French in London – le blog des Francais de Londres header image 2

Bastille Day: le business du 14 juillet à Londres

juillet 11th, 2008 · 34 Comments

14 juillet à londres bastille day french in london

Allons enfants de la Patrie, le jour de gloire est arrivé! Car si le défilé du 14 juillet ne fait plus rêver les foules depuis bien longtemps, les organisateurs d’évènements promotionnels ont bien compris qu’ils avaient une carte à jouer en flattant l’égo patriote des Français de l’étranger.

Ainsi, pour ce long week-end du 14 juillet à Londres, vous pourrez trouver une multitude d’évènements, plus ou moins gratuits. C’est comme si d’un coup, toutes les soirées, tous les concerts, tous les rendez-vous, tous les picnics devaient être tricolores. Du Bleu. Du Blanc. Du Rouge.

Sur Facebook par exemple, les events pullulent. French Bastille Day par ici, French Bastille day par là. A croire que les nostalgiques du bal des pompiers sont nombreux de ce côté de la Manche. Pour ceux là, il y a un bal popu au lycée français samedi soir. Attention, l’entrée n’est pas donnée avec le diner.

Même tendance dans les clubs où l’on ne compte plus les soirées spéciales « Bastille Day » et autres « French Révolution ». Agrémentez tout ça d’un concours de pétanque organisé par Ricard samedi et terminez par un célèbre resto parisien qui fait son inauguration lundi à grand renfort de Français de Londres.

Vous allez me trouver rabat-joie mais ce week-end, j’aurais presque envie de quitter Londres pour éviter ce déferlement de french touch. On peut être fier de son pays (oui, oui, on peut) sans pour autant donner dans les rendez-vous plus marketing qu’autre chose. Les soirées spéciales french m’ont toujours laissé de marbre. Un peu trop communautaire pour moi.

Reste que la classe ultime sera toujours la réception de l’ambassade française sur Kensington Palace Garden. Quelques centaines de happy few vont pouvoir boire du champagne aux frais de la République sous une belle tente blanche… histoire de rappeler que de ne pas payer ses impôts en France a parfois du bon.

photo: Cyril Plapied (flick’R)

Tags: Editorial / POV · Vivre à Londres

34 responses so far ↓

  • 1 Cretzu // Juil 11, 2008 at 8:22

    C’est marrant de voir qu’a Londres seuls quelques happy few ont le droit à la réception de l’ambassadeur … d’autres pays n’ont pas cette « timidité » et c’est tant mieux !

  • 2 lau // Juil 11, 2008 at 8:55

    Encore un qui n’aime pas son pays.Heuresement que la majorité des Francais ne partage pas cela.
    Sinon le rapatriement de certains serait mis a mal.Merci les impots!!!
    Vive La FRANCE !!!!
    Et fier d’etre Francais !!!

  • 3 Pierre // Juil 11, 2008 at 10:27

    « histoire de rappeler que de ne pas payer ses impôts en France a parfois du bon »

    C’est vrai, payer les réceptions des ambassades francaises c’est tellement plus honteux que de payer celles de la famille royale (en plus de celles des ambassades britanniques) …

    Cette réflexion manquait cruellement de recule, d’autant qu’on a largement de quoi critiquer l’utilisation des recettes fiscales francaises sans tomber dans le populisme.

  • 4 CLinda // Juil 11, 2008 at 10:58

    Pierre a raison : les dépenses de l’Etat devrait être mieux contrôlées.

    172 % d’augmentation pour le salaire du chef de l’Etat alors même que ce dernier reconnaît que « les caisses sont vides ». Visiblement pas pour tout le monde.

    On pourrait citer aussi le budget communication du gouvernement qui explose : 3000 % en 2 ans !

    Ah ça ira, ça ira, ça ira… c’est quoi déjà la suite.

    L’Elysée a de plus en plus un vrai air de château de Versailles.

  • 5 celine in london // Juil 11, 2008 at 10:58

    Tiens, je ne savais pas qu’il y avait autant d’evenements pour le 14 juillet a Londres…Peut etre suffit il de ne pas les chercher ( et je fais partie de ceux a qui le bal des pompiers ne manque pas, les feux d’artifices un peu plus) pour ne pas les trouver!…

    Cette profusion d’evenements ne me surprend pas, vu le nombre de francais a Londres…

  • 6 la francaise // Juil 11, 2008 at 11:17

    C’est comme si… au lieu de c’est comme ci…

    merci!

  • 7 Longbrick // Juil 12, 2008 at 12:25

    Les Britons se sentent obligés de caresser les frenchies dans le sens du poil, car ils rêvent tous de leur cottage en douce France…

  • 8 Florent // Juil 12, 2008 at 2:22

    Restez donc à London. Ici, a NYC, ca va rocks.

  • 9 Antoine // Juil 12, 2008 at 4:09

    En Angleterre, je sais pas mais en Allemagne, on n’est pas vraiment fiers d’être français ces derniers temps…

  • 10 jean // Juil 12, 2008 at 4:48

    en espagne non plus on cherche à pas trop s’afficher,de toute manière il y a tellement de fiestas que le 14 juillet on a tendance à laisser passer

  • 11 jeanr p. // Juil 12, 2008 at 6:12

    C’est une erreur de confondre amour et fierté. On peut aimer son pays et profiter d’une occasion commune pour retrouver des proches et des compatriotes inconnus, un 14 juillet, sans en faire un psychodrame. Il faut seulement rester humble et simple.

    L’usage du mot « fierté » est ridicule car elle se discute, selon qu’on approuve ou pas ses circonstances. Alors que, bon ou mauvais, on aime son pays une fois pour toutes.

    Sûrement un blog de gauche pour mélanger les choses…

  • 12 Jhon // Juil 12, 2008 at 9:30

    La musique qui marche au pas cela ne me regarde pas !

  • 13 admin // Juil 12, 2008 at 11:17

    @ Longbrick / il me semble que la plupart du temps, ce sont des Français qui organisent. C’est un bon filon…

    @ jeanr p. / « un blog de gauche »… vous seriez surpris 😉

  • 14 Eric // Juil 12, 2008 at 11:32

    « le business du 14 juillet à Londres » : quel titre à l’emporte pièce ! on voit bien qu’on est sur un blog Libé, il n’y a pas de doute !

    Trois fêtes pour le 14 juillet, un concours de pétanque et l’auteur de ce blog nous sort le gros mot type de chez les lecteurs et journalistes de Libé: « Business »…

    Pfff… Quel manque de professionnalisme, once again. Quels clichés aussi dans votre billet, un autre gros mot pour lecteurs de libé laché « Marketing »… Hou la la, je tremble.

    C’est incroyable ce côté aigri que l’environnement Libé peut générer. Il faut tout critiquer, tout ce qui peut ressembler à une « entreprise ». Là en l’occurrence, des Frenchies un peu entrepreneurs à Londres organisent trois soirées et une journée de pétanque et ça y est, vous sortez l’artillerie Libé avec les gros « business », « marketing »… etc.

    Le fin du fin est la chute de votre billet : « Quelques centaines de happy few vont pouvoir boire du champagne aux frais de la République sous une belle tente blanche… histoire de rappeler que de ne pas payer ses impôts en France a parfois du bon. »

    Allez, l’esprit revanchard aigri bobo à la Libé ! Encore une pelle de clichés, là en cinq minutes ! Et oui forcément, des membres de la communauté françaises invités par leur ambassade à boire une coupe le 14 juillet, c’est forcément « aux frais de la République », gna gna gna… On a de la chance que vous n’ayez pas traité ce petit monde de « sarkozystes », on sent bien que vous en êtes à deux doigts…

    C’est marrant, vous pourriez aussi regarder du coté des manifestations organisées par notre fabuleux institut « culturel » français à Londres et vous verrez aussi le nombre de bullshit évènements organisés « au frais de la République » par les gentils fonctionnaires à l’ouest de l’Institut français à Londres, évènements qui attirent trois pelés octogénaires et quelques allumés égarés… Là aussi l’argent du contribuable part en fumée… mais c’est si facile de surfez sur les clichés en permanence, ça dispense de travail intellectuel, et vous faîtes ça très bien…

  • 15 Fabius de londON // Juil 12, 2008 at 12:06

    Vive la France ! Et vive ton blog !

  • 16 Archimède // Juil 12, 2008 at 6:01

    @ Eric : vu votre commentaire j’éviterais d’utiliser le mot « aigri »…

  • 17 admin // Juil 13, 2008 at 12:04

    Cher Eric, au delà de votre haine (qui semble profonde) envers Libération, ses journalistes (dont je ne fais pas partie) et ses lecteurs, permettez moi quelques réflexions…

    Vous semblez piqué au vif, peut-être vous-même participez-vous à (ou organisez-vous) ces évènements et je ne pourrais pas vous en vouloir. Mais ne soyons pas naïfs, il existe bien un « business » des Français à Londres, et ça n’est pas étonnant vu le nombre de nos compatriotes ici.

    Permettez-moi juste de poser un regard distancié sur ces soirées et autres organisations. Le Français de Londres n’est pas obligé d’avaler tout cru des évènements taillés à sa mesure d’expatrié. Ca n’est pas ma vision de l’intégration UK mais je respecte le fait que des gens paient pour se faire des soirées « comme à la maison », entre frenchies. Franchement, why not. Et tant mieux si certains en vivent.

    Reste que je vous laisse responsable de vos propos concernant les « bullshit évènements organisés (…) par les gentils fonctionnaires à l’ouest de l’Institut français à Londres, évènements qui attirent trois pelés octogénaires et quelques allumés égarés… ». Ils apprécieront.

    Ce que j’aime ici à Londres, c’est la possibilité de faire ce dont j’ai envie, loin des codes parfois lourds de la société française. Pardon si le fait de ne pas donner dans le communautarisme béat vous dérange.

    bon WE.

  • 18 Eric // Juil 13, 2008 at 5:29

    Vous n’êtes pas journaliste pour Libé, ok, mais on peut dire que vous « travaillez » pour Libé puisque que ce blog est « un blog de Libération ». Il est donc possible de vous assimiler à un employé de Libé…
    Pas difficile, tant le ton nauséabond type de Libé se retrouve dans vos propos.

    Comme je le disais dans mon commentaire, vous assimilez « Business » et « Marketing » à des petites entreprises d’expats qui, oui, essaient de profiter du grand nombre de Français à Londres.

    Maintenant, je suis soulagé de voir que vous « respectez » cependant ceux qui essaient de fédérer un peu des Français de Londres autour de fêtes et autres organisations. Après, bien sur, vous n’etes certainement pas obligé d’y aller et encore moins d’en parler sur votre Libération…

    Aussi, vos remarques sur la petite fête du 14 juillet à l’ambassade (les impots, etc) est digne du pire des poujadistes… Mais passons, ça non plus, ça ne vous dérange pas.

    ensuite, vous dîtes « Ce que j’aime ici à Londres, c’est la possibilité de faire ce dont j’ai envie, loin des codes parfois lourds de la société française. Pardon si le fait de ne pas donner dans le patriotisme béat vous dérange. »

    Bein, oui, Idem pour moi qui travaille ici depuis 8 ans…
    Maintenant, vous appelez « patriotisme béat » des gens qui se retrouvent autour d’une date nationale pour jouer à la pétanque en buvant du ricard, ou en avalant une coupe de champagne chez l’ambassadeur… Hou la la, que de patriotisme… on frise même le nationalisme flamboyant…

    Vous voyez, cher Admin, que vos mots sont un peu forts, et que votre billet respire un poil le dédain, et l’approximation avec des mots un peu excessifs…

  • 19 Marie // Juil 13, 2008 at 11:40

    @ Eric et Admin dont je ne connais pas le nom

    Je ne sais pas lequel de vous est le plus critique, acide et dedaigneux mais en tous cas on sait ou trouver deux personnes pour un debat sur la vie de francais expatrie a Londres!

    @ Eric
    Je trouve ca tres dommage d’assimiler l’auteur et ses idees a l’orientation politique du journal proprietaire du site web hote du blog. Je n’aurais jamais trouve de rapport avec le sujet!

    @ Admin
    Je ne trouve pas qu’il y ait tant d’evenements pour ce 14 Juillet… Y a -t-il un feu d’artifice quelque part, c’est le seul truc traditionnel auquel je tiens!

  • 20 Eric // Juil 14, 2008 at 6:54

    Marie, on peut compter sur toi pour les procédures de conciliation ! 😉

    Compte tenu du nombre estimé de Français à Londres (300 000), je suis d’accord, il y a bien peu d’événements organisés pour le 14 juillet à Londres.

  • 21 Fasa // Juil 14, 2008 at 8:45

    Plutot d accord avec l auteur. Je n’aime pas le communautarisme. ni en france, ni en angleterre.

  • 22 Anne // Juil 14, 2008 at 10:10

    Admin tenez bon, quand bien même j’avais décidé de ne plus intervenir sur ce blog ce qui ne m’empêche pas de le lire, je me laisse tenter aujourd’hui.
    Ceux qui considèrent qu’il (Admin) n’est pas obligé de parler de ces évènements sans intérêt a ses yeux dans ce blog, parce qu’il serait un gauchiste aigri,bobo revanchard peuvent faire mieux; ne plus le lire !
    Après tout que ce blog fasse parti du journal Libé pourrait légitimer sa tendance de gauche (ce qui n’est pas le cas de beaucoup d’entres nous d’ailleurs) et non gauchiste.
    Il ne tient donc qu’à d’autres de créér le leur appartenant au Figaro qui pourrait s’appeler « un french oui « , un vrai! à Londres.

  • 23 Adam Dawson // Juil 14, 2008 at 10:43

    If were to try and write this in French I would only insult your language! So please accept my apologies…
    I have been invited for dinner with some French friends, who have recently arrived in London, to celebrate 14 July.
    They would like to know where is a good place to go for a drink afterwards to celebrate in West or S.West London… any suggestions?
    AD

  • 24 Vonric // Juil 14, 2008 at 12:34

    Le bal du 14 Juillet est organisé chaque année par une association dans la cours du Lycée français. Ambiance bon enfant, je conseille le diner qui permet de mettre plein d’amis autour de la table, pour plus tard aller danser dans la cours avec le peuple 😉 Bref je trouve ca sympa…

    Quand au mot business utilisé, je le prendrai avec humour, tant il me semble normal d’utiliser cette opportunité de célébration surtout a l’étranger (personnellement j’amène des amis d’autres nationalités, et j’ai moi même été invité par d’autres a une fête officielle du Canada). C’est aussi cela, faire partager sa culture de part le monde…

    PS d’accord avec Cretzu … mais d’un autre coté il est plus facile d’ouvrir la réception lorsqu’on a 3000 expatriés que lorsqu’on en a 300 000.

  • 25 gigi // Juil 14, 2008 at 5:32

    Quand on a quitté la France et qu’on est heureux de ne plus payer d’impôts en France, on n’a qu’un droit c’est de FERMER SA GUEULE !
    De plus, tu tombes mal : les Français aiment les flonflons ! La preuve : Aujourd’hui, ils fêtent leur droit à la liberté de le faire !
    Et puis, Arrête tes jérémiades et regardez plutôt en bas, ceux qui sourient malgré leur misère extrême car, eux ne paient pas d’impôts , et ils aimeraient tellement en payer !
    Et comme ils se retrouvent dans la rue parce que toi tu ne les as pas assez défendus, ils n’ont plus la télé !
    Alors, la fête du 14 JUILLET, le bal des pompiers, les bals populaires, ils adorent : cela met un peu de joie dans leur vie. Ils ne se sentent plus seuls pendant quelques heures.
    A bon entendeur, SALUT !

  • 26 Morgan // Juil 14, 2008 at 7:37

    Adam, sorry I didn’t see your post earlier but my computer was down – you’ll be halfway through the apéro by now. Let us know if you managed to get your friends out of the house for a drink. In my experience, it’s almost impossible to get the French up from a dinner table 🙂

  • 27 admin // Juil 14, 2008 at 7:57

    @ Eric : Auriez-vous été si violent (« ton nauséabond » / « esprit revanchard aigri bobo »…) si ce post avait été écrit sur un blog plus anonyme? Ou sur le Figaro.fr ? Essayons de faire preuve d’un peu de discernement, tout n’est pas qu’une histoire de couleur politique… 😉

    J’espère néanmoins que vous avez passé un bon WE.

    @ Vonric : très heureux de te lire à nouveau ici (j’espère que ca roule!). Il me semble que tu as saisi un truc assez essentiel dans ce blog. Le 2e degré, l’humeur, la dérision, parfois même la provocation mais jamais l’insulte.

    J’écris pour le fun, pas pour me mettre tout le monde à dos. Après, on est d’accord ou pas avec moi, je ne suis pas la voix de Londres ni le porte-parole des Français de la capitale britannique. Je me réserve juste le droit de dire si un truc me choque ou me déplait. Après, on peut en discuter, les commentaires sont libres.

    Je parle de « business » comme je parlerais de n’importe quelle entreprise (au sens large) qui fait de l’argent. Why not. Je ne blâme ici personne, c’est ce que je m’applique à faire tous les jours comme tout le monde (en dehors évidement de ce blog car pour que les choses soient claires, je ne suis ni salarié, ni rémunéré par Libération et vous aurez remarqué qu’il n’y a pas de pubs ici malgré un trafic très important).

    Quant à savoir si je suis gauchiste, bobo, libertaire ou de je ne sais quel autre courant, relisez mes 106 derniers posts et vous comprendrez. Vous seriez surpris…

  • 28 Vonric // Juil 14, 2008 at 11:19

    @admin: débordé comme d’hab, entre Paris et Londres encore une fois… mais c’est vrai que je trouve les critiques ici un peu exagérées par rapport aux propos de l’article. On n’a le droit de ne pas être d’accord avec toi (ou/et avec moi) sur plein de sujet, mais l’essentiel est de le faire dans le dialogue, sans prêter d’attentions gratuites.

  • 29 (un)happy few // Juil 16, 2008 at 8:32

    @ Cretzu. Effectivement dans certains pays tous les français sont invités par l’ambassadeur. Nous sommes 300 000 français ici, la résidence est grande mais tout de même!! De toute manière cette réception ressemblait franchement à un congrès UMP(du moins à l’idée que je m’en fais), vous n’avez rien raté…

  • 30 toto76 // Juil 17, 2008 at 9:11

    Ca casse

  • 31 Clairema // Sep 3, 2008 at 6:45

    juste pour la petite précision : en tout cas en ce qui concerne les professeurs français qui travaillent dans les Lycées Français, sachez que nous payons les impôts en France…j’espère bien que nous ne sommes pas les seuls privilégiés..

  • 32 admin // Sep 3, 2008 at 6:50

    @ Clairema. Merci pour cette précision qui a son importance!

  • 33 edik // Juil 18, 2010 at 11:57

    For women. And men. And all….

  • 34 Patricia Connell // Juin 20, 2012 at 11:58

    Cyril,
    Je sais que d’etre patriotique est pour certains francais tres difficile mais le 14 juillet n’est pas une fete a celebrer uniquement entre francais.

    Je tiens aussi a faire une rectification sur ce que vous avez dit au sujet de la reception qui se teint tous les ans a la Residence de France (et non pas dans Kensington Gardens). Cet evenement n’est pas finance par l’Etat francais mais par des sponsors et cela depuis plusieurs annees. C’est d’ailleurs pour cette raison que la taille de l’evenement a ete reduite d’une maniere importante depuis l’an passe.

    En ce qui concerne les evenements ouverts a tous (Bal et BBQ) du 14 et 15 juillet qui devaient avoir lieu dans Kensington Palace Gardens, ils ont ete annules faute de moyens financiers.
    Nous esperons tous que l’an prochain nous trouverons tous les sponsors necessaires pour le faire de nouveau.

    Notez qu’il n’y a aucun mal une fois par an a faire COCORICO.

Réagissez a ce post! (les commentaires avec liens seront systematiquement moderes ainsi que les propos injurieux, diffamatoires, racistes ou hors sujet.)