French in London – le blog des Francais de Londres header image 2

Viens voir le docteur (come to see the doctor)

octobre 10th, 2008 · 60 Comments

doctor local GP londres french in london

Quand il faut, il faut… Depuis mon arrivée à Londres, j’ai toujours réussi à esquiver les services de santé. L’automédication a toujours fonctionné à plein régime, quelques aspirines, un jour de repos en cas de coup dur et hop, ça repartait.

Et puis parfois, une crève traine, il faut agir. C’est ainsi que je me suis lancé à la recherche d’un médecin. Ici, on appelle ça un « local GP » (l’équivalent du médecin traitant), il y en a 34.000 en Grande-Bretagne. Il suffit de trouver celui de son quartier. En quelques clics sur le site du NHS, j’avais repéré les centres proches de chez moi. Et voilà la suite…

8H30: je me rends au centre de santé le plus proche de chez moi dès l’ouverture. C’est une sorte de clinique locale. J’ai l’impression de rentrer aux urgences mais me dirige vers la réception.
> Bonjour, je suis malade, j’aimerais voir un médecin
> Bonjour, vous habitez le quartier… bien… êtes-vous inscrit ici?
> non…
> alors, il faut que vous remplissiez ce formulaire et on vous appellera pour prendre un rdv.
> je remplis ça et je rentre chez moi?
> oui, oui, voilà. quand vous reviendrez, apportez un justificatif de domicile et d’ici là, remplissez cet autre dossier plus complet…
Coût de l’étape : 0£

8H45: Je rentre chez moi remplir ledit dossier. 4 pages recto-verso sur ma vie, ma santé. C’est la totale, je peux même m’inscrire pour donner mes organes et mon sang. Voilà qui est fait. Ah non, encore une feuille à remplir. Quelle est ma religion? A quelle ethnie je me sens appartenir ? Hum, j’en connais qui seraient outrés de répondre à ce genre de questions en France. Le dossier est rempli, signé, daté. Je n’ai toujours pas de rdv mais je sais désormais d’où vient mon mal de crâne.
Coût de l’étape : 0£

10H10 : coup de fil du centre
> bonjour, voulez-vous toujours voir un médecin ce matin?
> oui, s’il vous plait
> ok, venez vers 11H15, une infirmière vous auscultera et décidera si vous devez ou pas voir un médecin.
Coût de l’étape : 0£

11h10 : retour au Health Centre. On me fait patienter dans la salle d’attente. Ca change tellement de mon médecin de quartier français où il traînait toujours un numéro d’Auto-Plus (le seul endroit où j’ai jamais lu la presse automobile) ou un vieux Marie-Claire (et que dire de la presse féminine…).
Coût de l’étape : 0£

11H30 : on m’appelle. Je ne suis pas reçu par un médecin mais par une « experienced nurse » (une infirmière confirmée?). Elle me reçoit, très sympathique, me pose des questions sur le pourquoi de ma venue. L’auscultation sera sommaire. Elle se limitera à quelques points stratégiques. C’est à peine si j’ai du retirer mon manteau.

15 minutes plus tard, je ressors avec une rapide prescription et quelques conseils. « Les anti-bio ok mais le mieux c’est de rester dans son lit avec un thé au miel… ».

Avant de partir, je passe par la réception pour récupérer un « self-statement » en guise d’arrêt maladie. Comprenez, je m’auto-déclare malade pour ma boite. A priori, jusqu’à 4 jours d’arrêt, un certificat médical n’est pas légalement obligatoire en Grande-Bretagne. Je reste un peu perplexe en m’imaginant apporter ce papier auto-rempli aux RH…
Coût de l’étape : 0£

11H50 : direction la pharmacie la plus proche. On me demande si je paie mes médicaments. Je suis de plus en plus perplexe mais le pharmacien m’explique que certaines personnes ne les paient pas. Je regarde la liste des exemptés… je ne rentre dans aucune case. Quelques minutes plus tard, je repars avec deux boites d’anti-bio sous le bras.
Coût de l’étape : 7,10£

Honnêtement, l’expérience aurait pu être bien plus traumatisante. On m’en a conté des bien plus trashs (promis je vous les raconte bientôt). Mais surtout, mis à part une organisation radicalement différente de la France et un accueil un peu moins personnalisé, je n’ai pas eu le sentiment de trop perdre de temps.

Et tout ça pour un coût finalement très faible. 7,10£. Sauf erreur de ma part, tous les patients (sauf exception) paient la même franchise. Une somme à relativiser parce que finalement je n’ai pas vu de médecin. Mais était-ce nécessaire pour une grippe un peu musclée? L’expérience aurait-elle été aussi bonne si ça avait été vraiment grave ?

Tags: Vivre à Londres

60 responses so far ↓

  • 1 cedric // Oct 10, 2008 at 5:20

    J’adore…

    Ce qui est interessant c’est que la procedure s’applique quelque soit la maladie en question. Tu boites bas a cause d’une entorse, on te prescrit de l’aspirine. Tu craches tes poumons, on te prescrit de l’aspirine. Tu as le dos bloque, les yeux injectes de sang, le poul a 180, la langue chargee… on te prescrit, heu, deux cachets d’aspirine.

    Alors pour sur, la surmedication n’est pas d’actualite en UK. On devrait quand meme faire une enquete sur le lobby de l’aspirine aupre du corps medical, non?

    La qualite de la NHS, elle, est douteuse, si bien que l’industrie parallele privee s’est developpee a grande vitesse. Avec un peu de chance ton GP est bon, qualifie, doue, et visible. Mais bien souvent ce n’est malheuresement pas le cas. La vocation d’hypocrate est bien souvent contre-balancee par les appels du gain (on est en UK tout de meme), et les sirenes du prive attirent les plus talentueux. Et encore, pas toujours la creme de la creme.

    C’est navrant car le principe du welfare state qu’incarne la secu ou ici la NHS est fondamentalement bon, sauf que le systeme est quelque peu pourri. Il en resulte une nouvelle fois un renforcement du systeme des classes, avec d’un cote ceux qui peuvent se permettre un acces rapide mais couteux a la sante, et c’est qui ont acces a la sante tout court. Enfin en fonction des rendez-vous disponibles…

    Autre commentaire, sans lien avec la note de gauchiste ci-dessus;): Le fait de ne pas avoir a se mettre a poil pour evoquer un probleme de mal aux oreilles, est ce que cela indique un defaut de formation en UK ou bien une perversion voyeuriste de nos medecins francais?

  • 2 Dr No // Oct 10, 2008 at 6:29

    Depuis quand donne-t-on des antibiotiques dans une grippe ?
    Cela coûte peut-être moins cher pour la sécurité sociale et le patient, mais ce n’est pas de la bonne médecine.
    Un délai d’un an pour avoir un scanner de votre hanche cela vous plairait? C’est ce qui se passe là-bas.
    Vous voulez un avis de spécialiste en hôpital ? On soumet votre demande et on vous convoque si votre cas est intéressant.
    Nombreux sont les « expat » en Angleterre qui préfèrent payer un billet d’avion et venir se faire soigner sur le continent…
    Médecin belge, je trouve qu’en France et en Belgique nous n’avons pas à rougir de notre système des soins de santé…

  • 3 Vonric // Oct 10, 2008 at 9:10

    Cedric> euh, non, pas de l’aspirine… du paracetamol !

    Sinon j’adore la prescription de thé au miel.

    En ce qui concerne l’auscultation, je suis meme étonné que l’infirmiere ait regardé (une perverse ?). De mon seul souvenir, le médecin se tenait a 5m, derriere son bureau. Il a posé des questions, m’a donné du paracétamol, j’ai demandé des antibio (car infection de la gorge, je sais j’avais déjà eu ça), il a ronchonné (ah, you are French?) et puis m’a prescrit une boite. Voila tout.

    Pour une pleurésie d’une amie, il a fallut 2 semaines pour qu’ils la détectent, et encore, c’est elle qui y est retourné une 3e fois après avoir vu sur Internet que ça pouvait être ça.

    Pour le reste (et notamment en cas de besoin d’opération) je conseille fortement une assurance privée.

  • 4 Chinook // Oct 10, 2008 at 9:35

    Au Québec,ce n’est pas l’aspirine c’est le tylénol. Quant à avoir un médecin de famille, mission impossible. Les urgences sont des mouroirs et le temps d’attente pour les chirurgies se comptent sur plusieurs mois.
    Le système de santé français pour ceux qui en ont entendu parler est une légende à ne surtout pas ébruiter au cas ou les malades canadiens souhaiteraient le même.

  • 5 gotin // Oct 10, 2008 at 10:40

    Serment d’Hippocrate et pas hypocrate…
    Les médecins ne sont pas des pervers voyeurs, d’ailleurs tous les médecins ne déshabillent pas entièrement leurs patients pour une otite, mais examiner les corps fait partie du diagnostic de nombreuses maladies.
    Enfin, les systèmes français et anglais sont loins d’être parfait et on chacun leurs qualités et défauts mais personnellement, si je me sens vraiment malade (plus qu’une grippe), j’aimerai avoir affaire à un médecin plus qu’à une infirmière, même avec une formation spécifique…

  • 6 Le Bougnec // Oct 11, 2008 at 1:13

    Chinook,
    Pousse mais pousse égal. Le système de santé du Québec que tu décris n’est pas celui dont j’ai profité cette semaine. Il est vrai que j’ai dû patienter deux heures à la clinique mais lorsque j’ai vu le médecin (clinique sans rendez-vous) la consultation a duré trente minutes. Il m’a questionné sur le problème de santé que j’avais mais aussi il s’est informé sur mes conditions de vie (travail, relations humaines, habitudes alimentaires et habitudes de vie). Il m’a aussi complété un formulaire pour que je passe des tests sanguins au ClSC pour s’assurer que ma santé était bonne.
    Alors, je ne pense pas que j’ai eu un traitement de faveur. Coût : 0$ sur présentation de la carte soleil (Régime d’assurance maladie gouvernementale).
    Il faut arrêter de déblatérer sur notre système de santé et se réjouir de nos avantages.

  • 7 Poupougne // Oct 11, 2008 at 1:28

    En tant qu’osteopathe, je fais toujours deshabiller mes patient(e)s. Meme si ils viennent pour une douleur au coude, ca peut venir d’ailleurs. On a une vue plus globale du corps, et on ne se focalise pas seulement sur le symptome, on cherche la cause.
    L’interrogatoire a lui seul ne suffit pas toujours (rarement) a poser un diagnostic, faut mettre les mains dans le cambouis quand meme.

  • 8 Sebwy // Oct 11, 2008 at 3:02

    Moi j’ai une question qui me brûle les levres, et je suis sûr que je ne suis pas le seul. Est ce que la photo représente ton petit bras athrophié ?

  • 9 Doc // Oct 11, 2008 at 6:18

    C’est vrai qu’a voir l’etat de ce bras mou et pale, tu n’as pas l’air tres en forme.

  • 10 risette // Oct 11, 2008 at 6:48

    Pour les enfants le coût de la pharmacie est gratuit…
    Pour répondre à gotin : si j’avais une maladie plus grave qu’une grippe, je préfèrerai voir un docteur expérimenté certes, mais français !

  • 11 manuel // Oct 11, 2008 at 8:04

    De toute facon pour les problemes graves c’est sans doute mieux d’etre soigné par qq’un qui parle ta langue maternelle et d’avoir de la famille qui peut venir te voir. Vivement que les Européens puissent aller se faire soigner dans n’importe quel pays de l’Union parce que pour le moment ,lorsque l’on se retrouve dans ce genre de cas, tous les frais sont a notre charge.

    Ceci dit, personnellement ,j’ai toujours été tres mal soigné en France donc je suis assez dubitatif lorsque l’on me parle des qualités du systeme de soin francais mais si l’on peut reconnaitre que c’est une grosse machine.

  • 12 misson // Oct 11, 2008 at 8:24

    encore une fois se vérifie ce que connaissent tous les médecins : 50 à 80 % des patients se guérissent tout seuls. Une grippe, quand on n’est pas affaibli immunologiquement, c’est au lit avec un grog ou un thé, deux jours, voire quatre et hop. Les services des urgences sont, en France en tous cas, remplis de gens qui, raison économique souvent, ne sont pas dans un risque vital. Ils attendent 4 heures, oui, s’angoissent, oui, paniquent et ne râlent même plus… Jadis, il y avait en France des dispensaires qui remplissaient la même fonction qu’à Londres. On y voyait une infirmière expérimentée (j’en connaissais une géniale qui vous remettait sur pied en un regard), on ne paniquait que rarement et si c’était plus sérieux, on voyait le médecin. La Croix-Rouge a fermé l’un de ses derniers à Paris sans qu’aucune bonne âme d’ordinaire si prompte à s’indigner ne réagisse. Les pauvres n’ont plus eu qu’à attendre que leur mal s’aggrave. Au moins, à Londres, on a une petite chance d’être pris en charge pour zéro euros. Et si les abrutis croient que plus on paie mieux on est soigné, tant pis pour eux… Mais des comme ça, il y en aura toujours dont profitent les ostéo-homéopathes en tout genre qui, tout en professant une approche différente du corps (lol!) n’oublient jamais de vous ponctionner le porte-monnaie. Pour ce qui est de l’ambiance générale dans les hostos anglo-saxons : ER (Urgences) n’est pas né du néant… On a assez adoré ça, on va pas s’étonner maintenant ;-))

  • 13 Mebo // Oct 11, 2008 at 9:44

    Laissez moi revenir pour ma part sur le cout des soins de santé en france, il y a 4 and j’ai fait des soins + bridge en allemagne sur 2 dents qui m’ont couté 1000 EUR, malheureusement le dentiste n’as pas bien obturé un canal et je dois refaire le soins. Mon dentiste en france me demande aujourd’hui plus de 2000 EUR !!!!. j’en reviens pas surtout qu’un autre dentiste m’a fait le même devis !. A coup sur je ne payerais pas cette somme, j’ai décidé d’aller faire ce soin au maghreb qui ne me coutera pas plus de 800 EUR (avion compris).

  • 14 lili // Oct 11, 2008 at 1:47

    @misson. Je ne dis pas que ces centres croix rouges n’étaient pas utiles, mais les « pauvres » comme tu dis ont quand même de quoi se soigner en France, avec la CMU (malgré tous les dysfonctionnements qui font régulièrement polémique, il est possible de se faire soigner), et pour les personnes en situation irrégulière, il y a la possibilité de faire appel à l’AME, Aide Médicale d’Etat.

  • 15 Cri // Oct 11, 2008 at 5:15

    Avec la NHS, le système est très impersonnel, mais globalement mon épouse et moi n’avons pas à nous plaindre des soins reçus.

    Dans le privé nous avons vu de tout: des médecins très motivés par le gain, et d’autres qui se comportent en vrai médecin, au point qu nous simpuhaitons qu’ils ne prennent pas leur retraite…

  • 16 Morgan // Oct 11, 2008 at 7:18

    Leçon numéro 1: s’inscrire au cabinet avant que la maladie ne vous arrive. Celà pourrait vous avertir quelques maux de crâne:-)

    Concernant les ordonnances, chaque ordonnance coûte £7.10. Alors 2 unités sur l’ordonnance, £14.20, and so on. Gratuites pour retraités, chômeurs, enfants, etc (http://www.ppa.org.uk/pdfs/ppc/HC11_jan05_FR.pdf). Pour des prescriptions répétées: il y a du prépaiement des prescriptions. 3 mois = £27.85, 12 mois = £102.50.

    On n’est jamais obligé de remplir une formulaire qui demande votre ethnie ou religion. C’est au choix, mais on n’y a rien à craindre. Blanc, britannique, j’ai parfois envie de cocher une case plus exotique…

    Les services de santé publiques et privées n’ont pas crû au même temps. Sous les Tories, la NHS était devenu tellement appauvrie, et le privé a connu une grande croissance rapide. Ensuite, Labour a recommencé de l’investissement à la NHS. La fuite des bons médecins est arrêté. Et les histoires de fuire l’Angleterre pour se faire soigner en France sont de plus en plus rares. D’ailleurs un GP peut facilement toucher plus que £12,000 par mois à la NHS. Dans l’ensemble, le système s’améliore (se guère???) mais n’a pas encore ratrappé celui de la France. En plus, Thatcher elle-même avait finalement reconnait que, en cas de maladie sévère, le privé ne pourrait jamais concurrencer…

  • 17 spicyhotpot // Oct 11, 2008 at 9:24

    « Je reste un peu perplexe en m’imaginant apporter ce papier auto-rempli aux RH… »

    Si, si, c’est comme cela que cela marche. Et ce n’est meme pas la peine d’aller chez le medecin, la plupart des boites ont un formulaire maison a remplir et hop, c’est tout.

    Jusqu’a present j’ai un plutot bonne experience de la NHS pour moi, et pour ma fille (elle a droit aux medocs gratuits puisqu’enfant).
    Le service « after-hours » a ete tres efficace quand j’en ai eut besoin: 2 heures entre le premier appel telephonique et la fin de la consultation + medocs achetes au supermarche (j’apprecie les pharmacies dans les supermarches, pharmacies qui sont donc ouvertes 7 jours sur 7), le tout un dimanche apres-midi.

    Un point positif du systeme de la NHS est qu’il n’y a pas besoin de payer les consultations comme en France: Meme resultat mais surement beaucoup moins de paperasses.

    Voir une infirmiere avant un medecin n’est pas idiot quand on sait que 90% des consultations sont pour des problemes benins. E.g. pour un adulte bien portant meme une grippe passe toute seule sans prendre de medicaments.

  • 18 Cedric // Oct 11, 2008 at 10:43

    Merci @Vonric car je me suis laisse emporter par ma verve habituelle. Je n’ai pu eviter de citer mon sponsor Bayer et son best-seller Aspirine. Navré pour cette digression publicitaire, donc, mais cela doit être imputable à ma lancée sur la dimension mercantile de la médecine privée…

    Je viens de trouver l’article suivant sur le Paracetamol sur un site du NHS (http://www.medguides.medicines.org.uk/document.aspx?name=paracetamol):

    « Paracetamol (Para-seeta-moll) is a medicine which is used in neuralgia, symptomatic relief of colds and flu, treatment of headaches and treatment of rheumatic pain. »

    Bref, c’est le remede miracle… Ideal et pas cher, le medicament one-size fits all en quelque sorte. Par contre comme il est utilisé à tout va on peut s’interoger sur son effet placebo, non?

  • 19 admin // Oct 12, 2008 at 9:43

    Tiens, une dépêche intéressante (AFP) : Les Français préfèrent l’hôpital public

    Plus de la moitié des Français (59%) choisiraient d’être hospitalisés dans un hôpital public plutôt qu’en clinique privée en cas d’ennui de santé, selon un sondage Ifop publié par le Journal du Dimanche.

    Interrogés sur leur préférence entre hôpital public et clinique privée, si elles « avaient le choix », 59% des personnes interrogées choisiraient le public, et 38% le privé, 3% n’ayant pas de préférence particulière. (…)

  • 20 Joni // Oct 12, 2008 at 2:13

    En France, si on va voir son médecin traitant et qu’on ne resort pas du cabinet avec une ordonnance, on se dit qu’on n’en a pas eu pour son argent. Et les médecins veulent garder leur clie…euh patients, donc ils prescrivent à tout va. A ce train la, pas étonnant que les français sont devenus les premiers consommateurs mondiaux d’anti-depresseurs et d’anxiolitiques.
    Les GPs britanniques ont des consignes d’économies et tout le monde le sait. Malgré tout, de mon expérience des 12 dernieres annees, à chaque fois que j’ai eu besoin de medicaments, mon médecin me les a prescrit.
    Aucun service de santé public n’est parfait mais on a tendance a diaboliser le NHS un peu rapidement. Certes, il y a beaucoup de choses qui pourraient être améliorées, mais dans l’ensemble, le service est tout a fait acceptable.

  • 21 Claire // Oct 13, 2008 at 9:29

    Il faut vraiment en vouloir pour etre decemment soignee en grande-bretagne. souffrant d’un lupus, j’ai du me faire « refer » par mon GP pour obtenir un RDV a l’hopital afin d’avoir ma prescription de traitement. cela a pris… trois mois, alors que j’etais etiquetee « cas urgent »!
    et ca aurait ete plus long si je n’avais pas pousse mon GP a recotnacter l’hopital plusieurs fois…
    tout ca pour un entretien (et pas une auscultation) expediee en 5minutes par un vague medecin meme pas specialise.
    etonnee de ne pas subit de test ophtamologique (tjrs requis ds mon cas), j’en demande un avant d’etre renvoyee chez moi. reponse : « allez chew l’opticien, c’est £20 ».

    pas etonnant que tant de maladies ne soient pas detectees de suite, pas etonnant de voir des gens dont la sante empire gravement pour cause de rdv vraim,ent pas approfondies…

    Personnellement, je prefererais payer plus et etre suivie plus serieusement.

    En attendant, je prends des jours off et m’organise des trips « consultations medecins » deux fois par an en France.

  • 22 Talisma // Oct 14, 2008 at 3:47

    Et bien moi, quand je suis malade – et generalement c’est parce que j’ai attrapé froid – je vais au dispensaire francais de Londres, a Hammersmith. 10 pounds a l’annee, 10 pounds la consultation pour un generaliste mais il y a aussi des specialistes. Et ils sont francophones et ils prennent plus le temps de t’ecouter et de t’examiner. Vous avez deja essayé ?

  • 23 réactionnaire // Oct 14, 2008 at 7:51

    Ca faisait (peut-être pas assez) longtemps que je n’étais pas venu me plaindre de, ou chercher la petite bête dans la dernière publication de ce cher et tendre admin, que je salue au passage, mais je me dois de réagir à la lecture de cet article.

    Car je suis pratiquement sûr que lors de la visite au « Job Center » permettant de s’inscrire au « National Insurance » et par la même d’obtenir son numéro de sécurité sociale, il est expliqué non seulement dans le formulaire remis, mais également par l’aimable agent d’état que l’on doit, avec ce numéro fraîchement obtenu, s’enregister au près de son medecin pratiquant local. Ce qui est supposé éviter le désagrément de se faire renvoyer chez soi, avec une pile de documents en prime, alors que l’on est à l’agonie…

    De plus, je ne peux que spéculer sur la profession de notre cher admin, que je resalue au passage, mais étant français à Londres, je couvre 95% des possibilités en supposant qu’il travaille soit dans la finance, ou alors en tant que barman ou passeur. Ce qui signifie qu’il a soit l’argent pour consulter dans le privé, soit beaucoup trop de temps libre, ou mérite de mourir dans l’indifférence la plus totale, les viscères à l’air. Quoique, dernièrement, dans la finance, il n’y a pas de petites économies, ou tout du moins, il n’y en a plus.

    De toute façon, rien ne vaut les recettes de grand-maman pour soigner les mots, même les plus aigus: whisky chaud dans lequel on aura au préalable touillé une culière de Marmite.

    P.S: Je salue au passage une dernière fois notre admin favori, mais surtout la référence dans le titre à Doc Gynéco, poète dithyrambique déchu, qui aura su sombrer dans l’oubli aussi vite qu’il avait été propulsé au sommet. Comme quoi il y a une justice. Faudrait qu’il meurt d’une façon totalement inattendue et foudroyante. Ca semble bien marcher pour revenir sur le devant de la scène.

    O.

  • 24 réactionnaire // Oct 14, 2008 at 7:51

    Ca faisait (peut-être pas assez) longtemps que je n’étais pas venu me plaindre de, ou chercher la petite bête dans la dernière publication de ce cher et tendre admin, que je salue au passage, mais je me dois de réagir à la lecture de cet article.

    Car je suis pratiquement sûr que lors de la visite au « Job Center » permettant de s’inscrire au « National Insurance » et par la même d’obtenir son numéro de sécurité sociale, il est expliqué non seulement dans le formulaire remis, mais également par l’aimable agent d’état que l’on doit, avec ce numéro fraîchement obtenu, s’enregister au près de son medecin pratiquant local. Ce qui est supposé éviter le désagrément de se faire renvoyer chez soi, avec une pile de documents en prime, alors que l’on est à l’agonie…

    De plus, je ne peux que spéculer sur la profession de notre cher admin, que je resalue au passage, mais étant français à Londres, je couvre 95% des possibilités en supposant qu’il travaille soit dans la finance, ou alors en tant que barman ou passeur. Ce qui signifie qu’il a soit l’argent pour consulter dans le privé, soit beaucoup trop de temps libre, ou mérite de mourir dans l’indifférence la plus totale, les viscères à l’air. Quoique, dernièrement, dans la finance, il n’y a pas de petites économies, ou tout du moins, il n’y en a plus.

    De toute façon, rien ne vaut les recettes de grand-maman pour soigner les mots, même les plus aigus: whisky chaud dans lequel on aura au préalable touillé une culière de Marmite.

    P.S: Je salue au passage une dernière fois notre admin favori, mais surtout la référence dans le titre à Doc Gynéco, poète dithyrambique déchu, qui aura su sombrer dans l’oubli aussi vite qu’il avait été propulsé au sommet. Comme quoi il y a une justice. Faudrait qu’il meurt d’une façon totalement inattendue et foudroyante. Ca semble bien marcher pour revenir sur le devant de la scène.

    O.

  • 25 Morgan // Oct 14, 2008 at 9:52

    Culière…? Ca l’air douloureux.

  • 26 admin // Oct 14, 2008 at 9:59

    Salut « réactionnaire », votre petit speech est rigolo certes mais un peu cliché. Déjà, vous êtes à côté de la plaque, je ne suis ni dans la finance, ni barman 😉 Nice try.

    Quant à l’inscription que vous mentionnez au « job center », je n’ai jamais eu à y aller. Je n’ai aucun souvenir d’avoir eu un numéro de sécurité sociale. Mais dans tous les cas, à chaque déménagement, il faut se réinscrire dans son local GP le plus proche. Bref, ca fait qd même des papiers.

    Enfin, le whisky, c’est sympa mais j’ai toujours préféré le gin pour les mélanges et le Cointreau en digestif. Courage, vous y êtes presque 😉

    (COMMENTAIRE MODIFIE SUR LA QUESTION DU NI NUMBER)

  • 27 Jp from Harrow // Oct 14, 2008 at 11:09

    salut à tous!

    grande coincidence!

    aujourd’hui je vais chez le médecin et là, je surfe tranquillement sur le web et je tombe sur le blog et l’article! impeccable!

    mon expérience du GP se passe bien pour l’instant.

    je me suis enregistré dès mon arrivé et en appellant ce matin, j’obtiens un rdv pour le soir (mais c’était aussi libre le matin)

    donc je vais chez le docteur (un hindou avec un délicieux accent…..) pour mon problème (un gros bleu qui empire….à voir) et je suis reçu (seulement 5 miunutes de retard)

    bilan de l’opération:

    un diagnostic….euh, succint! je cite: « oh yes this is a bad bruise (vilain bleu) » à dire avec l’accent….

    mais aussi: une prescription pour une radio (je vais malheureusement devoir entrer dans cet hopital juste à coté de l’université, celui qui vient tout droit des pays de l’est genre tchernobyl….), sera-ce payant? à voir!
    une prescription pour des médocs: et oh! grande surprise! j’ai droit à de l’ibuprofen! mais ils sont sponsorisés ou quoi! entre l’aspirine et ça!

    et puis quelques antibiotiques, malheureusement (au fait, vous connaissez un bon osthéo à londres?)

    ET cerise sur le gateau, last but not least!

    je n’ai rien payé!

    je ne connaissais pas le système anglais avant, mais je pensais qu’on devait régler quelque chose! ma foi! tant mieux!

    prochain épisode: the x-rays! et the chemist (j’irai à tesco, après les courses! lol)

    regards

    jp

  • 28 Angie // Oct 15, 2008 at 6:51

    Bonjour a tous…
    Je suis nouvelle lectrice de ce site, et jusqu’a present, je me contentais de lire…mais sur ce sujet, je me dois de reagir, vu mon experience du systeme de sante britannique, ou plutot surtout vu la « qualite » des soins que j’ai pu recevoir dans le passe! Evidemement, c’est comme partout, il y a des bons et des mauvais medecins…Mais apres un peu plus de 11 ans passe ici, et ayant beaucoup demenage (donc ayant essaye plusieurs medecins/cabinets medicaux), je trouve quand meme que les pratiques sont completement differentes…Ca aurait meme pu me couter la vie!
    Donc..il y a 4-5 ans: Debut Janvier je me trouve tres malade avec les symptomes de la Grippe, fievre, douleurs partout, me sens tres faible, etc…Je me traine chez le medecin…qui me renvoie chez moi sans prescription mais en me disant que je suis un peu fatiguee donc de prendre des vitamines. Ce que je fais, mais en passant a la pharmacie pour demander conseil au pharmacien, qui me donne qd meme des medoc histoire de m aider avec les symptomes. 3 semaines plus tard, n’ayant jamais totalement recuperee, je retombe malade. Mais pire que la premiere fois. GP me renvoie chez moi avec encore une fois le conseil de prendre des vitamines + un arret maladie de 10 jours. Et en gros ca a continue comme ca pendant 2-3 mois. On arrive au mois de Mars. Je me reveille un matin avec un aphte. Jusque la rien d’exceptionel…sauf que le nombre d aphtes augmente tres rapidement. Et mon etat de sante aussi. En a peine 24h, je me retrouve avec une bonne dizaine d aphtes dans la bouche (dont plusieurs sur la langue) et ne peut plus parler ni manger tellement ca fait mal. Retour chez le medecin et retour chez moi avec des vitamines. 2 jours plus tard, j’ai perdu 5 kilos et je suis visiblement affaiblie…Mon petit ami m emmene chez le medecin. Je suis tellement faible et incapable de parler (j’ai l interieur de la bouche couvert d’aphtes) qu’il doit m aider a marcher et parler pour moi…le medecin allait me renvoyer chez moi sans rien, mais mon copain insitant pr qu il fasse qq chose, il fini par me prescrire des antibiotiques (?!). 2 jours plus tard, j’ai deja perdu 10 kilos (en 5 jours!), j’ai passe la nuit a vomir du sang, et surtout je ne peux plus bouger (j ai besoin d aide pour marcher) et n’arrive que difficilement a avaler qq cuilleres de sorbet fondu par jours….Mon copain, panique, me ramene chez le medecin. Je resume: a ce moment la, je viens de passer la nuit a vomir du sang, j’ ai perdu 10 kilos en a peine 5 jours, j’ai la bouche pleine d aphtes, je ne peux meme plus me deplacer seule…..et devinez quoi? Le medecin me prescrit une prise de sang et me dit de revenir le voir avec les resultats….dans 2 semaines!!! Et la, mon copain (Britannique, j ai oublie de dire) se dit trop c est trop! Il appele mes parents et il est decide que je dois rentrer d urgence en France. Vol booke pour le jour meme. A l’aeroport, je suis escortee par un membre du staff jusqu a mon siege…a l arrive, mon parents m attendent. Mon medecin avait ete prevenu…il me voit immediatement….et la, je dois dire que je ne l’ai jamais vu si serieux. Il appele le labo d analyse medicale qui s appretait a fermer en leur demandant d attendre…Donc prises de sang faites immediatement. C’est Vendredi. Une partie des resultats est disponible des le lendemain matin, le reste le Samedi. Autre point: premiere chose que le medecin fait c est me donner un anesthetique fort pour la bouche (apparement j avais meme des aphtes dans la gorge): ca m anesthesie la bouche pour environ 15 a 20 mins, me laissant le temps de manger (mais uniquement sous supervision car risque important d avaler ma langue puisque toute sensation disparait). Second point: quand il voit le medoc que le medecin m a donne, il est consterne: non seulement un antibiotique n est pas du tout approprie, mais en plus plus, de toute facon, il m a donne une dose enfant. Donc non seulement ca ne me soignait pas, mais en plus ca surchargait mon corps qui devait se battre encore plus (et donc perdre des forces)…Et 3 jours a l’hopital, avec entre autre toute une batterie de tests pour comprendre ce qu il s etait passe. Enfin voila..Desolee ce post est tres long… Apparement, j’aurais attrape une infection en Janvier, qui aurait affaibli mon organisme, et a chaque grippe, je m affaiblissai de plus en plus. Le foie est ce qui permet de filtrer les toxines…N’ayant pas ete soignee comme il faut a chaque fois, mon foie etait mis a duire epreuve…jusqu’a ce que tout ca tourne a une infection du foie (d’ou les aphtes!). Il m a quand meme fallu des mois pour recuperer…Mon medecin nous a dis par la suite que quand il m’a vu, il a pense a 2 choses: soit le SIDA, soit une Leucemie, tellement j’etais en mauvais etat!
    Si j’avais ete celibataire (je venais de le rencontrer en plus!), je serais probablement morte. Ca parrait exagere, mais ma coloc etait en voyage pendant 3 semaines, et des le premier jour, je ne pouvais deja plus parler (donc appeler personne), et ne sortait plus du lit. Meme boire de l’eau etait presque impossible (quand je suis arivee en France, j etais tellement desydratee que je perdais la peau par lambeau). C est lui qui c est occupe de tout: appeler mon boulot, mes parents, medecin….
    Et ce qui m enerve le plus la dedans c est que non seulement je paye mes taxes en UK, mais en plus, j ai du payer tous les frais medicaux en France (quand meme pres de 1600 euros!)

  • 29 Elo // Oct 15, 2008 at 9:07

    M’enfin, c’est quand meme pas complique d’obtenir son NI number et de s’inscrire chez son GP… je comprends pas les raleurs.

    A moins d’avoir une compagnie d’expat qui s’occupe de tout, y compris de vous trouver un appart dans South Kensigton (parce que bon, ailleurs c’est terrible, ya plein d’anglais, mon dieu quelle horreur…), quand on s’expatrie, on s’attend quand meme a un minimum de paperasse, non?

    Quant au NHS, le service correspond a ce que nos taxes payent. Et il me semble que le rapport qualite prix et pas trop mal. Les antibios pour une grippe, j’en suis revenue. Et je suis vachement moins hypocondriaque depuis que je vis ici.

  • 30 spicyhotpot // Oct 15, 2008 at 2:41

    Euh… Il faut un NI number pour payer ses National Insurance contributions (retraite + NHS), prelevees sur salaire.
    Donc ne pas avoir de NI number signifie que (a) on ne travaille pas, ou que (b) on travaille au noir…

    Moi je n’ai jamais mis les pieds dans un ‘job centre’ et j’ai obtenu un NI number lorsque j’ai ete embauche (puisque c’est obligatoire…)

    Et puis, toute personne se renseignant un minimum sur le pays dans lequel elle sejourne sait que pour voir un GP, il faut etre inscrit au pret de celui-ci.

    Donc ne pas avoir de NI number et ne pas « savoir » qu’il faillait s’inscrire, cela me parait tres ‘dodgy’.

  • 31 admin // Oct 15, 2008 at 2:57

    euh… my mistake! le petit (c) c’est « je me suis trompé ». J’ai évidemment bien un national insurance number depuis le jour où j’ai commencé à travailler en UK.

    Ce qu’il me manquait c’était l’inscription chez le GP. Je savais qu’elle était nécessaire mais comme je l’explique dans le post, j’avais toujours esquivé cette étape, étant rarement malade. Rien de dodgy là dedans…

    Dans ce cas là, on vous attribue un numéro temporaire. Ca ne vous empêche pas de vous faire soigner.

  • 32 Angie // Oct 15, 2008 at 7:29

    Petite note concernant le besoin de s’inscrire pour obtenir un NI…La loi a changee il y a qq annee. Maintenant on en obtient un automatiquement quand on commence a travailler. Si tu nas pas de numero permanent, l employeur est tenu de te dire qu’il t en faut un. Mais il y a une dizaine d’annee, en fait on te donnait un numero temporaire et l employeur n’avait aucune obliation de te dire qu’il te allait un numero permanent. Du coup, moi j’ai bosse pendant plusieures annees avec un numero temporaire en pensant que c etait mon numero permanent! Jusqu a ce que je change de boulot et que mon employeur me le fasse remarquer!

  • 33 Morgan // Oct 16, 2008 at 6:54

    Vous aviez donc un NINo formatté à peu près ainsi: FR dd mm aa F? Ce n’est pas grave, toute déduction effectué sous ce numéro sera creditée à votre actuel NINo permanent.

  • 34 Angie // Oct 16, 2008 at 10:25

    Mon NI avait le format suivant: TddmmaaF…et comme c’etait marque dans ma feuille de paye dans la case Nationa Insurance number, et que personne ne m’avait rien dit, j’avais donc toute ces annees suppose qu il s’agissait du format normal de NI number. Par contre, etes vous sure que les contributions effectuees sous ce numero temporaire sont automatiquement attribue a mon numero permanent? Il m’avait en effet semble comprendre que ca tombait dans un « trou noir »…a moins de ne rassembler toutes mes feuilles de paye et d’effectuer de nombreuse demarches et paperasseries?

  • 35 Morgan // Oct 16, 2008 at 3:01

    Si vos  »contributions » ont bien été versé vers l’Etat, elles devraient être ajoutées à vos contributions actuelles. Je n’ai pas une adresse email pour le bureau de National Insurance, mais le numéro dessous pourrait vous être utile:

    Telephone
    National Insurance Helpline for non-UK residents

    This helpline answers queries regarding National Insurance status and entitlements, pension status and health care provisions, for people under State Pension age who live or work abroad

    Opening hours
    8.00 am to 5.00 pm, Monday to Friday
    Closed weekends and bank holidays

    0845 915 4811

    If you’re calling from abroad please telephone:
    +44 191 203 7010

  • 36 jp from harrow // Oct 16, 2008 at 5:23

    A Angie:

    ton histoire fait tres peur, et reflete bien le dangereux manque de professionalisme de certains GP

    mais je ne comprends pas: la premiere fois que ca a enpire, pourquoi ne pas etre aller voir un medecin parlant francais: au medicare francais ou au dispensaire? connaissais tu ces structures? car il est important de les evoquer pour tous les candidats au depart ou pour les actuels residents

    jespere que tu vas mieux maintenant

    cheers

    ps me concernant, je suis aller faire une radio de mon tibia: je nai encore rien paye, c’est normal selon vous?

    autre point: je viens de decouvrir de l’ibuprofene de marque tesco! il n y a que les anglais pour faire ca! lol

  • 37 Morgan // Oct 16, 2008 at 8:16

     »je suis aller faire une radio de mon tibia: je nai encore rien paye, c’est normal selon vous? »

    Le réflèxe de la NHS est de  »free at point of service. » Moi, je n’ai payé que des prescriptions, jamais des radios ou des soins assez intensifs liés à un problème renal/vasculaire.

    Mon oncle suisse a subi une crise cardiaque dans l’avion en route pour Londres. Après la chirurgie son assurance a remboursé les frais de l’opération, mais c’est plutôt rare que la NHS se fait remboursée ainsi.

    Si personne ne vous a posé des questions concernant votre assurance/nationalité, on vous a soigné gratuitement – et il n’y aura pas de frais à payer. D’ailleurs, trop souvent on paie en heures d’attente…..

  • 38 Angie // Oct 17, 2008 at 5:12

    JP from Harrow: je vais beaucoup mieux, merci! Ca a juste ete une periode ou mon systeme immunitaire a tellement ete mis a l epreuve qu’il a fini par « giver up »…(mais j ai qd meme encore une autre histoire a raconter, quoique beaucoup moins grave cette fois ci, mais tres recente…). En ce qui concerne dispensaire Francais, non, a l’epoque je n’en connaissais pas du tout l’existence. Donc je suis tt a fait d’accord: c est tres important de l’evoquer pour les candidats au depart (ou residents actuels). Donc non seulement je ne connaissais pas, je n’habitais egalement pas Londres, et puis de toutes facons, ca a empire tellement vite et j’etais tellement en mauvais etat que j’aurais ete completement incapable d’y penser.

  • 39 aknot // Oct 21, 2008 at 2:02

    en uk depuis 3 ans et c’est tjs le mme remede: prenez une tasse de thé!!!

    rien a foutre de leur thé, je bois que du café, donnez moi des anti bios!!!

  • 40 Angie // Oct 22, 2008 at 2:40

    Je ne suis pas sure que des antibios a tout vent est vraiment la bonne chose…meme si c est une de nos habitude francaise. Pour commencer, une vraie oscultation et un vrai diagnostique ne seraient pas mal!

    Je n’ai pas encore raconte un plus recent episode chez le GP: anormalement fatiguee depuis depuis quelques temps (fatigue est un petit moment…je suis totalement « exhaustee », a tel point que j ai failli avoir 2 accidents tellement je galere a garder les yeux ouverts…au boulot, je pretend aller aux toilettes, pour pouvoir fermer les yeux 5 minutes…). Enfin bon, j explique tout ca au GP, lui disant que je suis essouflee tout le temps, et que j ai toujours froid etc…
    Apres avoir etabli que je fais peu de sport, il insiste pour que je me mette au sport en me disant « vous verrez, au debut vous allez etre plus fatiguee, mais ca ira vite mieux » (je precise – aucun probleme d obesite qui aurait pu « prompter » le medecin a me dire de faire du sport: 53 kilos pour 1m65). Ayant fait de l anemie dans le passe, je lui demande de me faire faire une prise de sang et de verifier le fer….
    Resultat la semaine suivante: ma fatigue s’explique par une severe anemie (taux de fer devrait etre entre 12 et 14, le mien est a a peine 2!)!!!! Si j’avais seulement ecoute le medecin, je serais rentree chez moi et me serait mise au sport! Et faire du sport…a ce taux la…aurait pu etre dangereux…

  • 41 Miiiel // Oct 23, 2008 at 9:10

    Si ! ça t’a couté un peu plus cher que ça. Et tes aller retours alors ?? ^__’
    Pesonnelement j’étais pliée en deux par une très méchante gastro, le remède :
     » Water
    _ Oui mais…
    _Water
    _ Mais vous voyez quand même que…
    _Water… »

    Bref une mauvaise expérience.

  • 42 spicyhotpot // Oct 24, 2008 at 10:47

    Miiel,

    Et qu’auriez-vous prefere?

    Un adulte, par ailleurs en bonne sante, se remet tout seul d’une gastro en environ deux jours.
    Boire permet de rester hydrate en attendant que cela passe.

    Beaucoup de commentaires semblent attendre qu’un medecin prescrive des medicaments a chaque visite. Ce n’est pas son role.

  • 43 Angie // Oct 24, 2008 at 4:20

    Je suis tout a fait d’accord avec Spicyhotpot: beaucoup on l’air de penser que si le medecin ne prescrit pas de medicaments, c est un mauvais medecin. Je ne pense pas non plus que le medecin est la pour nous prescrire des medicaments a tout bout de champs…C’est une mauvaise habitude francaise de prendre des medicaments pour tout. Moi ce que je reproche aux medecins ici c est les oscultations vraiment il n y a pas plus basiques – si oscultation il y a. Et le manque diagnostiques. La plus grosse difference que j’ai remarquee avec la France c’est qu’ici ils y vont petit a petit: on elimine les cause type « petits maux » et si on ne trouve toujours rien…alors on commence a chercher si ce n’est pas qq chose de grave. En France, l’approche a tendance a etre le contraire contraire: on elimine les causes graves en premier.

  • 44 jp from harrow // Oct 26, 2008 at 11:31

    oui c’est vrai que les autorités sanitaires recommandent aux GP de faire des économies en ne prescrivant pas trop de médicaments, en évitant les examens poussés et en étant rapide en consultation (mon GP enchaine parfois une consult’ toutes les 10 minutes)

    cela afin de réduire les dépenses de santé

    c’est parfois au détriment de la santé (encore que je ne connaisse pas d’études le prouvant), dans certains cas, mais c’est vrai que nous français, ça nous remet à notre place! surtout pour les antibiotiques! encore qu’étant normalement soigné à l’homéopathie, je n’en réclame pas!

  • 45 Ammc // Nov 7, 2008 at 12:03

    Angie, quasi meme experience que moi (la mienne moins grave quand meme!) hyper mal a la gorge, je ne pouvais plus avaler, tres fatiguee et perdant su poids (vu que je ne pouvais rien manger), je vais chez le GP la 1ere fois: repos et aspirine!!! j’empire, j’y retourne: penicilline pendant 5 jours, je demande si je peux aussi avoir un spray medicamente pour la gorge, reponse = non!, bon, je prend la penicilline et ca va un peu mieux, 2 jours apres avoir finie la boite, re-mal de gorge en pire etc… la, je tel a mon pere en France, je reserve l’avion et je vais voir le medecin tt de suite: resultat une laryngite-pharyngite blindee. la dose de penicilline etait trop faible et a juste cache le problem pendant quelques jours. Avec les medocs du medecin francais, j’ai ete remise sur pied en 3 jours. Merci la secu! (sauf que j’ai tout paye!!!)
    Re le dispensaire francais, j’ai essayer une fois il y a des annees et j’ai crue me trouver ds un hopice pour povres du 18emem siecle! en plus lORL que j’ai consulte etait anglais alors le benef = zero.

  • 46 christine // Déc 2, 2008 at 6:11

    eh oui, quand tu arrives en angleterre il faut que tu t’inscrive chez le doctor (c’est gratuit , tout est gratuit ou presque sauf l’ordonnance que tu paye a la pharmacie ) contrairement au systeme français ou tout est payant d’avance…. je me demande pourquoi la secu nous bassine sur le deficit alors que certain pays s’en sont mieux sorti economiquement avec moins de fric dans le syteme ?

  • 47 Adam // Déc 2, 2008 at 6:12

    Quand on a nos habitudes, on a nos habitudes. Arrivant en France, j’étais choqué lors de ma première visite chez le medecin quand j’ai du sortir mon chéquier.
    Franchement, on peut pas dire que le systeme soit meilleur en Angleterre, mais en France il y a un problème d’abus. Même si finalement tout est remboursé en France, même chez le dentiste, j’y rends visite toujours aussi peu souvent que quand je vivais en Angleterre. As-t’on vraiment besoin de voir trois médecins et prendre 10 medicaments quand on a la grippe? Si tout le monde en France avait un comportement responsable, le systeme serait la meilleure au monde.

  • 48 Tom // Déc 13, 2008 at 9:45

    Bonjour,

    chacun va de ses histoires plus dramatiques les unes que les autres…C’est tout à fait dramatique pour certains, j’en conviens. Mais bon, les mauvais médecins sont partout, même en France…

    Mais il faut savoir aussi regarder des chiffres clés:

    En FRance, espérance de vie de 77 ans pour les Hommes et 84 ans pour les Femmes (Source OMS).
    Dépenses totales par habitant consacrées à la santé: 3406$, et pourcentage du PIB consacré à la santé: 11,2% (Source OMS).

    En UK, espérance de vie de 77 ans pour les Hommes et 81 ans pour les Femmes (Source OMS).
    Dépenses totales par habitant consacrées à la santé: 2598$, et pourcentage du PIB consacré à la santé: 8,2% (Source OMS).

    Alors face à ces chiffres, je pense qu’il est facile de conclure que le rapport qualité prix du NHS est quand même très très bon! Non??

    Pour des espérances de vie similaires avec un coût bien inférieur… Est-ce vraiment utile de diaboliser sans cesse le NHS?

    Je reconnais qu’il est loin d’être parfait, et que la légèreté des consultations choque un peu…
    Mais victime de son succès, Churchill l’avait prédit dès sa création, son principe de « free at the point of use » est quand même magnifique! Non?

    En France, sans mutuelle (donc privé), faites le calcul de 4 jours d’hospitalisation et de soins! C’est quand même pas donné!

    Sans polémiquer, juste envie de dire, que parfois, le pragmatisme est de rigueur!

    A bon entendeur!

  • 49 PhilLondon // Déc 21, 2008 at 8:53

    Il y a 2 semaines j’ai eu des palpitations et une arythmie au coeur, j’en ai souvent, mais la cela commencait a durer et a me faire peur…
    Je vais chez mon GP, me presente a l’acceuil, et elle me donne un rdv dans 1/2h… car mon cas est urgent.
    On me prescrit un ECG, je prends un taxi pour aller a l’hopital. On me fait un ECG qui dure une seconde… donc impossible de diagnostiquer une arythmie… A la fin de l’examen, je demande le resultat et la personne me repond qu’elle est infirmiere, qu’elle ne peut donner de diagnostic. L’ECG va etre renvoyé par courrier a mon medecin, et j’aurais le resultat dans 7 jours!!! Je n’ai bien entendu jamais eu de nouvelles. Mais mes palpitations sont passées…

  • 50 PhilLondon // Déc 21, 2008 at 9:00

    Pour ceux qui veulent se faire prescrire des antibiotiques (*), prononcez le mot magique: « yellow ».
    Dites que mouchez « yellow », dites que vous crachez « yellow »… et l’experimented nurse vous fait passer a l’etape suivante, le medecin. Repetez « yellow » et hop! Ca marche a tout les coups!

    *si vous pensez que vous en avez vraiment besoin

  • 51 Ploan // Jan 6, 2009 at 4:22

    J’ai exercé la medecine en France et en GB, spécialité hospitalière ,inexistante en médecine privée. Intervenants dans le débat, vous êtes jeunes et peu malades et les désagréments sont mineurs finalement. Les urgences évidentes fonctionnent pas mal en GB; le hic , c’est le reste: waiting list sur des maladies qui s’agravent dans l’intervalle et mettent en jeu le pronostic vital sans pouvoir, comme médecin changer quoi que ce soit, j’ai trouvé ca trés dur ….

  • 52 Lila // Jan 19, 2009 at 8:40

    Franchement, je ne comprends pas ce post.
    Pour ma part, fraiche expatriée au UK, je suis allée voir un médecin pour une infection pulmonaire (je vous passe les details mais le mucus dans ma gorge etait vert…) qui non seulement m’a recu tout de suite mais m’a prescrit des antibios et s’inquietant du fait que j’etait fraichement debarquée, célibataire et seule m’a meme proposé de me faire mes examens gynécologiques a l’occasion (!!!)
    C’est la derniere fois que je vais chez le médecin au UK !

  • 53 @Lilla // Jan 19, 2009 at 12:43

    <>
    Ben, le mucus vert, c’est un peu inquiétant, ça remonte peut-être de profond.

  • 54 Lila // Jan 20, 2009 at 10:44

    J’ai des origines végétales…

  • 55 coulon // Août 4, 2009 at 11:42

    Bonjour je ne sais pas si cette discussion est tjs active. Je dois décrire le systeme de santé anglais pour un memoire et je voudrais savoir qui peut prescrire en angleterre et quoi? (sage femme, kiné, nurse, GP, veterinaire…) Merci de me faire pofiter de vos expériences.

  • 56 admin // Août 5, 2009 at 8:37

    @ coulon. peut-être trouverez-vous des détails dans les nombreux commentaires précédents. Moi une « experienced nurse » m’a prescrit des médicaments (ce qui avait étonné autour de moi). Pt-être est-ce que seuls les GP sont habilités à le faire normalement…

    tenez nous au courant de vos recherches !!

  • 57 Théodore // Sep 14, 2009 at 5:37

    De ce que j’ai vu, les Nurse vont faire signer leur prescription par un médecin avant de vous la remettre.

  • 58 Théodore // Sep 14, 2009 at 5:37

    De ce que j’ai vu, les Nurse vont faire signer leur prescription par un médecin avant de vous la remettre.

  • 59 liloute // Juin 1, 2010 at 4:10

    C ‘est marrant car j’ai plus ou moins vecu les meme experiences.
    J’ai eu des migraines atroces,il m’as fallu 2 semaines pour avoir rendez vous.apres m’avoir poser 3 questions il a grifonner ma prescrition,duree de la consultation? 5mins
    arrivee a la pharmacie regards un peu perplexe de la pharmacienne qui me demande si je n’ai pas du paracetamol a la maison(comme plus ou moins tout le monde)apres reponse affirmative,elle se met a rire et me dire quel est l’interet d’en acheter d’autre.J’avoue elle a raison.
    quelque mois plus tard je tombe malade,vertige,perte de connaissance,fatigue extreme,donc je decide d’aller a l’hopital directement.Diagnostic hopytension et hypoglycemie ,prise de sang ,test d’urine et arret maladie en attendant les resultats.Une semaine apres je recois une lettre a propos de mes resultats ,rien de precis juste un autre rendez vous pour d’autre test mais dans 2 mois!!! Entre temps mon cas c’est aggraver,et bien figurer vous qu’avec un seul test fait a la maison je viens de decouvrir que je suis enceinte !!!!Je vous laisse imaginer dans quel etat de choc je suis. Voila qui explique tout mes symptomes et 3 mois de maladie .Je pense que le NHS est serieusement une grosse blague.

  • 60 cam4 nude man // Déc 26, 2013 at 8:45

    Someone specifically generate really content articles I might express. Option very first time that My partner and i visited your online page as well as here? I actually amazed while using analysis you have made to generate that post outstanding. Amazing job!

Réagissez a ce post! (les commentaires avec liens seront systematiquement moderes ainsi que les propos injurieux, diffamatoires, racistes ou hors sujet.)