag pour m’etre ecarte de la ligne, c’est ca?

    L’economie de marche n’est qu’une facette du liberalisme, et ne correspond pas a la caricature que vous en faite.
    La declaration des droits de l’Homme en est une autre. Et cette declaration ne serait sans doute pas au gout du jour si vos amis avaient le pouvoir.

    « de vivre à la rue, de vous prendre la misère à la figure »

    Il y a plus de gens qui vivent comme cela dans les pays moins liberaux que les notres… Dommage pour tonton Staline.

  • 85 maathieu // Fév 5, 2009 at 12:05

    A stickyhotpot : l’économie de marché n’est pas une facette du libéralisme historique, cessez de faire croire des inepties aux gens et retournez lire la page de Wikipedia dont vous nous rebattez les oreilles… Encore un homme de paille que vous brandissez.

    On peut être contre la dérégulation de l’économie, la destruction des services publics et de la solidarité nationale, sans être nécessairement pour la dictature ou le communisme.

    En nous présentant un monde où on est soit tout noir, soit tout blanc, où il n’y a pas de niveaux de gris, vous montrez à tout le monde votre agenda politique : celui des néo-conservateurs. Georges W. Bush, c’est toi ? Je ne savais pas que tu écrivais si bien le français :-).

  • 86 spicyhotpot // Fév 5, 2009 at 12:26

    « l’économie de marché n’est pas une facette du libéralisme historique, cessez de faire croire des inepties aux gens et retournez lire la page de Wikipedia dont vous nous rebattez les oreilles »

    Renseignez vous egalement sur l’economie de marche, s’il vous plait.
    Decidement c’est un concours betise chez les lecteurs de Libe!

    « On peut être contre la dérégulation de l’économie, la destruction des services publics et de la solidarité nationale, sans être nécessairement pour la dictature ou le communisme. »

    Vous avez affirme etre contre le liberalisme. Donc, si vous etes contre les libertes et droits individuels, quel est votre « ideal »?

    « celui des néo-conservateurs. Georges W. Bush, c’est toi ? Je ne savais pas que tu écrivais si bien le français :-). »

    Voila. Tactique classique de l’extreme gauche: Le mensonge, la desinformation, la diabolisation.

  • 87 Arnaud // Fév 5, 2009 at 12:26

    @mathieu

    les neo conservateurs n’ont pas un agenda libertarien … l’etat a considerablement accrut ses pouvoirs et les prelevements sous GW Bush.

    vous aussi melange un peu tout ….

    si vous lisez Hayek ou l’ecole des Pulic Choice vous verrez qu’il y une connection entre liberte individuelle et non regulation.

  • 88 Papillon // Fév 5, 2009 at 12:31

    Les anglais ont une capacité à se remettre en question et par conséquent arriveront à rebondir dès que le ciel va s’éclaircir.
    Quant à notre douce France je viens d’y passer 10 jours et mis à part des grèves, des manifs et des râleurs rien de neuf. Nos lourdeaux de fonctionnaires et de syndicats sont toujours prêts à « la lutte »… .
    A choisir je préfère, et de loin, le « fighting spirit » de nos amis anglais que le défaitisme et l’egoisme franchouillard.

  • 89 Ben // Fév 5, 2009 at 12:44

    Je lis tout ça. Et j’ai honte…

    Et les valeurs d’entraide, de respect et d’humilité qui ont fait à une époque de la France une référence…… Qui y pense…?

    Sous prétexte qu’il y a une crise, vous semblez pour certains prêt à abattre votre voisin (au moins verbalement), et à la couvrir de honte et de haine. Et dans quelques temps, on se rongera les moignons des uns des autres à grands coups de dents?

    J’ai 30 ans, et je ne reconnais pas mon pays. C’est pourtant dans celui là que j’ai grandi et dans celui là pour lequel j’ai toujours un pincement au coeur… Vos commentaires, vos façons de faire et vos chamailleries malsaines ne seront jamais ce que je continuerai à en retenir.
    Nous avons d’autres valeurs à défendre…!

    J’ai honte, mais surtout… je suis bien triste!

  • 90 Marion // Fév 5, 2009 at 1:13

    Il faudrait peut etre que certains realisent que tous les expats partis au R.U. ne sont pas devenus milliardaires pendant la nuit et que d’ailleurs pour beaucoup ce n’etait pas la l’objectif. Je suis partie parce qu’en France tout ce qui m’attendait c’etait les allocs, pas de job et pas d’espoir d’en trouver malgre mon bac +4. Je suis partie et j’ai trouve un job en Ecosse en 2 semaines avec responsibilites, un salaire correct sans etre faramineux et surtout je n’ai pas a supporter tous ces commentaires haineux de la part de francais aigris a longueur de journee. Admin je te souhaite de rebondir quoiqu’il arrive et surtout j’espere pouvoir continuer a te lire car ton style et ton regard sur Londres sont toujours tres justes. Bon courage.

  • 91 JBoss // Fév 5, 2009 at 1:17

    Finalement, la situation exceptionnelle c’était avant, quand tout allait bien. Qui aurait du mal à vivre d’une bulle ? Reste à trouver ses voie, entre les bulles.

  • 92 spicyhotpot // Fév 5, 2009 at 1:22

    Il me semble les francais et les britanniques approchent cette crise de maniere tres differente.

    De ce cote de la manche (en Angleterre), la situation s’annonce difficile, mais les gens restent positifs et savent qu’il ne sert a rien maintenant de se plaindre et d’enfoncer encore un peu plus l’economie avec des actions d’envergure (ils se rappellent sans doute les annees 70).

    Je n’ai en tout cas jamais entendu ou lu de commentaires aigris ou haineux comme je peux lire sur les blogs de Libe.

    Il faut savoir faire le dos rond, travailler, faire des efforts, se remettre en question, s’adapter.

    C’est en allant de l’avant qu’on sort d’une crise.

  • 93 Arnaud // Fév 5, 2009 at 1:25

    @ spicyhotpot

    c’est oublier « British jobs for british people » ….

    Il y a pas que de bon ces dernieres semaines

  • 94 spicyhotpot // Fév 5, 2009 at 1:34

    Arnauld,

    Ah bien sur. C’est la rengaine protectioniste qui revient a chaque crise…

  • 95 polarr // Fév 5, 2009 at 1:49

    a theo citron > mais bon dieu OU est ce que vous avez vu dans le billet du jour que l’admin allait retourner en france pour toucher les alloc ?

    bordel pretez moi vos lunettes svp, a quel moment a t’il été dit qu’un francais viré ici (trader, publiciste, employé de banque, serveur, a mon avis c’est les plus nombreux et eux toucheront des assedics de merde) retourne AUTOMATIQUEMENt en France pour faire le parasite ?

    franchement, hein, expliquez moi, vous avez une conception de la vie ici, vous pensez que tout le monde va faire comme vous l’avez predit parce que ca vous arrange, mais regardez la verite en face, les mecs qui se font virer ont peu de chances d’etre trader-ultra-liberalistes-sarkozystes-parasites, la grande majorité sont des etudiants qui font le service dans les restos…

    vous voulez que je vous dise ? sincerement, rien qu’a vous lire, ca devient carrement tentant d’aller directement aux assedics le jour ou je me fais virer… juste pour vous donner raison, et juste pour vous faire chier

    admin > bon courage, j’ai lu ce blog pendant des mois avec beaucoup d’attention, ce que vous ecrivez est honnete…

  • 96 stephane 2 // Fév 5, 2009 at 2:08

    Mr Admin, elles sont élevées les allocations chômage au RU? Car en Irlande, c’est la misère 800 euros par mois, avec un loyer à 500, dur dur. Je ne sais pas pour le RU mais en Irlande ils se mettent tous à la préférence nationale, un sentiment anti-polonais est en train d’émerger et les postes à pourvoir sont TRÈS limités. Donc oui il va peut être rentrer en France ou aller ailleurs… Courage en tout cas!

  • 97 Momo // Fév 5, 2009 at 2:14

    Courage !

    En même temps, tout ça permet de relativiser sur l’éthique et le fonctionnement des groupes de médias financiers anglo-saxons, notamment xxxxxxxxxx et xxxxxxx.
    xxxxxx notamment relève presque de la secte: les journalistes utilisent des crayons à papier à l’effigie de Michael xxxxxxx et on diffuse dans l’open space xxxxxxx et dans les toilettes xxxxxx radio…
    Quand on se fait virer, ce qui arrive quand même parfois, on te demande de remplir ton carton en 30 minutes.
    Franchement, ça fait flipper.
    Courage encore une fois !

    (NDLR: commentaire modéré pour protéger ma vie privée)

  • 98 zakh // Fév 5, 2009 at 3:08

    Je n’aime pas vraiment le monde tel qu’il est, et je n’aime pas du tout le monde tel qu’il va devenir… La lecture de vos « commentaires » démontre (à quelques exceptions près) que la plupart des gens sont comme des fourmis à courir derrière une prétendue « réussite professionnelle » ou un horrible « Ã©panouissement professionnel » (beurk), mais ce que ça cache surtout c’est la prostitution de votre temps pour une organisation qui n’a absolument rien à faire de vous! et qui s’en moque comme de son premier dollar.
    Quant aux chamailleries sur le mot libéralisme, heureusement que d’autres modèles économiques que le communisme stalinien ou le libéralisme américain des années 60 existent. Mais cette discussion doit être la retranscription de ce qui s’entend dans un pub entre deux excités qui ont un peu forcés sur la pinte… Donc peu de, voire aucune, crédibilité à y apporter. C’est d’ailleurs étonnant de voir un chantre du « libéralisme » (que je suppose à forte tendance capitaliste) se servir de wikipedia comme seule source (en tout cas il n’en n’a pas cité d’autre), l’utilise-t’il parce que c’est « gratuit » et donc ça rentre super bien dans son calcul de coût de l’information?

    Je n’aime vraiment – mais alors vraiment – pas ce monde, ni les gens qui l’habitent. Et dire qu’on est mieux ici qu’ailleurs.

  • 99 Arnaud // Fév 5, 2009 at 3:27

    @zakh

    je vois que vous partagez beaucoup avec certain commentateurs

    « Je n’aime vraiment – mais alors vraiment – pas ce monde, ni les gens qui l’habitent. »

    je crois que ca resume pas mal le positionnement de certains…

  • 100 spicyhotpot // Fév 5, 2009 at 3:43

    Zakh,

    « Je n’aime vraiment – mais alors vraiment – pas ce monde, ni les gens qui l’habitent »

    Faites un geste pour les autres, abregez vos souffrances.

    A commentaire bete et mechant, reponse bete et mechante…

  • 101 Bénédicte // Fév 5, 2009 at 4:49

    @polarr : c’est la grande mode chez les libénautes, d’inventer des intentions qui collent à leurs fantasmes mesquins.

    Cf. ce fait divers sordide (la femme qui a laissé mourir 2 nourrissons dans une cave) : plein de commentaires l’accusent de les avoir faits pour toucher les allocs.
    Sachant qu’elle n’a sûrement pas déclaré la naissance de 2 bébés qu’elle a rejetés et laissés mourir dans une cave, ce procès d’intention et grotesque, en plus d’être malveillant.

    Eh bien ça, c’est le lectorat moyen de Libé : tout est de la faute de Sarko, le moindre fait divers qui n’appelle aucun commentaires fait « réagir » des frustrés dont le niveau de bienveillance est proche de celui des tricoteuses de la Révolution.

    Ensuite, il faut les comprendre les pauvres : pour baver leur fiel de frustrés, il leur faut inventer des faits qui collent à leurs représentations du monde.

    Depuis quelques temps, je me demande si l’essor de la presse en ligne est une bonne chose : outre la baisse de la qualité de l’info, les fautes d’orthographe de plus en plus fréquentes (seul Le Monde a encore des correcteurs), il y a les idées fixes d’un paquet de MM. Blanc-Cassis qui n’ont qu’un marteau dans la main et ne s’aperçoivent pas que c’est pour ça que pour eux tout a une forme de clous…

    Tous journalistes ?

    La qualité y perd grandement, et tout ceci renvoie une image de la société de plus en plus angoissante.

  • 102 zakh // Fév 5, 2009 at 6:46

    @spicyhotpot: « Faites un geste pour les autres, abregez vos souffrances.

    A commentaire bete et mechant, reponse bete et mechante… »
    je pense surtout simpliste… mais c’est habituel chez les personnes persuadées d’avoir toujours raison. Si je n’aime pas ce monde, cela n’a rien à voir avec une quelconque envie de le quitter, bien au contraire! Je tiens à rester pour lutter (à mon niveau) contre les dégradations infligés par une poignée d’oligarques, et luxe que je n’offre pas au marché, réfléchir et débattre sur d’autres voies.
    Plus haut vous disiez que le libéralisme apporte la liberté. Et je me porte en faux à ce sujet. Le libéralisme tel que vous le concevez (tel qu’il est actuellement) n’apporte pas de libertés bien au contraire. La domination de l’individu ne se fait pas aussi politiquement que sous un diktat, mais la liberté n’existe simplement pas. Pour faire simple, le système libéral actuel est basé sur l’idée que de plus en plus de monde doit consommer de plus en plus, tout est concentré sur l’idée de croissance. Le résultat est l’obligation de consommer, où est la liberté? alors me direz vos, on a le choix! erreur encore, nous avons un seul et même produit, maquillé sous diverses couches de peintures. Et bien souvent le choix n’est pas même possible (lobbies, position dominante, etc.), de médiocre ou mauvaise qualité, voire dégradant. Où est la liberté? Il est possible de voyager. Erreur toujours, les capitaux voyagent très bien certes, les marchandises un peu moins (du moins aux portes des pays riches), les hommes pas du tout. Où est la liberté? Un commentaire de blog n’est pas le lieu idéal pour détailler les manquements du « libéralisme », mais la liste est longue, très longue: brutalités, exclusion, etc. Bref les pires dicatures politiques n’ont rien à envier au merveilleux « marché ».

    Au passage, entre Germinal et aujourd’hui pas grand chose à changé. Les ouvriers sont en col blancs et ils passent toujours 12 heures au charbon pour faire plaisir au bon maître. Le « système » (sic, la mise en Å“uvre de l’idéologie) n’a rien fait évoluer (hormis la qualité de vie pour une poignée de population). Je ne dis pas que les systèmes « anti-capitalistes » les plus connus mis en Å“uvre par le passé ont été (ou sont) des succès, loin s’en faut! Mais dire que le système actuel est le seul, et que sont seul opposant est le communisme pur et dur, c’est triste et défaitiste.

    Ce qui me fait rigoler dans « plan de relance », c’est « plan ». Ce qui me fait pleurer c’est »relance ».

  • 103 Morgan // Fév 5, 2009 at 6:59

    Bénédicte,

    Concernant La libération, j’ai vu le blog  »French in London » à la une ce matin, sous le gros titre  »Aujourd’hui, j’ai été licencié… »

    Oh dear, je me suis dit, m’étais-je trompé de lecture? Le français n’étant pas ma langue maternelle, je pensais que j’avais fait encore une erreur. J’ai dû lire le blog une deuxième fois pour vérifier. Phew!

    Je me demande si les lecteurs de Libé, ayant déjà lu le gros titre, auraient cru à ce licenciement et se seraient simplement laissés penser que l’auteur du blog allait automatiquement rentrer en France. A partir d’une mensonge, une suite de petites suppositions et l’on arrive aux antipodes de la vérité…?

  • 104 admin // Fév 5, 2009 at 7:07

    @ Stephane 2 : pour le montant des indémnités. Voilà ce que j’ai trouvé dans un récent numéro de Challenges.

    Pour un un cadre de moins de 50 ans, sans enfants, qui gagnait 4000€ brut, le chômage se monte à :
    > 2296 euros en France pendant 2 ans
    > 2043 euros au Danemark pdt 4 ans
    > 1320 euros en Allemagne pdt 1 an
    > 266 euros en Grande-Bretagne pdt 6 mois.

  • 105 Morgan // Fév 5, 2009 at 7:12

    Tenez, Zakh, la liberté n’existe simplement pas? Au contraire, vous êtes libre à continuer à voir le monde ainsi. Seulement, je ne le conseillerais pas.

  • 106 spicyhotpot // Fév 5, 2009 at 7:48

    « Plus haut vous disiez que le libéralisme apporte la liberté. Et je me porte en faux à ce sujet. Le libéralisme tel que vous le concevez (tel qu’il est actuellement) n’apporte pas de libertés bien au contraire »

    Le liberalisme apporte par definition la liberte individuel.

    Le systeme politique actuel n’et pas totalement liberal, mais sans doute bien plus que par le passe.
    Le « liberalisme » du systeme economique laisse aussi a desirer.

    Neanmoins, aucun systeme econimique n’apporte autant de liberte et de pouvoir a l’individu qu’une economie de marche. La encore par definition.
    La question est de savoir a quel point la France (par exemple) est ou non une reelle economie de marche.

     » Le résultat est l’obligation de consommer, où est la liberté? »

    Personne n’est obliger de consommer…

    « nous avons un seul et même produit, maquillé sous diverses couches de peintures »

    Simpliste et largement faux.

    « Il est possible de voyager. Erreur toujours, les capitaux voyagent très bien certes, les marchandises un peu moins (du moins aux portes des pays riches), les hommes pas du tout »

    Encore faux. Quand bien meme, personne ne vous empeche (la France etant tout de meme relativement liberale) d’aller vivre en autarcie a la campagne…

     » Le “système” (sic, la mise en Å“uvre de l’idéologie) n’a rien fait évoluer (hormis la qualité de vie pour une poignée de population) »

    Une « poignee de la population »? C’est une blague j’espere. Vous voulez nous faire croire q’une majorite de nos concitoyens vie encore comme au 19e siecle?

    « Je ne dis pas que les systèmes “anti-capitalistes” les plus connus mis en Å“uvre par le passé ont été (ou sont) des succès, loin s’en faut! »

    Vous voulez dire qu’ils ont TOUS etaient des echecs retentissant.

    Bref… Des positions simplistes (et fausses) en effet.

  • 107 stephane 2 // Fév 5, 2009 at 8:40

    à Admin, ah oui c’est vraiment très peu le chômage au RU, bonne chance en tout cas, je sais ce que c’est de se retrouver au chômage en 5 minute chrono, pour moi c’était à 18h30 la veille de mes vacances, ‘merci ce n’est pas la peine de revenir’, j’ai beaucoup aimé 🙂
    Les lois en Irlande sont semblables à celles en Angleterre mais il semblerait que les prestations sociales soient un peu meilleures.
    Je ne sais pas quel était ton emploi, mais je sais qu’il y a régulièrement des postes à pourvoir à Google Dublin, des postes en communication et marketing disent-ils…
    Bonne chance en tout cas!

  • 108 zav // Fév 5, 2009 at 11:00

    a tous le monde
    j’apprecie vos conversations et suis tres interesse de voir qu’il y a des gens avec du temperament mais je ne suis pas du tout de votre branche professionel et quelque me dit que cette crise passera et qu’il y en aura d’autres a venir.
    la chose qui me fait doucement rire c’est de voir des gens qui se retrouve dans des situations financiere dur et qui finale se rendent compte du malheur qu’il leur arrive.
    je suis navre de voir que vos situations sont tres durs mais pense que vous avez atteri dans le bourbier des gens moyens.
    je suis moi meme tres affecte par cette crise je me retrouve a travailler seulement 30 a 40h par semaine au lieu de mes 100h/semaine.
    je ne pense pas que grand chose changera ni au systeme financier ni au systeme politique, le temps passera et tout le monde reprendra sa place a courte ou plus longue echeance.
    moi la crise j’en rit car ramer je l’ai fait depuis des annees dans des pays differents.
    la seule chose que j’espere, c’est que peut etre vous qui avez passe des annees a faire du fric sans la moindre preoccupation de la repercution de vos actes, vous allez vous rendre un peu plus compte qu’il y a des gens autour de vous.
    vous me faites doucement rire de vous voir en panique on a l’impression d’avoir lache un renard dans un poulaillet.
    je vous souhaite tous bonne chance pour l’avenir et ne vous souhaite aucun mal, mais faites moi plaisir tant que vous avez les pieds dans le bourbier profitez-en pour devenir plus humble…cela sera tout en votre faveur.
    pour les gens qui pense que je suis un abruti qui vient de debarquer j’ai passe mes 10 dernieres annees a vous preparer des cocktail, des soirees, des conferences, dans la city, a canary wharf, dans des centres de conferences, sur la tamise….
    je pense que je vous connais un peu apres tous ce temps.
    maintenant retrousse les manches, tous le monde le fait, pourquoi pas vous apres tout

  • 109 supermaçon // Fév 5, 2009 at 11:14

    Bonjour,
    (désolé d’intervenir si tard mais dans la journée, je ne « blog » pas, je travaille)

    Pour avoir subi le chômage pendant trois mois et vu mon père le connaître pendant deux ans, je peux témoigner que c’est dur. Heureusement, j’ai l’impression que l’esprit anglo-saxon fait plus facilement confiance aux candidats et ne vous recale pas systématiquement parce qu’il manque un diplôme sur le CV. bon courage et merci de rappeler que le chômage n’est pas une maladie ni une rente mais bien une étape de la vie professionnelle plus ou moins facile à gérer.

    bénédicte: Je ne vois pas bien ce que viennent faire ici les réactions des libénautes à deux faits divers. Votre réaction aurait été plus crédible si vous aviez également dénoncé les commentaires anti-fonctionnaires qu’on découvre à chaque article sur une grève ou même dans une intervention sur ce blog…
    Pour reprendre votre dialectique:
    Рles fonctionnaires sont des fain̩ants (??)
    – et dire qu’on les payent avec nos impôts (re ??), cette dernière phrase étant vraie en elle-même mais devant être ramenée dans son contexte à savoir que 34% du budget de l’Etat représentent les dépenses de personnels donc 66% du budget va dans les poches des fournisseurs privés de l’Etat… ou en subvention.
    Bref Bénédicte, la haine n’est pas uniquement là où vous la voyez… Vous rendez vous compte au demeurant que vous donnez des leçons de morales alors que vous apparaissez comme quelqu’un qui préfère les faits divers morbides et en plus prend la peine de lire (et retenir) les commentaires ? (Je comprendrais que ce dernier passage soit censuré comme hors-sujet mais il fallait que je le dise… désolé auprès de l’adm pour me « soulager » ainsi.)

  • 110 cedric // Fév 6, 2009 at 2:10

    Trois mots qui sont censés nous rapproché tous, en tous cas tous les Citoyens Français lecteurs de ces lignes: liberté, égalité et fraternité.

    Liberté de partir et de revenir. Liberté de s’exprimer et de fermer sa gueule aussi. Sans oublier que la sienne s’arrête là où commence celle des autres.

    Egalité… Là y’a du boulot!

    Fraternité. Allez Admin, je te paie une chopine, et on fêtera les lendemains qui chantent sur des airs Sirtaki.

  • 111 polarr // Fév 6, 2009 at 9:42

    Zav > corrigez moi si je me trompe: vous dites

    « je suis moi meme tres affecte par cette crise je me retrouve a travailler seulement 30 a 40h par semaine au lieu de mes 100h/semaine »

    vous voulez dire que avant vous travailliez 100 heures par semaine ? en considerant que vous vous reposiez un jour par semaine, cela veut dire que vous travailliez pres de 17 heures par jour ?

    Benedicte > c’est les ravages du web 2.0, n’importe qui peut donner un avis sur tout sans aucun recul en pensant detenir la verité… heureusement il reste quelques vigilants pour remettre un peu tout cela en perspective

  • 112 fleur // Fév 6, 2009 at 10:23

    je suis désolée mais j’ai du mal à trouver ce blog sympathique et à avoir de la peine pour les expats londoniens qui ont profité du système et qui voudrait qu’on les plaigne maintenant…

  • 113 Line // Fév 6, 2009 at 10:29

    @Fleur : ou avez vous lu qu’admin cherchait à être plaint? je ne suis pas sure qu’on ait lu la même chose !
    Et qu’entendez vous par « qui ont profité du système » … quel système exactement?

  • 114 lamouroux // Fév 6, 2009 at 3:37

    Cher toi,

    Finalement le bon taf, c’est celui du mec de la sécurité qui te ramène à la porte avec ton carton.
    Tu l’as doucement méprisé pendant X ans et maintenant, il te fout dehors comme un malpropre!
    Comme quoi, la roue tourne! Les grosses pompes dégagent et les grouillauds restent…

    It’s that fucking life!

    V1

  • 115 Bénédicte // Fév 6, 2009 at 4:29

    @supermaçon :
    Vous écrivez : « bénédicte: Je ne vois pas bien ce que viennent faire ici les réactions des libénautes à deux faits divers. »

    => je trouve au contraire ça très approprié, car les faits divers sont l’exutoire de toutes les frustrations, et le support à fantasme number one. Voir des gens non pas y exprimer des opinions, mais inventer des faits purement et simplement me paraît tout à fait comparable aux réactions de certains ici qui font semblant d’avoir lu que l’auteur du blog compte revenir toucher les allocs en France.

    Je vous cite de nouveau : « Votre réaction aurait été plus crédible si vous aviez également dénoncé les commentaires anti-fonctionnaires qu’on découvre à chaque article sur une grève »

    En quoi ? On connaît tous les clichés sur les fonctionnaires depuis bien avant la crise ; ils n’ont malheureusement rien de nouveau, et je ne vois toujours pas en quoi les exemples que j’ai pris nuisaient à la crédibilité de mes arguments.

    Je vous re- cite encore :
    « Vous rendez vous compte au demeurant que vous donnez des leçons de morales alors que vous apparaissez comme quelqu’un qui préfère les faits divers morbides et en plus prend la peine de lire (et retenir) les commentaires ? »

    Je ne donne aucune leçon de morale, je suis surtout affolée par le manque de lucidité et les inventions pures et simples auxquelles se livres les « réacteurs ». Où est la morale là-dedans ? Il s’agit de distance, d’objectivité, de lucidité et de capacité à lire une info sans projeter sa hargne perso dessus.

    Je lis TOUTES les infos (en plus de 5 ou 6 romans et essais par semaine ;-), et je note que sur la base d’un exemple que j’ai choisi parmi d’autres parce qu’il est particulièrement révélateur de l’état d’esprit qui règne sur les commentateurs, vous vous permettez des délires interprétatifs qui me font sourire.

    Parce que ne vois pas ce qui vous permet de penser que je « préfère » (à quoi, d’ailleurs ?) les faits divers etc. Ils sont surtout les plus représentatifs de ce que j’observe en termes d’état d’esprit.

    PS : rien compris non plus au passage de votre post où vous prétendez « reprendre ma dialectique » à propos des fonctionnaires, du reste.

  • 116 absta // Fév 9, 2009 at 9:32

    Je vis et travaille au royaume uni .
    Dans ma boite aussi on est tous a se demander si on fera partie de la charette prevue pour Mars et l’on recoit quotidiennement des nouvelles d’autres boites ou l’on vire a tour de bras.
    Et pourtant, en lisant les commentaires laisses sur ce site, je suis sur d’une chose:

    Je ne reviendrai pas!

    C’est etourdissant ce que le gauchisme ambiant (qui va de l’extreme gauche a toute une partie du PS) peut generer comme haine recuite.
    Haine d’ailleurs toujours associee au fantasme.

    Non, les Francais au RU ne passent pas leur temps a parler de leurs concitoyens restes au pays en terme d’assistes.

    Non, on ne fait pas fortune en posant le pied sur le sol anglais.

    Stendhal parlait des passions tristes que sont l’envie, la jalouise et la haine impuissante.
    Cela a peu change

  • 117 docteur khon // Fév 10, 2009 at 2:07

    il faut relancer le projet cpe
    cannabis pour l’emploi
    dans le domaine des cosmetique, des spiritueux, du tabac, de la construction, des textiles, des ogms voir meme plus

  • 118 kalos // Fév 10, 2009 at 5:55

    salut à vous , emigrés de coblence !!
    après avoir craché dans la soupe du oscilaisme à la française venez palper les indemnnités chômage que la dame de fer a refusé aux anglais ! !

  • 119 kalos // Fév 10, 2009 at 5:55

    salut à vous , emigrés de coblence !!
    après avoir craché dans la soupe du socialismeà la française venez palper les indemnnités chômage que la dame de fer a refusé aux anglais ! !

  • 120 souleres // Fév 10, 2009 at 8:31

    Bonjour,
    je voudrais qu’un TRADER nous explique et nous dise que ceux sont eux ( et le système qui le permet) qui sont totalement responsables de la crise financière.

  • 121 Morgan // Fév 10, 2009 at 2:32

    souleres,

    Justement, les ex-chefs de la RBS et de la HBOS ont comparu devant le  »Treasury Select Committee » ce matin. Ils y ont dû admettre leurs défaillances. Je n’ai pas encore vu la totalité du committee, mais quelques courts vidéos sont facilement disponibles (BBC/business, Guardian.co.uk, etc) Bonne chance avec les accents écossais!

    Si vous voulez l’entendre en français, il vaudrait mieux faire poser des questions à M Kerviel, qui serait lui probablement plus prêt à en parler que beaucoup d’autres.

  • 122 Bankster // Fév 10, 2009 at 2:35

    vous etes des gangsters et n avez que ce que vous méritez !!
    la place de la plupart d entres vous c est la case prison !!!

  • 123 ROSA // Fév 10, 2009 at 3:22

    Karl Marx est enterré à Londres … et c’est là que se vérifient ses prédictions. Maigre consolation, j’en conviens : je n’aime pas la malignité.
    La City (Islande sur Tamise) renaîtra-t-elle de ses cendres ? Les « libéraux » (au sens français du mot) l’espèrent, les « radicaux » (au sens anglais !) pensent que cette crise est « fatale ». A mon humble avis ces derniers ont raison : la spéculation rencontre le vide, comme les religions. Bonne chance quand-même à l’auteur sympathique du blog.

  • 124 slq // Fév 10, 2009 at 3:44

    @ 9 Toto // fév 4, 2009 at 8:57

    peux tu me communiquer ton mail svp?

    (NDLR : envoyer à london [att]frenchinlondon/com qui transmettra)

  • 125 Tietie007 // Fév 10, 2009 at 6:09

    On parle peu de l’impact de la crise en Grande-Bretagne. Apparemment, certains secteurs ont vraiment morflé, mais difficile de savoir ce qu’il en est réellement.

  • 126 marin // Fév 11, 2009 at 10:46

    @ Ballilah

    On les voit les contents cocus du libéralisme qui gobent tous les mensonges!

    Où sont passés ceux qui glorifiait le « bisness » anglais?

  • 127 touriste // Fév 13, 2009 at 10:36

    Ben ouais c’est le capitalisme quoi !!

    A intervalle régulier ya des crises et en fin de cycle de crise ya une grosse dépression

    Non je polémique pas, je constate, j’ai pas de mérite ca dure depuis deux siècles déjà 🙂

    M’enfin ici on est dans la classe moyenne supérieure – comme on dit dans les instituts de sondage

    Salaire de + 80 KE boulot intéressant …

    En fait ceux qui profitent du système capitaliste

    Disons qui en profitaient 🙂

  • 128 Omar // Avr 1, 2010 at 6:20

    GW Bush, le big boss du liberalisme vous a bien montre avec l’ouragan Katrina, en laissant tomber les gens, c’est quoi le liberalisme ? Et les guerres en Iraq, c’est pour le petrole aussi.
    Le liberalisme, c’est chacun pour soi et dieu pour tous, et c’est la loi du plus fort. Et les traders a londres, qui ont aide ce systeme, sans le moindre remord. Ils ont tellement exploite les gens, que les gens sont ruines. Mais quand la « reprise » sera la, ils trouveront toujours qui exploiter et ca recommencera. Ou pas ?

Réagissez a ce post! (les commentaires avec liens seront systematiquement moderes ainsi que les propos injurieux, diffamatoires, racistes ou hors sujet.)