French in London – le blog des Francais de Londres header image 2

Le « n’oubliez pas votre pays » de Sarkozy…

mars 28th, 2008 · 196 Comments

Sarkozy à londres french in london
Opération séduction de Nicolas Sarkozy de passage à Londres.
Devant un parterre de quelque 2000 Français, il a salué le « dynamisme formidable » de l’importante communauté française de Londres (300 000 personnes!!) et il a tenté un message plutôt direct: « N’oubliez pas votre pays ».

On peut être touché par son « J’ai besoin de vous » mais la France représente-t-elle un eldorado pour les Français? J’imagine avec un sourire malicieux la réaction des Français de Londres partis pour des raisons fiscales, pour avoir une ascension professionnelle plus rapide et plus dynamique ou tout simplement pour vivre l’aventure londonienne.

Evidemment, on ne part pas tous à Londres pour les mêmes raisons. Tous les Français de Londres ne sont pas banquiers, traders ou ingénieurs dans la finance. Certains bossent dans les cafés, d’autres dans la pub, dans le journalisme… bref, comme dans la vraie vie!

Mais alors que la communauté française s’était largement mobilisée pour Sarkozy à la présidentielle (souvenez-vous du vote au lycée CDG, le candidat de l’UMP avait décroché 40% des votes au 1er tour), quels Français seraient prêts à rentrer pour les beaux yeux du Président ?

La France est-elle attractive avec son déficit chronique, sa croissance qui fond à vue d’Å“il et son incapacité notoire à valoriser l’expérience plutôt que les diplômes?

Une dernière pensée me vient quand j’entends Nicolas Sarkozy appeler « tous les expatriés qui sont malheureux de leur départ et de la situation de la France » à revenir. Franchement? Qui est malheureux d’être parti?

Tags: Editorial / POV · News / Actu · Vivre à Londres

196 responses so far ↓

  • 1 Arnaud // Mar 28, 2008 at 10:07

    Je suis pas pret de retourner en France … Trop de taxe, trop de d’administration, pas assez de concurrence.

    Fournir son certif de naissance pour n’importe quel demarche … que de souvenir. Sans parler du management dans les entreprises, de la cooptation, et autres specificite bien francaise.

    Le UK/Londres n’est pas sans probleme, mais c’est rien compare a la France.
    Pourquoi retourner en France? Meme en Irlande du nord je gagnerais plus d’argent qu’a Paris.

  • 2 admin (French in London) // Mar 28, 2008 at 10:45

    Arnaud, on sent dans votre commentaire que l’élément principal de votre motivation est l’argent? Au delà de l’administration, de la dette et autres, n’y a-t-il rien d’autres de valable en France ? la qualité de vie? la nourriture? le vin? 🙂

  • 3 Ammc // Mar 28, 2008 at 10:57

    Malheureusement, l’argent compte beaucoup. L’administration aussi; la moindre demarche (inscription sur liste electorale par exemple) me rend dingue et me rappelle pourquoi je suis partie.
    La qualite de la vie est moindre a Londres, j’en suis sure et parfois je reve d’un bon croissant et je regrette que la plus proche boulangerie avec du vrai pain soit loin et tres chere.
    Dans le monde du travail, pas de regret, en tant que femme, les attitudes machos retrogrades du monde du travail francais ne me manque pas! Le copinage, les remarques deplacees, on s’en passe tres bien.
    Quand au vin, cornichons et autres, on peut les acheter a Calias tous les 6 mois, ce n’est pas si loin!

  • 4 Arnaud // Mar 28, 2008 at 11:15

    @admin
    Les bon croissant aux amandes me manque. Mais sirieusement entre Paris et Londres pour comparer ce qui est comparable.

    Londres est plus ouvert et tolerant. Plus fun aussi, sortir a Londres et facile et moin cher. Les gens sont en general plus decontracte.

    Les « atouts » de la France sont quoi?
    Culturellement? je crois pas, il est ou le New Yong Pony Club francais?
    Socialement ? peut etre si vous evitez d’aller en Banlieu et encore.
    La torerance ? la France est un pays conservateur … bonne chance si vous etes handicape physique par exemple.

    Les seules avantages que je vois c’est en tant que touristes, mais il faut souffrir la qualite du service francais dans les bar et restaurant.

    Vous en voyez beaucoup vous des avantages? la sante? c’est tres complique de compare les 2 systemes sans faire de cherry picking.

  • 5 Ronan // Mar 28, 2008 at 11:18

    Oubliez son pays me parait impossible. Comme de nombreux discours du président. Celui-ci sonnait creux. Non, je ne crois pas que les Français de Londres ou d’ailleurs oublient leur pays. Par contre, nous oublions ce que nous pouvons faire pour notre pays. Nous avons acquis un savoir-faire, une expérience et un réseau. Si, comme je voudrais le croire, le France estime que nous avons une valeur ajoutée, que nous pouvons être des créateurs, des richesses pour notre pays; alors la France doit s’armer pour nous le faire comprendre. Le discours doit être suivi par des actes. Pourquoi pas organiser par exemple un Secrétariat d’Etat au rapatriement des Français désireux de partager leurs expériences? Pourquoi ne pas faire de nous tous une force mobilisatrice sur le front le l’économie et de l’ouverture internationale? Nous sommes souvent considérés comme loin des réalités franco-françaises…Pouvons nous faire bouger les lignes et innover?

  • 6 auguste // Mar 28, 2008 at 11:20

    Les seuls problèmes que l’argent peut résoudre sont des problèmes d’argent.

  • 7 Arnaud // Mar 28, 2008 at 11:20

    @Ronan
    pourquoi vouloir encore creer un autre monstre administratif.

    l’etat est a votre service, pas l’inverse comme certain essai de le faire croire en France.

  • 8 Ronan // Mar 28, 2008 at 11:28

    Arnaud les droits impliquent des devoirs. Ce n’est pas une idee ni de droite ni de gauche. C’est simplement la republique. Cela etant dit, je comprend tout a fait que la France ne puisse represente que peau de chagrin pour beaucoup d’entre-nous. Je voudrais pour ma part apporter a la France, c’est un engagement citoyen que j’ai depuis que j’ai quitte celle-ci il y a 6 ans.
    Enfin, la creation de « monstre adminsitratif » n’engage que ceux qui pense en ces termes. Pour d’autres il s’agit de repondre a une question par un outils. La France n’est pas le seul pays a ma connaissance a posseder une administration et croyez moi, il y a pire meme ici en Angleterre.

  • 9 Cyrille // Mar 28, 2008 at 11:34

    Ce blog mérite-il d’être sur Libération ? C’est la question qu’il faut se poser quand on lit cette article.

    300 000 français vivent en Angleterre. Seulement 150 000 à 200 000 serait à Londres.

    Et après, on entend le discours typique de l’étudiant de droite en école de commerce. Y’a plus de croissance ! Elle « fond » selon vos dires. La France, ce n’est pas l’eldorado. Le déficit est… chronique (c’est certains qu’il ne partira pas du jour au lendemain). Et puis bien sûre, à l’étranger, c’est bien connu, on recrute sur l’expérience et pas sur les diplômes.

    Le style Sarkozy, j’annonce une fausse phrase en hypothèse (déficit, pas de croissance) pour poser une question dont la réponse ne pourra ne pas aller dans mon sens.

    Cet article ne me semble qu’un petit piteux pêle-mêle de vérité entendu. Il n’y avait pas besoin d’être à Londres pour l’écrire.

  • 10 Marc // Mar 28, 2008 at 11:44

    Et oui, les enfants, mais on est tous d’accord en fait ! : l’argent n’est Q’UNE conséquence, pas un but en soi! Une conséquence de l’ENTHOUSIASME, sinon on est bien d’accord, il n’est rien!
    Eh oui, il n’y a pas que nos footeux qui partent… ils sont vraiment la caricature du mal français… En France, coincés, pas enthousiastes, à la peine… il n’y a pas QUE l’argent…! Sitôt arrivés là bas (in UK) ils se révèlent, respirent le bonheur et se défoncent pour leur équipe à chaque match…! Et bien pour le reste c’est pareil : quiconque a un poil de talent finit par se barrer. La France est anti-élitiste ? Et bien que les médiocres se rassurent, nos talents sont accueillis dans le monbde entier les bras ouvert… car le comble c’est que les français sont créatifs et ont du talent, et ça se sait dans tous les domaines : bouffe, mécanique, technologies en tout genre, ingéniérie, grands travaux, bizness, sport…
    La guillotine ne s’est pas arretée en 1793… Les belles têtes bien faites s’en vont fatiguées d’être coupables d’apporter créativité et efficacité qui pourraient profiter à tous… La dictature des médiocres veille, que ce soit dans l’Etat, à gauche ou à droite, dans les entreprises ou dans le sport. Si vous avez du talent ou de l’enthousiasme, et pire, les deux, baissez la tête, faites semblant, ou bien barrez-vous apporter ces valeurs dégueulasses ailleurs… Continuons à payer des droits télé pour le spectacle lénifiant de notre misérable L1, et tout à l’avenant… Faisons un rêve : messieurs les politiques, la France sera enfin un grand pays démocratique le jour où un footballeur anglais jouera en L1, ce sera un révélateur perceptible par tous…!
    Nous mourrons de cet égalitarisme primaire qui tue la moindre pousse vigoureuse qui pourrait entrainer chacun avec elle dans un élan d’enthousiasme.
    Il y a eu, parfois dans l’histoire moderne de notre grand pays, quelques rares périodes favorables à la prospérité, comme l’après guerre de 14/18. Lazarre Ponticelli en est témoin, arrivé en France pauvre comme job, armé de sa seule générosité : ses arrières petits fils sont encore (miracle!) responsables d’une entreprise majeure de l’économie des produits pétroliers…

    Etrange pays la France, pétrie de talents, riche de culture et de savoir vivre dont nous ne pouvons jouir nous-mêmes…

  • 11 Thewoo // Mar 28, 2008 at 11:45

    Restez à Londres si vous voulez. Ici, à Paris, pour moi, c’est le grand bonheur. A chacun sa vision des choses. En revanche, je déteste l’idéologie des déclinologues, cette pathologie bien française qui remonte à plusieurs siècles. Le phénomène n’est pas nouveau. Bref, ces oiseaux de mauvais augures sont bien mieux hors des frontières.

  • 12 MicDo // Mar 28, 2008 at 11:46

    Je trouverai de la sincérité dans le discours de notre président quand il appellera aussi les français expatriés en Belgique, Suisse et Monaco (de grands amis à lui) à revenir en France et payer l’impôt adéquat par solidarité nationale.

  • 13 Raoulz // Mar 28, 2008 at 11:51

    On parle beaucoup d’impots. Certes les taux sont plus eleves en France, mais les elements pris en compte afin de reduire la facture le sont aussi.

    Alors bien sur un celibataire a gros salaire s’en tire mieux ici qu’en France.
    Mais ce n’est pas si sur pour une famille dont un parent s’occupe des enfants a plein temps: Dans mon cas, je paie plus d’impots depuis que je suis ici en Angleterre, avec, en meme temps, moins de « benefits ».

    Bon le salaire et le dynamisme compensent, mais si j’avais simplement voulu reduire mes impots je serais reste en France.

  • 14 Ronan // Mar 28, 2008 at 11:55

    C’est tout le probleme des blogs avec des « moi j’aime » et des « moi j’aime pas ». Pas tres constructif tout ca…
    Une seule question :
    La France a-t-elle vraiment besoin des Francais de l’etranger?

  • 15 rapha // Mar 28, 2008 at 12:02

    changez d’air c’est pour cela que l’on part et si on a envie de gagner bcp de sous pr se payer une maison a la mer et une a la montagne lors de notre retour en france c’est notre probleme.

  • 16 Fab // Mar 28, 2008 at 12:03

    Angleterre-France, les avantages ne sont pas les memes ! OK, mon salaire est meilleur en UK, mais il etait encore meilleur quand j’etais en Suisse ! Et les loyers en UK ??? Du delire pour des maisons pourries !!! Et je ne sais pas qui a eu le privilege d’aller dans un hopital Britanique, ils ne s’occupe de vous que si vous etes sur le point de crever. Le systeme medical Francais est nettement meilleur. Sauf pour la pilule qui est gratuite en UK. Et l’educaction ? Si on compare, il n’y a pas photo non plus ! Non seulement le niveau est meilleur en France, mais en plus a l’Universite on n’a pas besoin de debourser 3000 livres par an. Par contre, quel bonheur que les Anglais se moquent de « quelle ecole d’ingé t’as faite », ce qui compte c’est de faire le boulot et pas la feuille de diplome (et soudainement on se rend compte que les Universitaires Francais font au moins aussi bien que les Ingenieurs Francais… a mediter). Les UK c’est bien pour les consultants, les banquiers, les managers de pub et ceux qui veulent un petit boulot… par contre toute leur industrie se casse le gueule, car c’est plus facile de licencier ici qu’en France ou en Espagne. Toute l’activité automobile purement Britanique a disparu, tout a ete rachete et transferé. Sans oublier les autres defauts de la couronne: la delinquance (les attaques au couteau a Londres, les vols), la teenage pregnancy etc… Bref Angleterre ou France, la vie est totalement differente, il faut voir si ca colle a son profil (Oxford c’est bien, Hull c’est… bcp moins bien). En tout cas, les magasins ouverts 24h/24 et aussi ouvert le week end, j’adore. C’est le choc quand tout est mort le dimanche en France… Mais j’ai jamais revé autant d’un bon croissant, d’un vrai cafe et d’une vraie biere que depuis que je suis en UK.

  • 17 Raoulz // Mar 28, 2008 at 12:10

    Fab; « j’ai jamais reve autant d’une vraie biere que depuis que je suis en UK »

    Sacrilege! Osez critiquer la biere Britannique!
    A moins bien sur que tu ne boives que de la biere Belge 😉

  • 18 eric // Mar 28, 2008 at 12:29

    300000 français à Londres ? le site officiel de la ville parle lui de quelques 50000 (+ ou – 10000) français seulement…

  • 19 admin (French in London) // Mar 28, 2008 at 12:34

    J’aime bien lire tous vos commentaires passionnés! Evidemment qu’on ne peut pas tirer un trait catégorique sur la France ou la GB. Pourquoi comparer l’incomparable????

    NB: je cherche désespèrement des chiffres actualisés pour le nombre de Français à Londres et en GB. Merci Eric pour votre chiffre mais il est loin de ceux qu’on trouve ailleurs. A suivre 🙂

  • 20 Raoulz // Mar 28, 2008 at 12:40

    J’avais lu quelque part: 300.000 dans le pays, dont 200.000 dans le grand Londres. Mais je ne me rappelle plus ou (Peut-etre dans un article de Libe, d’ailleurs!)

  • 21 Gin // Mar 28, 2008 at 12:46

    J’ai été expatriée en Grande-Bretagne pendant 7 ans. Je suis rentrée en France et je ne l’ai tout simplement pas supporté. Le pays se dégrade et le « French way of life » n’est tout simplement plus la. J’ai trouvé pas mal de commercants/fonctionnaires/médecins condescendants (de quel droit?!!!) et désagréables. Les études gratuites (ou presque) certes, mais qui ne mennent a rien, les systemes élitistes (faire prépa ou une grande école sinon t’es rien)… L’Angleterre m’a donné de bonnes opportunités, les gens y ont l’esprit plus ouvert, et je préfere leur maniere de vivre. Evidemment, tout n’est pas rose la bas non plus… J’ai repassé 10 mois en France, et je suis maintenant repartie (en Hongrie pour le moment, mais je compte bien « rentrer » en Angleterre tres bientot). Revenir en France: JAMAIS.

  • 22 Laurent // Mar 28, 2008 at 12:51

    @MicDo Les Francais résidant a Monaco paient deja leurs impots à leur mère patrie depuis 1966.

  • 23 Etienne // Mar 28, 2008 at 12:53

    Je suis venu à Londres pour pouvoir travailler dans ma spécialité. Aucune entreprise française ne semblait attirée par le DESS que mon université (française) m’a délivré. Ici, tout n’est pas bien, mais on m’a donné ma chance et on me juge sur mon travail, et pas sur l’idée qu’on se fait de mon CV.

    J’ai une opinion très proche de celle de Fab sur la vie ici.

    @Raoulz @admin:
    Les chiffres qu’on m’a donné (de vive voix) c’est 250 000 français dans Londres, et 500 000 dans le grand Londres.

    @Ronan:
    Tout pays a besoin de voir une partie de ses citoyens voyager et s’enrichir (culturellement parlant) de l’expérience de l’étranger. C’est l’ouverture d’esprit de la population en général qui en bénéficie. Cette remarque pourrait d’ailleurs s’ppliquer à l’intérieur du pays: il est toujours intéressant de changer de ville ou de région pour ces mêmes raisons.

  • 24 Arnaud // Mar 28, 2008 at 1:01

    @Raoulz
    concernant les taxes, n’oubliez pas que la mal nommee taxe patronnal pese sur votre salaire. Rien que ca explique une grande partie de difference de salaire.

    Sur ce que vous coutez a l’entreprise vous en percevez combien – apres taxe et impot -? si je me souviens bien en France c’est autour de 50%, au UK c’est 75%.

  • 25 O // Mar 28, 2008 at 1:04

    @Cyrille

    Votre commentaire brille par son ironie, attaquant le commentaire de l’auteur de ce blog sur l’économie française comme stéréotypique, alors que vous vous permettez la même légèreté de critique à votre tour l’assimilant à un sale yankee capitaliste (de droite) avide d’argent et de réussite (issu d’école de commerce).

    Mais, mettant de côté l’analyse sûrement trop simpliste de l’auteur, les fais sont là: La croissance de la France est en dessous de la moyenne européenne depuis plusieurs années. Vouloir fermer les yeux sur le manque de compétitivité de la France qui rebute l’investissement des entreprises et pénalise le commerce extérieur ne fait que perpétuer les problèmes dont souffre le pays. Le modèle français consistant à vouloir tout sécuriser (emploi, logement, pouvoir d’achat) à travers une intervention étatique trop importante et une décharge pour le citoyen de ses responsabilités ne fait qu’enrayer le dynamisme nécessaire à ces marchés et tire le pays vers le bas.

    Et pour ce qui est des diplômes, vous n’y êtes pas non plus. La France adore ses traditions et ses habitudes. Et si cette mentalité la conduit à garder une identité distincte dans ce monde en proie à la globalisation, elle la pousse aussi à rejeter la réalité du marché du travail où salaire ne doit pas rimer avec moreau de papier mais avec compétences et expérience associées aux responsabilités du poste en question. Ce système archaïque des grilles de salaires encourage fortement à explorer les alternatives existantes chez ses voisins.

    Ayant fait mes études en France, je n’ai pas de bac +5, je ne sors pas d’une école d’ingénieur, et pourtant, je jouis actuellement à Londres d’une situation financière qui me place au dessus de la plupart de mes amis restés en France, coût de la vie et expérience professionnelle prises en compte. Et le plus beau? Pratiquement tous sont ingénieurs et rencontrent bon nombre de difficultés pour trouver un emploi…

    Je tiens à vous faire part aussi d’une autre différence flagrante entre la mentalité française et anglaise. L’Angleterre sait donner les opportunités à ceux qui font preuve de motivation, d’ambition et accessoirement d’envie de bien gagner leur vie. La France a su diaboliser l’argent et il serait tant qu’elle se réconcilie avec. Alors que le succès entraine de la jalousie en France et fait grincer des dents, il suscite l’envie et les félicitations outre-Manche.

    Au final, il s’agit d’un sujet de discussion bien complexe sur lequel la plupart des participants ici n’ont que peu de réelle connaissance. Cette entrée sur ce blog répond au discours de Sarkozy aux Français à Londres, donc si, il fallait être un de ces Français pour le faire. Mais je suis d’accord, quelle honte, quel scandale que son auteur puisse émettre une toute petite idée extrapolée de l’intervention de notre cher Président lors de son voyage à Londres.

    L’agressivité de vos propos ne fait que mettre en avant un autre problème. La France réactionnaire ne connait pas le dialogue ni la discussion, mais que la révolution et le lynchage. C’est peut-être aussi un peu pour cela que nous sommes partis.

  • 26 Javi // Mar 28, 2008 at 1:14

    Si je suis mon expérience personnelle, je me suis plus expatrié pour échapper au conservatisme des mentalités, au discours culpabilisant (« travaille plus, paresseux! »), au sectarisme (« il a été élu parune majorité de français, donc ferme ta g. ») que pour l’argent.
    Ensuite, je sais aussi qu’il faut revenir régulièrement si on ne veut pas perdre pied. Le retour est difficile, pour les expats comme pour les immigrés en France qui sont aujourd’hui déportés en avion vers leur « pays d’origine » où ils se retrouvent aussi bien que Gin en France.
    D’ailleurs ça m’amuse beaucoup de voir que l’on parle d' »expatriés » pour désigner des gens qui sont en fait des « Ã©migrés » français… vers l’étranger!

  • 27 Arnaud // Mar 28, 2008 at 1:21

    @Raoulz
    La France a volontairement une politique nataliste tres inegalitaire – donne plus d’argent au riche qu’au pauvre, comme cela passe par des reductions d’impot proportionne a celui ci-.
    Forcement si vous etes dans les beneficiaires vous etes pour …

  • 28 Pierre // Mar 28, 2008 at 1:33

    Si pour vous « la vraie vie » c’est être portier et rentrer dormir dans une cité HLM où vous êtes l’un des derniers Européens, alors en effet je préfère la fausse vie londonienne à dix fois le salaire minimum français et avec des gens propres.

  • 29 Raoulz // Mar 28, 2008 at 1:35

    @Arnaud
    Je comprend bien qu’en France un celibataire sans enfant ne soit pas forcement tres content de subventionner les enfants des autres. Je suis passe par la.

    Mais, au dela du caractere nataliste de ces politiques, et quand je vois les problemes qu’ont les Britanniques avec leurs jeunes, le fait de donner aux parents la possibilite de consacrer plus de temps a leurs enfants, et d’avoir des horaires de creche et d’ecole plus etendus (et des tarifs plus abordables) n’est peut-etre pas un mauvais calcul.

  • 30 Ammc // Mar 28, 2008 at 1:36

    Moi j’aime bien etre expratriee (ou emigree). Cela me permet de faire des comparaisons au lieu d’acceptre les choses ‘parce que c’est comme ca’.
    Par exemple, a Londres je rale contre les transports en communs (trains tres chers et tjrs en retard) mais j’admire le systeme Oyster, bien mieux que le restrictif Navigo a Paris. Je me marre a chaque fois que les grands projets anglais se terminent en cata totale (le millenium dome, le pont qui tremble, le T5 a Heathrow qui deconne des son ouverture, + de 10 ans pour construire la ligne Eurostar…). Je rale contre les prix du dentiste prive et l’ambiance 19eme siecle des hostos (dortoirs mixtes avec juste des rideaux, merci!)
    De la France, je critique son immobilisme voire son feodalisme, son administration (ca depend ca depasse), sa tele nulle et mal doublee. J’aime son systeme de sante qui ne refuse pas au cancereux les medocs qui vont les sauver, ses ecoles avec des vraies cantines (meme si des fois c’est pas top, c’est mieux que rien), ses cafes et surtout ses boulangeries avec du bon pain frais (tres legere obssession apres 15 ans d’exil).
    Bref les 2 pays ont du bon et du mauvais mais il vaux mieux etre a Londres quand on est jeune et debutant sur le marche du travail et en France quand on est vieux et un peu malade. Peut etre cela explique t’il 600,000 jeunes francais en Angleterre et 250,000 vieux anglais ds des maisons secondaires ds la France rurale???

  • 31 Raoulz // Mar 28, 2008 at 1:38

    @Javi

    Les Francis parlent « d’expatries » et non pas « d’emigres » parce que le second terme suggere qu’il y existerait un ailleurs ou la vie serait meilleure que la France. Ce qui est bien entendu impossible a concevoir!

  • 32 admin (French in London) // Mar 28, 2008 at 1:38

    @ Pierre. De quoi parlez-vous?????

  • 33 Arnaud // Mar 28, 2008 at 1:48

    @Raoulz
    Plus que le fait d’aider a l’education, je critiquais le cote tres inegalitaire de part qui donne plus au riche qu’au pauvre.
    Derriere le systeme de creche j’ai dans l’idee qu’une tres forte regulation est surement a la source du tres faible nombre de personne s’occupant d’enfant a domicile, mais c’est juste une impression.
    Concernant les problemes d’education de la societe anglaise, ce n’est pas vraiment une question de moyen. Il faudrait deja connaitre la vrai en ampleur du phenomene, pas l’ampleur de l’occupation mediatique. Et surement re responsabilise les parents, ce qui ne veut pas dire les fliquer.

    mais c’est une tres vaste debat.

    PS: La france a de tres gros probleme avec ses banlieues, c’est pas sans comparaison avec les problemes de la jeunesse anglaise.

  • 34 Arnaud // Mar 28, 2008 at 1:50

    @Ammc
    Les Anglais retraites aiment bien le sud de la France parce qu’il fait chaud. Il y a des etudes qui montrent que les personnes ages vivent plus longtemps dans les zones ensoleilles.
    Il y a aussi le prix des maisons qui est tres attractif.
    Mais beaucoup sont choque par l’administration et le cote discretionnaire de celle ci. Par les taxes aussi.

    Malheureusement pas de source …

  • 35 sylvère // Mar 28, 2008 at 1:53

    Pierre est tombé sur la tête, je crois….Vrai vie ou Fausse vie, I’m sorry mais je comprends pas. En général il n’y a pas de vrai ou fausse juste ta vie point barre.
    cheers
    syl

  • 36 sylvère // Mar 28, 2008 at 1:53

    Pierre est tombé sur la tête, je crois….Vrai vie ou Fausse vie, I’m sorry mais je comprends pas. En général il n’y a pas de vrai ou fausse juste ta vie point barre.
    cheers
    syl

  • 37 Arnaud // Mar 28, 2008 at 1:56

    Les croissants aux amandes, le pain, la biere, et meme le vin ou le fromage de bonne qualite se trouvent facilement a Londres. je ne regrette rien de la France. Il faut just savoir ou trouver. A Londres depuis 13 ans je suis maintenant Londonnien avant tout, et Francais par accident :o) – Que la vie est belle ici. La France est trop rigide et les Francais ne savent pas s’amuser. Vive Londres et les Anglais!

  • 38 Babis // Mar 28, 2008 at 1:58

    @ Cyrille: « ce blog merite t il d’etre sur liberation »… quelle question? En moins de 5h, il y a plus de 36 reactions. Certe un peu provoc, mais au contraire je trouve qu’il en faut toujours une petite dose pour commencer un debat. Et c’est grace au debat que les idees sont difusees, pas seulement en buvant les mots de n’importe quel journaliste de Libe. Si ta vision de liberation est la lecture d’infos et idees uniformes, c’est quand meme dommage…

  • 39 sylvère // Mar 28, 2008 at 2:04

    @Arnaud
    oui ca se trouve mais a quel prix pour des produits corrects, éffectivement tu trouves du clacosse abordable au tesco mais la qualité est vraiment pas top et à bientôt £4 la pint ca reste chère. Je serais d’accord avec toi sur pas mal de truks mais dire la vie est belle ici oui si tu gagne £28000 ca va si tu fait des boulots de « crobarts » ce qui courrent les rues a London, là ca serait different pour toi je pense.
    cheers
    sylvère
    ps: es tu le baron Arnaud de Dijon?

  • 40 sylvère // Mar 28, 2008 at 2:04

    @Arnaud
    oui ca se trouve mais a quel prix pour des produits corrects, éffectivement tu trouves du clacosse abordable au tesco mais la qualité est vraiment pas top et à bientôt £4 la pint ca reste chère. Je serais d’accord avec toi sur pas mal de truks mais dire la vie est belle ici oui si tu gagne £28000 ca va si tu fait des boulots de « crobarts » ce qui courrent les rues a London, là ca serait different pour toi je pense.
    cheers
    sylvère
    ps: es tu le baron Arnaud de Dijon?

  • 41 Arnaud // Mar 28, 2008 at 2:05

    @Arnaud
    Pour les croissants aux amandes, j’ai pas trouve, mais pas vraiment cherche non plus …

    Tout a fait d’accord sur le fait que l’angleterre soit beaucoup plus relaxe que la France.

  • 42 Arnaud // Mar 28, 2008 at 2:12

    pour information il y a 2 Arnaud
    @sylvere

    http://www.statistics.gov.uk/downloads/theme_labour/ASHE_2006/2006_res_la.pdf

    salaire median du Grand Londres 25109 livres. donc la vie est belle pour plus de 40% d’employe. C’est deja pas mal

  • 43 Charlie // Mar 28, 2008 at 2:17

    Je me suis crue a vous lire dans un forum d’expatries haitiens ou ivoiriens (il n’y a pas de mal a ca d’ailleurs!!) Mais ca montre vraiment bien que la France est un pays en voie de developpement: brain drain des elites ‘vives’, conservatisme social pitoyable, ascension sociale bloquee. En prime, un President authoritaire pour ne pas dire pire. J’ecris de Washington et travaille dans le 1/3 monde. Rentrer a Paris? Never. La Republique est morte le 6 Mai, et Sarkozy l’enterre encore plus tous les jours. And I should have written my post in English, since the UK are our role model…

  • 44 Gin // Mar 28, 2008 at 2:17

    @ Ammc

    Tout a fait d’accord sur tes positions, et surtout sur la télé nulle (et meme lamentable) et mal doublée que je n’avais pas osé mentionner!

  • 45 Joëlle // Mar 28, 2008 at 2:20

    Marrant comme un français à Londres se sent tout de suite capable de tenir un discours de généralité sur la France, un discours sur la Grande Bretagne, un discours sur les mérites comparés des deux « systèmes ». Tout immigré devient allégrement représentant expert de sa terre d’origine aux yeux des hôtes, expert représentant de sa terre d’accueil pour ses concitoyens. Invariablement cependant, le discours mobilise les stéréotypes les plus éculés : en France l’administration est insuportable et les gens arrogants et moins ouverts, l’art de vivre surfait. Ailleurs c’est sympa, les gens sont cool…Variante : si vous voulez profitez de la plus-value que nous représentons maintenant que nous avons réussi ailleurs, il faut nous payer pour rentre. On dirait un sketch comique.

  • 46 Joëlle // Mar 28, 2008 at 2:20

    Marrant comme un français à Londres se sent tout de suite capable de tenir un discours de généralité sur la France, un discours sur la Grande Bretagne, un discours sur les mérites comparés des deux « systèmes ». Tout immigré devient allégrement représentant expert de sa terre d’origine aux yeux des hôtes, expert représentant de sa terre d’accueil pour ses concitoyens. Invariablement cependant, le discours mobilise les stéréotypes les plus éculés : en France l’administration est insuportable et les gens arrogants et moins ouverts, l’art de vivre surfait. Ailleurs c’est sympa, les gens sont cool…Variante : si vous voulez profitez de la plus-value que nous représentons maintenant que nous avons réussi ailleurs, il faut nous payer pour rentre. On dirait un sketch comique.

  • 47 Cyrille // Mar 28, 2008 at 2:22

    @O. Soit, je me suis emporté, et est peut-être jugé trop vite l’auteur de l’article, et est formulé une réponse tout aussi légère.

    Vous prônez une intervention plus faible de l’Etat. C’est une question politique ! Il existe des pays à l’intervention plus forte et pourtant plus riches (en fait, je ne vois que les pays scandinaves).

    La mentalité… si j’ai déjà voyagé en Angleterre, je ne pense pas pour autant la connaître, je m’abstiendrai alors de vous répondre.

    Le débat expérience/qualification me laisse perplexe. Etudiant, j’ai du mal à trouver, ne serait-ce qu’un job d’été car on me demande toujours quatre ou cinq expériences. Le tout expérience, ca me semble favoriser tout autant le piston. Les diplômes, ce n’est pas maman et papa qui me les donnent. Être jugé après l’embauche, c’est évidemment ce que tout le monde souhaite et cela est peut-être plus vrai en Angleterre.

    Vous me qualifiez de « trop » français, voir de révolutionnaire. Mais, et cela vous fera peut-être sourire, je ne vis pas en France. Pas en Angleterre non plus. Comme quoi, je ne pense pas non plus que la France est la panacée. Mais pour moi, l’Angleterre m’est encore plus rebutante. Ce qui me choque plus particulièrement, c’est de voir tant d’étudiants français, espagnols, allemands, italiens, grecques, et de toute l’Europe de l’Est et aucun étudiant anglais en Europe. J’ai du mal à penser que les Anglais, qui sont refermés sur leurs pays, soit ouvert d’esprit.

  • 48 Arnaud // Mar 28, 2008 at 2:25

    @Joelle
    hein ? vous lisez ce que vous voulez bien lire. En ne citant personne vous ne prenez pas le risque qu’on vous reponde.

    Soutenez vous que l’administration en France n’est pas lourde? Avez vous des points de comparaison?

    Le fait que vous soyez en desaccord ne vous donne pas automatiquement raison. Vous pouvez douter de ces temoignages, mais avec quel experience vous les comparez?

    En claire a par dire que vous ne croyez pas ce en quoi vous n’etes pas d’accord, vous avez dis quoi ?

  • 49 Arnaud // Mar 28, 2008 at 2:28

    @Cyrille

    « c’est de voir tant d’étudiants français, espagnols, allemands, italiens, grecques, et de toute l’Europe de l’Est et aucun étudiant anglais en Europe. »

    c’est grand l’europe … vous avez regarde partout?

  • 50 Joëlle // Mar 28, 2008 at 2:32

    En fait je regrette d’être intervenue. Votre discussion ne m’intéresse pas. elle m’a juste fait sourire c’est tout, l’humour me manque trop là-dedans.

  • 51 Joëlle // Mar 28, 2008 at 2:32

    En fait je regrette d’être intervenue. Votre discussion ne m’intéresse pas. elle m’a juste fait sourire c’est tout, l’humour me manque trop là-dedans.

  • 52 Arnaud // Mar 28, 2008 at 2:35

    @Joelle
    vous etes trop fort, j’en ai rien a faire, mais je vais faire passer pour des abrutis histoire de 🙂

  • 53 annec // Mar 28, 2008 at 2:37

    Ce blog ( et les réactions qui suivent ) a t’il sa place dans un journal de gauche comme Libération???

    Les réactions sentent vraiment trop le privilégié de droite égoiste qui se plaint de la France parce qu’il peut faire fortune plus vite en Angleterre.
    Pensez donc en France, il aurait mis 5 ans de plus et aurait payé un peu plus d’impot ( pour une santé et une protection sociale bien meilleure ) , c’est vraiment scandaleux un pays pareil!!!

  • 54 Arnaud // Mar 28, 2008 at 2:37

    @Cyrille

    http://www.hefce.ac.uk/Pubs/hefce/2004/04_30/04_30.pdf

    page 14 il y a le recap de mobilite, donne 2004.

  • 55 Arnaud // Mar 28, 2008 at 2:38

    @annec
    merci pour se temoignage d’ouverture au monde. Vous etes une illustration vivante de certain commentaire.

  • 56 claude // Mar 28, 2008 at 2:40

    J’ai vécu sept ans à l’étranger (au Canada et en Angleterre) et je suis revenu en France, où j’ai trouvé un poste où mes diplômes étrangers ont été reconnus et mes compétences valorisées. Je n’ai pas eu besoin de piston pour trouver mon job, j’ai juste passé un entretien d’embauche tout ce qui a de plus simple.

    Quand je vivais à l’étranger, Il y avait deux sortes de Français que je fuyais comme la peste. Les nostalgiques béats incapable d’apprécier les bonnes choses locales et les haineux compulsifs qui assimilaient leurs échecs en France au pays lui-même. Si je n’ai pas eu le poste que je voulais en France, c’est parce que personne n’a su reconnaître là-bas mon génie, alors qu’ici… {rajouter les mentions habituelles: on donne sa chance, on regarde uniquement les résultats, etc…}
    Je suis revenu en France, et je ne regrette pas mon choix une seconde. Je ne crache pas non plus sur le Canada et l’Angleterre où j’ai été très heureux.

    Il y a entre 10 et 12 millions d’Anglais qui vivent à l’étranger contre 2 ou 3 millions de Français… Mais enfin, pourquoi quittent-ils ce paradis?

    Quand on veut tuer son chien on l’accuse de la rage.

  • 57 sylvère // Mar 28, 2008 at 2:44

    pour m’a part j’ai passer 9 mois a chercher du taff, enfin je veux dire un vrai boulot, j’ai 15 ans d’experiences dans mon domaine (culture) et n’ai trouver qu’un taff dans un pub (ou j’ai tenu 6h1/2 mon record lol;), on m’avait dit « trop top les opportunites ici tu va voir etc »…..j’ai bien vite dechanter, la vie est difficile partout pour une bonne majoriter de personne, que ce soit en france ou en uk , un petit conseil a tous ceux qui on des bon job, allez discuter avec des gens au job centre, tout le monde passe plus de temps a essayer de survivre qu’a vivre tout court. A la question: La france a t’elle besoin des francais de l’etranger: Vraiment PAS, et d’ailleur je ne comprends pas pourquoi on a le droit de voter pour les elections presidencielle, je trouve ca totalement stupid de voter dans un pays ou on vie pas.
    syl
    ps: suis a paris pour un temps et c’est pas completement naze non plus, mais je suis incapable de juger 2 systems totalement differents, sans tomber dans des lieux communs et des banaliter.

  • 58 sylvère // Mar 28, 2008 at 2:44

    pour m’a part j’ai passer 9 mois a chercher du taff, enfin je veux dire un vrai boulot, j’ai 15 ans d’experiences dans mon domaine (culture) et n’ai trouver qu’un taff dans un pub (ou j’ai tenu 6h1/2 mon record lol;), on m’avait dit « trop top les opportunites ici tu va voir etc »…..j’ai bien vite dechanter, la vie est difficile partout pour une bonne majoriter de personne, que ce soit en france ou en uk , un petit conseil a tous ceux qui on des bon job, allez discuter avec des gens au job centre, tout le monde passe plus de temps a essayer de survivre qu’a vivre tout court. A la question: La france a t’elle besoin des francais de l’etranger: Vraiment PAS, et d’ailleur je ne comprends pas pourquoi on a le droit de voter pour les elections presidencielle, je trouve ca totalement stupid de voter dans un pays ou on vie pas.
    syl
    ps: suis a paris pour un temps et c’est pas completement naze non plus, mais je suis incapable de juger 2 systems totalement differents, sans tomber dans des lieux communs et des banaliter.

  • 59 admin (French in London) // Mar 28, 2008 at 2:47

    Merci Claude pour ce commentaire. Je vous rejoins largement. Ce post était une pique et ca fonctionne, j’en suis ravi.

    Pour ma part, je fuis les réunions de Français et autres soirées FRENCHIES comme les Français de Londres savent si bien les faire. Mes amis ici sont Français, Italiens, Grecs, Espagnols etc… Peu d’Anglais j’avoue mais c’est comme ça.

    Il faut sortir du communautarisme qui fait qu’on en vient à détester son pays d’origine. Je n’englobe pas tous les Français de Londres là dedans mais il y a à London un esprit revanchard des petits Français qui découvrent le pouvoir de leur portemonnaie. Un snobisme pas possible…

  • 60 Joëlle // Mar 28, 2008 at 2:51

    Tiens, le post de Claude me parle bien. Je pense qu’il y a aussi une situation particulière de l’expat : il reste souvent fondamentalement un peu « touriste » : déçu du voyage ou consommateur naïvement enchanté et émerveillé de se trouver si bien, un peu allégé, délivré de la pesanteur administrative et politique de son pays d’origine, délivré des engagements physiques et psychologiques dans les problèmes de fond. Tel qui revient d’Inde explique à quel point c’était moins pesant et plus réjouissant de vivre là-bas, vivre à l’étranger vivre étranger, oui je connais bien, mais comme Claude je ne me fais d’illusions ni sur les pays d’accueil, ni sur la France. J’ai de la tendresse pour les endroits où je vis, je ressens le désespoir de l’indifférence chronique et générale pour les plus pauvres, pour la solidarité, pour un autre destin.

  • 61 Joëlle // Mar 28, 2008 at 2:51

    Tiens, le post de Claude me parle bien. Je pense qu’il y a aussi une situation particulière de l’expat : il reste souvent fondamentalement un peu « touriste » : déçu du voyage ou consommateur naïvement enchanté et émerveillé de se trouver si bien, un peu allégé, délivré de la pesanteur administrative et politique de son pays d’origine, délivré des engagements physiques et psychologiques dans les problèmes de fond. Tel qui revient d’Inde explique à quel point c’était moins pesant et plus réjouissant de vivre là-bas, vivre à l’étranger vivre étranger, oui je connais bien, mais comme Claude je ne me fais d’illusions ni sur les pays d’accueil, ni sur la France. J’ai de la tendresse pour les endroits où je vis, je ressens le désespoir de l’indifférence chronique et générale pour les plus pauvres, pour la solidarité, pour un autre destin.

  • 62 sylvère // Mar 28, 2008 at 2:54

    j’ai vraiment du mal avec les francais de france maintenant, j’sais pas dout ca me vient, pourtant y a pas que des abrutis ici, y a des cools aussi mais c’est p’etre le coter « capable de chanter les 2 pieds dans la crotte » qui doit m’irriter…sais pas… Quelqu’un a une idée, non??

  • 63 sylvère // Mar 28, 2008 at 2:54

    j’ai vraiment du mal avec les francais de france maintenant, j’sais pas dout ca me vient, pourtant y a pas que des abrutis ici, y a des cools aussi mais c’est p’etre le coter « capable de chanter les 2 pieds dans la crotte » qui doit m’irriter…sais pas… Quelqu’un a une idée, non??

  • 64 Arnaud // Mar 28, 2008 at 2:54

    @sylvere
    je suppose que le domaine de la culture est tres specifique suivant les pays. Transferrer son experience est surement delicat.

    Je suis tout a fait d’accord avec vous sur le vote. Un minimum devrait d’etre fiscalement domicile en France.

    Et je suis aussi d’accord avec vous sur le fait que d’etre pauvre c’est jamais facile.

  • 65 Arnaud // Mar 28, 2008 at 2:59

    @admin
    pour ma part je frequente plutot anglais, irlandais, ecossais, australien et americain qui sont bien les plus nombreux a Londres.

    est ce que ca souligne 2 facons de vivre Londres? je pense. Ca pourrait expliquer la difference de point de vue.

  • 66 sylvère // Mar 28, 2008 at 3:09

    Arnaud: Un minimum devrait d’etre fiscalement domicile en France.
    j’suis Carrement d’accord avec toi.

    En ce qui concerne les cercles d’amitier, il n’est vrai pas evident de ce faire des vrais relations d’amitier avec des natifs, mes seuls vrai copain sont polishs, francais, espagnol, italien, et seulement 1 copain Gallois c’est peu. Mais comme en france j’ai tres peu de copain etranger egalement. Il est plus simple de se rapprocher des gens qui nous ressemble.

  • 67 sylvère // Mar 28, 2008 at 3:09

    Arnaud: Un minimum devrait d’etre fiscalement domicile en France.
    j’suis Carrement d’accord avec toi.

    En ce qui concerne les cercles d’amitier, il n’est vrai pas evident de ce faire des vrais relations d’amitier avec des natifs, mes seuls vrai copain sont polishs, francais, espagnol, italien, et seulement 1 copain Gallois c’est peu. Mais comme en france j’ai tres peu de copain etranger egalement. Il est plus simple de se rapprocher des gens qui nous ressemble.

  • 68 EtienneB // Mar 28, 2008 at 3:12

    Allons jusqu’au bout de la démarche : imposont les français de l’étranger (comme cela existe pour les Etats Unis).

    Parce que les expat qui tirent sur la France, mais qui à la première infortune notamment des problèmes de santé, rentre en France, au chaud, dans le confort que nous donne notre Etat Providence (pour l’instant …).

    La France a beaucoup à faire, l’Angleterre à tout à refaire…

  • 69 sylvère // Mar 28, 2008 at 3:17

    EtienneB: La France a beaucoup à faire, l’Angleterre à tout à refaire…

    qu’est tu raconte ?

  • 70 sylvère // Mar 28, 2008 at 3:17

    EtienneB: La France a beaucoup à faire, l’Angleterre à tout à refaire…

    qu’est tu raconte ?

  • 71 nico // Mar 28, 2008 at 3:17

    Heho! Les expats ne sont pas tous a Londres.

    Sinon si vous etes parti pour faire de l’argent, il-y-a peut-etre une raison de rentrer: la degringolade du cours de la livre http://finance.yahoo.com/currency/convert?amt=1&from=GBP&to=EUR&submit=Convert

  • 72 Joëlle // Mar 28, 2008 at 3:19

    Je crois que l’ambiance change dans beaucoup de pays, elle est vivable et joyeuse pour certains, elle devient pesante et inquiétante pour nombre d’autres qui n’aiment pas où les entraînent la religion mondiale de la croissance économique, la conversion de tout en valeur marchande.
    J’ai senti un souffle magique en Bolivie, après l’élection de Morales, un formidable espoir de changer les règles du jeu, mais un indifférence voire une hostilité stupéfiante dans les médias européens.
    A propos d’immigration je conseille d’aller faire un tour à la Cité de l’Immigration à Paris (ex musée des Arts Africains et Océaniens) c’est excellent pour se nettoyer les idées sur les phénomènes d’immigration et d’émigration, et c’est salutaire par les temps qui courrent.
    La France en Europe, est un cas particulier : depuis le XVIIIème, c’est un des pays de plus forte immigration, et le pays de plus faible émigration : on y vient, on n’en part très peu. On y découvre que la population, depuis deux siècles, s’est constituée par l’immigration, les origines des ascendants sont majoritairement étrangères dès la deuxième ou troisième génération : les Français sont des métisses.
    Les récentes loi sur l’immigration vont totalement à l’encontre de cette dynamique démographique et culturelle si spécifique.

  • 73 Joëlle // Mar 28, 2008 at 3:19

    Je crois que l’ambiance change dans beaucoup de pays, elle est vivable et joyeuse pour certains, elle devient pesante et inquiétante pour nombre d’autres qui n’aiment pas où les entraînent la religion mondiale de la croissance économique, la conversion de tout en valeur marchande.
    J’ai senti un souffle magique en Bolivie, après l’élection de Morales, un formidable espoir de changer les règles du jeu, mais un indifférence voire une hostilité stupéfiante dans les médias européens.
    A propos d’immigration je conseille d’aller faire un tour à la Cité de l’Immigration à Paris (ex musée des Arts Africains et Océaniens) c’est excellent pour se nettoyer les idées sur les phénomènes d’immigration et d’émigration, et c’est salutaire par les temps qui courrent.
    La France en Europe, est un cas particulier : depuis le XVIIIème, c’est un des pays de plus forte immigration, et le pays de plus faible émigration : on y vient, on n’en part très peu. On y découvre que la population, depuis deux siècles, s’est constituée par l’immigration, les origines des ascendants sont majoritairement étrangères dès la deuxième ou troisième génération : les Français sont des métisses.
    Les récentes loi sur l’immigration vont totalement à l’encontre de cette dynamique démographique et culturelle si spécifique.

  • 74 Thewoo // Mar 28, 2008 at 3:21

    Les commentaires de ce blog sont, pour la plupart, très simplistes. Que vous ayez de bonnes raisons de partir à Londres, d’y vivre et de vous y sentir bien, pourquoi pas. J’aime aussi cette ville. Mais être obligé de tomber dans une affligeante caricature de votre pays d’origine cache peut-être d’autres problématiques plus personnelles. Comment expliquez-vous que de nombreux étrangers vivent en France, à Paris en particulier, et s’en réjouissent. Beaucoup sont Anglais d’origine. Je réalise un travail sur le sujet actuellement, et franchement, la noirceur dont vous faites preuve ici frôle presque le ridicule. Alors, analysez en vous appuyant sur des faits avérés et non pas sur de simples impressions. Sinon, on peut tout dire et son contraire. Que votre coeur penche pour Londres et que vous vous y sentiez bien, certes, je respecte votre choix mais ça ne vous autorise pas à dire n’importe quoi. Au fait, avez-vous vu le dernier film de Ken Loach ?

  • 75 Arnaud // Mar 28, 2008 at 3:22

    @EtienneB
    … fatiguant tout ca …
    vous pourriez faire l’effort de developper avec des arguments, ou exemple precis pour qu’au moins on puisse discuter.

    connaissez vous l’importance de la taxation americain, comment elle s’applique ? avez vous des details?

  • 76 claude // Mar 28, 2008 at 3:25

    Au Canada, je vivais avec une Canadienne et j’étais parfaitement intégré dans le pays, je finissais même par parler avec un accent québécois. Et en Angleterre, je vivais aussi avec une autochtone et je fréquentais essentiellement des Anglais. Je pense que si l’on arrive en étant bien dans sa peau en tant que Français prêt à vraiment découvrir un nouveau pays, on peut vraiment « se faire plaisir ». Sinon, on vit dans l’angoisse que ce soit mieux ou pire qu’à la maison, ce qui ne fait que déclencher des comparaisons justement très subjectives.

    Pour ce qui est de l’ascenseur social, je voudrais récuser quelques critiques sur la France: celle de l’ascenseur social. Contrairement à la rumeur l’ascenseur social (ou « social mobility » en anglais) fonctionne beaucoup plus mal en Angleterre et aux USA que dans les autres pays européens dont la France.

    Pour une étude intéressante sur cet aspect:
    http://www.americanprogress.org/issues/2006/04/b1579981.html

    dont voici un passage assez éclairant:

    By international standards, the United States has an unusually low level of intergenerational mobility: our parents’ income is highly predictive of our incomes as adults. Intergenerational mobility in the United States is lower than in France, Germany, Sweden, Canada, Finland, Norway and Denmark. Among high-income countries for which comparable estimates are available, only the United Kingdom had a lower rate of mobility than the United States.

    Je fournis une traduction approximative:
    Selon des critères internationaux, les E.U. ont un niveau de mobilité sociale exceptionnellement faible: le niveau de revenu de nos parents est un bon baromètre de notre propre niveau de revenu plus tard en tant qu’adulte. La mobilité inter-générationnelle aux E.U. est plus faible qu’en France, Allemagne, Suède, Canada, Finlande, Norvège et Danemark. Parmi les pays à haut revenu, pour lesquels des estimations sont disponibles, seul le Royaume Uni a un taux encore plus bas de mobilité que les E.U.

  • 77 Arnaud // Mar 28, 2008 at 3:25

    @Thewoo
    si vous pouviez commencer par faire ce que vous prechez …

    Qui peut repondre a votre commentaire, on ne sait pas a quels commentaires vous repondez.

  • 78 sylvère // Mar 28, 2008 at 3:30

    Thewoo: je respecte votre choix mais ça ne vous autorise pas à dire n’importe quoi.

    de quoi parle tu?
    car vu que tu respect notre choix tu nous autorise quand meme a avoir une opignon personnelle ou pas ?et en quoi c’est n’importe quoi le faites que Arnaud trouve la france merdique, et que pour ma part je trouve les francais de france vraiment debiles (pas tous, mais presque lol;)

  • 79 sylvère // Mar 28, 2008 at 3:30

    Thewoo: je respecte votre choix mais ça ne vous autorise pas à dire n’importe quoi.

    de quoi parle tu?
    car vu que tu respect notre choix tu nous autorise quand meme a avoir une opignon personnelle ou pas ?et en quoi c’est n’importe quoi le faites que Arnaud trouve la france merdique, et que pour ma part je trouve les francais de france vraiment debiles (pas tous, mais presque lol;)

  • 80 Thewoo // Mar 28, 2008 at 3:34

    @sylvère : que pour ma part je trouve les francais de france vraiment debiles
    No comment

    @ Arnaud, vous avez une partie de la réponse à votre question.

    Que répondre à ça ?

  • 81 Stephan // Mar 28, 2008 at 3:37

    Je partage largement l’avis general.
    Pour moi, la France est un pays bougon, viellissant et de plus en plus veule.
    Etre mobile a l’etranger devrait etre davantage encourage aupres des jeunes francais: ca leur permettrait d’ameliorer la France a leur retour — s’ils reviennent he he – et aussi d’arreter de raler contre ce qui ne va pas. On ne se rend jamais mieux compte de ce qui va bien que quand on n’en beneficie plus.

    Personnellement, je suis toujours fier d’etre Francais (surtout grace a notre premiere dame que le monde nous envie mais beaucoup moins lorsque le Prez insulte un de ses concitoyens).

    Neanmoins j’en ai eu raz le bol de la vie parisienne, infernale pour les familles.

    Mais desole les Londoniens, Londres n’est pas ma tasse de the non plus: pluie, meme pollution, bouchons qu’a Paris, logements minables et hors de prix, vie chere…

    Je suis depuis 2.5ans en Australie et je peux vous dire qu’aussi bien du point de vue financier (mon augmentation annuelle a ete de 100%, si si) qu’humain (soleil, bonne humeur naturelle des gens, espace, qualite de l’air, administration legere, bonne nourriture, securite, acces aux sports nautiques…), tous les indicateurs sont aux verts ! Sauf pour le prix des maisons, certes.

    Fondamentalement, ca change la vie de ne pas baliser en permanence pour le chomage, si ce n’est pour soi meme, pour ses enfants ou amis…

    Les USA ne me font pas rever.
    Mais l’Australie c’est le nouveau Far East.
    N’hesitez pas a venir.

  • 82 Joëlle // Mar 28, 2008 at 3:38

    Allez nous y voilà, Arnaud trouve la France merdique et Sylvère trouve les français de France vraiment débiles…..
    C’est bien ce qui ressort en effet. Ah oui quelques trucs sur les stéréotypes, le respect, etc. des vieilleries intellos.

  • 83 Joëlle // Mar 28, 2008 at 3:38

    Allez nous y voilà, Arnaud trouve la France merdique et Sylvère trouve les français de France vraiment débiles…..
    C’est bien ce qui ressort en effet. Ah oui quelques trucs sur les stéréotypes, le respect, etc. des vieilleries intellos.

  • 84 Arnaud // Mar 28, 2008 at 3:39

    @Joelle
    vous avez perdu votre sens de l’humour ?

  • 85 Jackman // Mar 28, 2008 at 3:39

    Stephan, fais tes réserves d’eau en revanche !

  • 86 Arnaud // Mar 28, 2008 at 3:40

    @Thewoo
    Mirroir magique ?

  • 87 Thewoo // Mar 28, 2008 at 3:41

    C’est un argument ?

  • 88 Ammc // Mar 28, 2008 at 3:42

    @thewho et joelle

    Ca sent un peu l’expat-bashing tout ca! Une pointe de jalousie peut etre? Personne ne dit que l’Angleterre c’est parfait, au contraire; relisez les messages!

    PS pour joelle: je ne vote pas a droite et les principaux stereotypes ecules ici sont ceux de ton message, à bon entendeur….

  • 89 Arnaud // Mar 28, 2008 at 3:43

    @Stephan
    C’est sur que l’australie c’est pas cher, c’est surement pour ca que beaucoup d’australien viennent a londres pour 1 an – il y a des accords specifique si j’ai bien compris -, et ramener le paquet de livre sterling pour profiter de la plage.

    Les salaires sont par contre d’apres ce que j’ai entendu plus faible – ca explique le nombre d’australien travaillant a Londres, qui retourne au pays apres -.

    Nonobstant, l’australie c’est un peu 24 heure d’avion …

  • 90 Arnaud // Mar 28, 2008 at 3:44

    @Thewoo
    c’est une question ?

  • 91 sylvère // Mar 28, 2008 at 3:45

    et oui Thewoo, j’ai vecu 35 ans dans ce pays et ais une certaine pratique de l’ouverture et l’etat d’esprit des francais, de grand donneur de Lecons, effectivement tu as raison: No comment

  • 92 sylvère // Mar 28, 2008 at 3:45

    et oui Thewoo, j’ai vecu 35 ans dans ce pays et ais une certaine pratique de l’ouverture et l’etat d’esprit des francais, de grand donneur de Lecons, effectivement tu as raison: No comment

  • 93 Arnaud // Mar 28, 2008 at 3:51

    Dans la tradition anglo saxonne il y a une grosse difference entre les faits et les opinions.
    Il y a une obligation morale de respecter l’opinion des autres.

    J’ai l’impression que cette distinction est tres peu marque dans le culture francaise, ou il y a celui qui a raison et celui qui a tort.

    je peux me tromper

  • 94 Thewoo // Mar 28, 2008 at 3:56

    @Arnaud
    Ah non non, je vis à Paris depuis 10 ans et j’adore cette ville. Je ne me lasse ni de sa beauté, ni de son peps, ni de son rythme, ni de sa mixité, ni de son cosmopolitisme, ni de ses habitants. Maintenant je fais du vélo tout le temps, même par temps de pluie, c’est rigolo, je sors tout le temps, spectacles, bars, restos, potes. Mes potes viennent de toute l’Europe et parfois de plus loin. J’y bosse et j’y gagne bien ma vie. Bref, je suis heureux. Ca ne m’empêche pas de percevoir les aspects qui pourraient s’améliorer, de partir le plus souvent possible en province ou à l’étranger pour voir ce qui s’y passe et de m’enchanter de mes voyages, dont Londres très régulièrement. J’aime beaucoup séjourner dans cette ville. Ce serait pour moi inimaginable d’y vivre. La mode de ces dernières années consiste à dire que Londres est mieux ou plus vivant. J’y vais souvent et je répète, j’aime beaucoup cette ville, mais ça n’est pas vrai que c’est mieux. C’est même largement moins bien. Marchez depuis le pont de Londres jusqu’au pont de Chelsea et faites ensuite la balade à pieds du pont de Sully jusqu’à l’Alma. C’est autre chose ! Ça n’est pas de la faute de Londres qui a totalement brulé au XVIIe. Paris brille, Paris m’émoustille, j’aime passionnément cette ville. Paris n’est pas à la mode car Paris est hors des modes. Elle est la ville magique par excellence. Je comprends aussi qu’on puisse aimer le côté charmant ou tout cassé de Londres.

  • 95 Babis // Mar 28, 2008 at 3:57

    @ Thewoo: le dernier film de Ken Loach (it’s a free world) est vraiment super! Je le conseil a tous, surtout a ceux qui n’ont jamais mis les pieds hors de la City.

  • 96 Thewoo // Mar 28, 2008 at 3:59

    Même commentaire que Babis sur le film It’s a free world

  • 97 Babis // Mar 28, 2008 at 4:04

    @ Arnaud et EtienneB: Petite note sur un commentaire precedent sur la taxation des expats: en effets, les americains, comme certains autres pays, se reservent le droit de taxer leurs expats, du moins ceux travaillant dans des organisations internationales (par contre je ne suis pas sur de ceux travaillant dans le secteur prive). Les francais ne le font pas (et je sais de quoi je parle..), et les britaniques non plus.
    Voila fin de la parenthese…

  • 98 Perfide Français // Mar 28, 2008 at 4:07

    Hello les Londoniens, je lis vos posts pour la plupart favorables à l’expatriation et en tant que Franchouillard à Bruxelles, je dois bien dire que je m’y retrouve beaucoup. Certes la France c’est bien, mais pour les vacances, pas pour y vivre !

  • 99 Perfide Français // Mar 28, 2008 at 4:07

    Hello les Londoniens, je lis vos posts pour la plupart favorables à l’expatriation et en tant que Franchouillard à Bruxelles, je dois bien dire que je m’y retrouve beaucoup. Certes la France c’est bien, mais pour les vacances, pas pour y vivre !

  • 100 sylvère // Mar 28, 2008 at 4:13

    c’est bien ce que je dit: donner des lecons si vous le voulez mais arreter 2mn avec vos cliches plz, je suis quand meme d’accord avec toi Thewoo Paris est nettement plus jolie que London, mais au niveau Energie c’est carrement plus delire a london (beaucoup plus crevant aussi)

  • 101 sylvère // Mar 28, 2008 at 4:13

    c’est bien ce que je dit: donner des lecons si vous le voulez mais arreter 2mn avec vos cliches plz, je suis quand meme d’accord avec toi Thewoo Paris est nettement plus jolie que London, mais au niveau Energie c’est carrement plus delire a london (beaucoup plus crevant aussi)

  • 102 Arnaud // Mar 28, 2008 at 4:21

    @Thewoo
    d’apres ce que je comprend votre principale critere est l’esthetique de Londres que vous ne trouvez pas comparable a Paris.

    Je suis assez d’accord sur le cote historique, et preserve de certain quartier de Paris.

    Maintenant ce n’est qu’un point parmis d’autre et je n’ai lu nul part dans les commentaires de remarques sur l’architecture ou la beaute.

  • 103 Gin // Mar 28, 2008 at 4:26

    Le choix de vivre a l’étranger n’est pas forcément motivé par L’ARGENT, ce qui est mon cas et j’en suis sure, de bien d’autres. J’aime le style de vie, et je me suis tout de suite sentie a l’aise dans le pays. Mes meilleurs amis sont anglais, ainsi que mon futur mari. Je ne veux pas porter de jugement sur les francais, je ne me sens simplement plus en phase avec la mentalité (et je répete que ca n’est pas un jugement). Je suis retournée en France 10 mois et je me suis sentie déracinée. J’ai pourtant toujours quelques amis la-bas, et ils m’ont accueillie a bras ouverts, mais j’avais l’impression de me forcer a etre quelqu’un d’autre. Parce que je n’avais plus les memes références, les memes gouts et les memes envies. Pour cette meme raison, je ne recherche pas forcement la compagnie des expatriés francais (quand j’étais en Angleterre, ou la ou je me trouve actuellement).
    Donc, je pense tout simplement que si on a vécu ailleurs un certain temps, c’est tres difficile de revenir dans son pays d’origine.
    Cela dit, en ce qui me concerne, je suis contente de ne plus etre en France quand je vois Sarko (quelle honte de voir comment le pays est représenté).

  • 104 Thewoo // Mar 28, 2008 at 4:31

    Arnaud, pas de méprise entre nous 🙂 je ne parle pas que de l’esthétique, je cite d’autres exemples. Exemple : mes potes anglais qui vivent à Paris disent que Paris est moins stressant, plus agréable à vivre, avec un rythme plus en douceur. La ville est bien foutu et à taille humaine, avec plein de monde (plus forte densité d’Europe). Et c’est une ville où on ne s’ennuie jamais sans pour autant être hystérique. L’art de vivre n’est pas le même et il me convient bien mieux en France et à Paris. Je me place donc sur un terrain complètement subjectif. C’est plutôt la tonalité de ce blog et des commentaires, non ?

  • 105 Arnaud // Mar 28, 2008 at 4:41

    @Thewoo
    Aucun ca devient plus clair.

    J’ai vecu 6 ans a Paris, ca va faire 3 ans Londres. J’ai le vecu inverse. Donc apres c’est une question d’opinion.

    Votre dernier commentaire est loin du ton de votre premier, ca y gagne en lisibilite.

  • 106 BigreGourdin // Mar 28, 2008 at 4:43

    Je ne vis pas en France non plus mais:
    Les anglais sont des snobinards arrogants.
    Que Sarkozy ne s’adresse toujours qu’aux francais d’Angleterre prouve bien que ni vous ni lui n’avez compris qu’il y a aussi le monde autour de vos deux pays narcissiques.
    A mon avis tout ceci tient de la jeunesse…

  • 107 Nicolas Chelay // Mar 28, 2008 at 4:44

    C’est bien, les français à l’étranger, vous avez voté pour un type que vous avez seulement vu à la télé. Et à qui appartient à la télé, mmmm ? Vous vous êtes fait pigeonner, et là encore Sarkozy essaye de vous prendre dans le sens du poil. C’est dingue qu’autant de gens ne votent que pour des flatteurs, sans aller voir les résultats concrets… mais bon, vous vous en tapez, vous, vous ne vivez plus ici. Continuez à vous gargariser et à vous laisser payer par de belles paroles. Merci encore d’avoir contribué à faire passer un menteur de première en France. Quand on voit tous ces chercheurs qui s’enfuient par manque de moyens ici, on se demande pourquoi ceux-ci votent pour une droite qui coupe encore plus les crédits à la recherche…

  • 108 sylvère // Mar 28, 2008 at 4:51

    Carrement d’accord avec toi Bigregourdin

  • 109 sylvère // Mar 28, 2008 at 4:51

    Carrement d’accord avec toi Bigregourdin

  • 110 Arnaud // Mar 28, 2008 at 4:51

    @Nicolas Chelay
    … tous les francais a l’etranger ? quel pourcentage? pourquoi ?

    au lieu d’insulter les gens vous feriez mieux d’essayer de comprendre ce qui se passe.

    PS: le manque de moyen de la recherche – ou plutot les salaires minables- c’est pas nouveau …

  • 111 Arnaud // Mar 28, 2008 at 4:53

    @BigreGourdin
    Vous qu’il etait a Londres, et qu’il parlait devant des francais de Londres ?

    je cite
    « Opération séduction de Nicolas Sarkozy de passage à Londres. Devant un parterre de quelque 2000 Français, il a salué le “dynamisme formidable” de l’importante communauté française de Londres (300 000 personnes!!) et il a tenté un message plutôt direct: “N’oubliez pas votre pays”

    Il y a pire comme action stupide …

  • 112 Arnaud // Mar 28, 2008 at 4:53

    Vous = Vu

  • 113 Babis // Mar 28, 2008 at 4:56

    @ Nicolas Chelay: juste qques clarifications:
    1. On ne vote pas tous Sarko – ne generalisons pas. Avec 28,9% de participations les francais de GB on vote a 40% pour Sarko. (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/MAE_Resultats_1tour_pourcent.pdf)
    2. Sarko est venu a Londres pour un meeting, certains l’ont donc vu en live.
    3. pourquoi autant d’agressivite?

  • 114 BigreGourdin // Mar 28, 2008 at 5:18

    @ Arnaud

    Fais une recherche sur ‘sarkozy londres francais’ dans Google, tu comprendras.
    Sinon, pour la propagande on peut aller la:
    http://francais-etranger.u-m-p.org/

  • 115 Nicolas Chelay // Mar 28, 2008 at 5:27

    Ouais, « vous », je maintiens, rien que pour les français aux USA ça a dépassé les 60% pour l’UMP, et j’ai lu d’autres articles similaires sur le cas des français en Angleterre. Je vois pas pourquoi je devrais « comprendre », c’est vous qui avez voté pour des discours, et rien que pour des discours. Vous vous plaignez de l’administration ? Avec Sarkozy, ses frais de fonctionnement ont explosé, malgré le fait qu’il a dégagé des dizaines de milliers de postes dans l’enseignement, dans la recherche, dans la justice, et j’en passe… Vous avez une mentalité libérale ? Fort bien, mais la droite française n’est pas libérale, elle est mensongère et incompétente. Avec Royal, la France aurait eu droit au Small Business Act, ça c’est libéral dans le bon sens du terme, mais vous vous en êtes tenus aux discours de Sarkozy, comme il a su encore vous flatter, là, la larme à l’oeil. Donc merci encore, et rêvez bien.

  • 116 Cyrille // Mar 28, 2008 at 5:28

    sylvère : « car vu que tu respect notre choix tu nous autorise quand meme a avoir une opignon …
    je trouve les francais de france vraiment debiles (pas tous, mais presque lol;) »

    Les français sont peut-être débiles mais ils ont l’avantage de savoir parler français. Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire.

  • 117 Arnaud // Mar 28, 2008 at 5:31

    @Nicolas Chelay
    Je n’ai pas vote …
    Et je sais pas si c’est le bonne endroit pour discuter de ce sujet.

  • 118 Arnaud // Mar 28, 2008 at 5:32

    @ sylvère

    Non je ne suis pas baron Arnaud de Dijon! Un autre Arnaud à Londres. Il est vrai que la vie est plus chère mais je gagne trés bien ma vie. J’ai débarqué à Londres avec mon bac et j’occupe une position que je n’aurai jamais accédé en France, même aprés 30 ans de carrière. Ici on regarde les compétences et non les diplomes, thank god! Ceci dit j’ai trimé à des salaires de misère à mes débuts, mais au moins je travaillais! J’aime l’atmosphère cosmopolitaine et amicale de Londres et avoir des amis de tous les horizons. Je n’ai jamais habité Paris ceci dit, et aprés 13 ans à Londres les croissants aux amandes me paraissent meilleurs qu’en France. Je pense que je dois avoir des gouts d’Anglo-Saxon maintenant. Peu importe je me plais ici et je n’envisagerais jamais de rentrer en France.

  • 119 Arnaud // Mar 28, 2008 at 5:32

    @Cyrille
    vous allez la conforter dans son opinion en disant ca 🙂

  • 120 Arnaud // Mar 28, 2008 at 5:37

    @ Cyrille « Les français sont peut-être débiles mais ils ont l’avantage de savoir parler français. »
    Aprés quelques années à l’étranger et si tu t’intégre complétement tu n’utilises plus ton Français tous les jours. Il est donc normal que ton Français en souffre un peu. Je sais que personellement je trouve plus dur de parler ou écrire Francais, notamment ds le milieu professionel que d’utiliser l’Anglais. Un peu de compréhension :o)

  • 121 admin (French in London) // Mar 28, 2008 at 5:38

    POUR INFO: les posts avec « liens » ne pourront être modérés que ce soir tard. désolé pour ce retard. 🙂

  • 122 Arnaud // Mar 28, 2008 at 5:42

    @ Nicolas Chelay
    Vous devriez essayer de voir la France de l’étranger, prendre un peu de recul …
    « vous avez voté pour un type que vous avez seulement vu à la télé.  » Pourquoi vous le voyez en personne tous les jours Sarkosy? Au moins il était moins ridicule que Royal et il a voyagé un peu. Si les Francais de France acceptaient un peu les réformes qui sont proposées et donc de sortir de l’immobilisme ils se rendraient peut être compte que le ciel ne va pas leur tomber sur la tête! Ce qui marche en Angleterre ou ailleurs peut s’appliquer en France. Apprenez à prendre des risques, on a rien sans rien!

  • 123 Cyrille // Mar 28, 2008 at 5:46

    @arnaud
    oui bon c’était facile mais voir les « français de france », même si personellement je ne suis pas pour l’instant un « français de france », se faire insulter lâchement et gratuitement, c’est irritant.

    Je fais toujours l’effort d’écrire tous les jours ou presque un texte en français. J’ai l’impression que mon français à l’écrit s’améliore. Mais rien qu’au bout d’un an à l’étranger, je me mets à bafouiller quand j’ai l’occasion de parler français et à sortir des mots qui ne sont pas français assez souvent. Je veux bien comprendre qu’au bout de 35 ans, le français se perd. Il y avait au début des messages une faute bien particulière (cf « authorité »), qui montrait bien que l’auteur parlait anglais.

  • 124 Gerome M // Mar 28, 2008 at 5:50

    Tout ce que je sais la France n’etait pas très attractive quand je suis parti il y a 13 ans et elle l’est encore moins maintenant.
    Je suis parti parce qu’on m’a refusé d’étudier le sujet voulu dans une université voulu, alors qu’en Angleterre j’ai choisi mon sujet et mon Universitét.
    Diplôme en poche, je suis resté à Londres et obtenu un travail en informatique dont le salaire net était plus élevé que des amis qui étaient cadre en Informatique en France. L’argent fait beaucoup dans la vie. Mon experience Anglaise m’a ouvert les portes en Australie et Canada. Maintenant, je continue ma carrière (je doute que j’aurais eu la même si j’étais rester en France) au Brésil, où encore le salaire est (beaucoup) plus élevé que ce qu’on offrait l’an dernier en France. Donc il y a un problème en France/Français
    Pour finir grâce à la Mondialisation, on peut trouver les produits Français un peu partout dans le monde… qui à la fin, fait oublier le manque du pays.

  • 125 Arnaud // Mar 28, 2008 at 5:52

    @Gerome M
    100% d’accord!

  • 126 Liberty1776 // Mar 28, 2008 at 6:18

    Quand j’habitais a NY, JF Cope etait venu faire la campagne de Chirac. Avec le meme discours. L’assistance majoritairement de droite liberale etait outree. Revenir, mais pour quoi faire? Pas d’augmentation de salaire, sale esprit au boulot, jalousies maladives, esprit cocardier a deux balles, impots a tout rompre, absence de promotions malgre le travail fourni, blocages en tous genres, fermeture d’esprit, pas d’ambiance cosmopolite mais des tensions permanentes…

    Notre pays est fabuleux pour les vacances et la secu (quoique…).

    Je suis rentre en France apres 7 belles annees a NY pour une raison professionnelle interessante. Je ne me vois pas continuer a Paris for ever. Je sais que je serai mobile et irai a nouveau a l’etranger. D’ailleurs, je suis de plus en plus etranger a mon propre pays. Je ne m’y sens pas chez moi alors que je suis un Gaulois pur sucre.

    Je ne dis pas non plus que c’est le paradis a Londres ou a NY mais tout y est moins crispe, plus fluide, moins hypocrite et plus rewarding aux plans professionnel et humain pour quelqu’un de curieux et de travailleur.

    Un de mes potes patissier qui ne parlait pas un mot d’anglais est parti par hasard aux US et ne reviendra plus. Pourtant, plus nationaliste que lui, on ne fait pas. Mais entre les 35h payees au lance-pierre et l’opportunite de monter son affaire en 3 mois avec peu d’apport a NY, y a pas photo. Sans oublier la diversite des rencontres, des amities. Oui, la vie quotidienne, bien que parfois plus dure sur le papier, est plus rose a London ou a NYC.

  • 127 Le Petit Nicolas (mais en Plus Grand) // Mar 28, 2008 at 6:55

    Je lis vos commentaires à tous avec un intéret allant croissant, persuadé qu’un jour ou l’autre , je finirais par quitter ce pays et m’installer à l’étranger .

    L’angleterre ? Vous faites majoritairement envie à en parler , sauf que je ne suis pas encore franchement convaincu que les différences soient si énormes avec la France .

    Je m’étonne de n’avoir lu aucune réaction d’un lecteur faisant la promotion … de l’Allemagne , et tout particulièrement de Berlin . J’y suis allé certes assez furtivement , mais dieu que cette ville fait envie !

    S’il y’a des expatriés Quebecquoi , je serais assez curieux de lire aussi leur expérience …

  • 128 Caligula // Mar 28, 2008 at 7:14

    J’ai été expatrié 40 ans sur les cinq continents et je ne le regrette pas.
    L’expatriation c’est peut-être l’argent, mais c’est surtout un monde qui bouge plein d’opportunités qui s’offrent à ceux qui veulent travailler : l’expatriation est un monde ouvert alors que notre beau pays est un monde fermé, coincé et sans vision, sinon celle de la retraite.
    Croyez-moi on peut vivre sans croissants et je vous invite a visiter les supermarchés et epiceries fines, vous y verrez que nos vins ne sont qu’un choix a coté des vins chiliens, argentins, californiens, australiens, nouveaux-zélandais, etc … Cocorico
    Revenir est pour beaucoup impossible.
    Pensez-vous que ceux qui ont passé plusieurs années à l’étranger, qui ont monté leurs affaires et qui se sont socialement intégrés vont revenir pour retrouver un monde de fonctionnaires reconvertis dans la politique, cumulant mandats, statuts, prébendes et autres privilèges , décidant de ce qu’ils ignorent ?
    J’ai travaillé dans une filiale d’une compagnie nationalisée qui considérait qu’une année où les comptes était une bonne année ; en cas de pertes une petite subvention et le tour était joué. Cette filiale revendue aux anglais a commencé de faire de l’argent dans la minute où elle leur a été vendue, etc … etc … Cocorico !!!
    Ma fille de 12 ans qui vit depuis douze ans à l’etranger sait déjà tout cela : au lycée français où elle scolarisée 80-90% des bacheliers choisisent des universités anglo-saxonnes , au grand désarroi du consul de France.

  • 129 Czar // Mar 28, 2008 at 7:26

    Ils font vraiment pitié ces « Français » expat qui déversent l’aigreur de leurs échecs : ben oui, a priori quand on réussit sa vie, on n’a pas besoin d’aller chercher fortune ailleurs.

    La France les renvoie donc à leur vie de semi-ratés qui se gargarisent du succès que constitue pour eux le fait de faire enfin un peu de fric.

    Marrant aussi de les entendre parler de « courage », alors qu’ils ont été incapables d’avoir assez de force de volonté pour faire changer leur pays dans le sens qu’ils souhaitent.

    Je pense que ces tocards (pas les expats qui bossent à l’étranger sans se croire obligés de vomir leur pays pour se sentir reconnus) n’ont effectivement pas à bénéficier du droit de vote pour décider du destin d’un pays dont ils ne se souviendront que lorsqu’ils iront en crevards pleurer si jamais ils en ont besoin (voir la liste de ceux qui pleurent pour un billet retour dans les consulats de France aux E-U ou ceux qui font dans leur pantalon de joie quand ils sont sauvés dans quelque coin du monde par une armée française pas payée par leurs impôts)

    Pays vieillissant ? Trop drôle, la France a le record d’Europe de natalité.

  • 130 Czar // Mar 28, 2008 at 7:43

    exemple parfait, Caligula qui prend quand même soin d’utiliser les lycées français payés non par ses petits droits d’inscription mais par les impôts qu’il ne paye pas

    Dégage, parasite

  • 131 thomas // Mar 28, 2008 at 8:39

    Enorme ce CZAR, à croire qu’il va déverser son fiel franchouillard dans tous les blogs de libé !

    Donc un expat, c’est quelqu’un qui a raté sa vie en France. Intéressant. Je suis parti dès mon diplôme en France, sans même essayer d’y chercher ne serait-ce qu’un stage. En quoi ai-je raté ma vie en France? Je n’ai même pas essayé d’y vivre.

    Mais vous avez raison, les salauds d’expats devraient tout simplement être déchus de leur nationalité après 6 mois hors de France. En tant que Breton, j’avoue que ça me ferait une belle jambe.

    Savez vous que les Cubains qui ont passé du temps à l’étranger et qui souhaitent rentrer aux pays doivent rédiger une lettre expliquant les raisons de leur départ et la motivation de leur retour?

    Et « manque de courage et de volonté pour faire changer le pays » : à 24 ans, quand on vous propose des stages à 300 euro par mois (au mieux!) à Paris, vous faites quoi pour changer le pays? En effet, le vrai courage aurait été de vendre un rein ou de me prostituer pour payer un loyer, mais bon, je suis un pleutre, j’assume.

    « Pays vieillissant » oui, dans sa mentalité racornie, aigrie, frustrée, haineuse, xénophobe, noniste, figée, vindicative, frileuse, arrogante… bravo pour le record d’Europe de natalité grâce aux immigrés que la France expulse par tranches annuelles de 25 000…

    Et bon, comme ont dit d’autres intervenants, je ne me considère pas comme « expat », mais comme émigré. « Ex-patrié » ça donne une idée d’arrachement, de manque, d’anormalité. Que nenni, on ne m’a pas arraché à la Rance, j’ai fui pour une vie meilleure, comme des centaines de millions de gens dans l’histoire de l’humanité, avec la chance qu’offre à ma génération la construction européenne et la possibilité de travailler sans restrictions dans 27 pays… m… à la France, et merci l’UE!

  • 132 Caligula // Mar 28, 2008 at 8:46

    A l’attention de Czar
    Pour votre information les lycées français à l’étranger sont payants, de notre poche, à moins que ce ne soit de celle des entreprises, mais en aucun cas ce n’est gratuit.
    A titre indicatif les tarifs , en secondaire sont, pour un enfant :
    Londres : 4.000 Euros par an
    Abu Dhabi : 5,000 Euros par an
    Hong Kong : 8.000 Euros par an
    Singapour : 7,000 Euros par an
    Shanghai : 13,000 Euros par an
    New York : 18,000 Euros par an
    Ces tarifs sont consultables sur les sites de ces établissements.
    L’expatriation c’est cher mais c’est marrant.
    Quant à nos droits civique, oh démocrate sourcilleux qui n’hésite pas à invoquer le suffrage censitaire, c.a.d un suffrage réservé à ceux qui payent des impôts , sachez que les Français de l’étranger votent et qu’ils payent des impôts a l’étranger, contrairement à nos fonctionnaires qui ne payent des impôts,
    en France, que sur le salaire dont ils devraient s’acquitter s’ils n’étaient pas expatriés,
    excluant donc primes d’expatriation,
    de logement etc …
    Il ya deux millions de Francais expatriés, environ 400.000 inscrits sur les listes des consulats où ils votent à l’occasion des élections présidentielle, européenne et référendaire .
    Il y a environ 50% d’abstention.
    Nous sommes representés par 12 senateurs élus par un collége de 120
    représentants des Français de l’étranger,
    élus en ce qui les concerne avec un taux moyen d’abstention de 85%.
    Voilà les faits, denrée auxquelles nos concitoyens sont allergiques, le monde des idées et de l’invective étant plus facile à affronter que celui des réalités.

  • 133 thomas // Mar 28, 2008 at 8:47

    Avant de traiter les autres de parasite..

    http://www.lcdgankara.org/info/tarifs08-09.htm

    Les lycées français sont PAYANTS, ici à Ankara, 4200 euro l’année pour le Lycée, 3780 pour la maternelle. Je n’ose imaginer le prix à Londres. Ni la liste d’attente.

    Vous devez donc des excuses contrites à Caligula.

  • 134 thomas // Mar 28, 2008 at 8:48

    Damned, Caligula m’a pris de court !

    18 000 euro par an à NY, c’est cher d’être un Parasite ^^

  • 135 Enrique Meneses » Desestructurar Europa // Mar 28, 2008 at 9:24

    […] en la que ha brillado más ella que él. Ha sido como siempre una exhibición de la industria de la moda francesa (Dior) presentado por una modelo italiana. l´entente ha sido rebautizada como formidable por el propio […]

  • 136 Dominique // Mar 29, 2008 at 12:41

    Sympa l’article, et effectivement bien vu concernant le « sourire malicieux des francais » entendant Sarkozy leur preciser que la France a besoin d’eux: tu parles!
    La France devient tellement a la ramasse qu’elle a de toutes facons besoin de tout le monde economiquement tout comme politiquement parlant: expats, immigres, pays frontaliers, ect…

    Fallait nous retenir un peu mieux en nous offrant de vrais possibilites d’emplois au lieu de nous reclamer maintenant avec la larme a l’oeil: trop tard!
    Et puis les ambiances machistes et retrogrades franco-francaises dans le boulot, merci bien! Idem pour les relents racistes quand tu as le malheur d’etre femme en plus d’etre black, metisse ou beur: Londres est plus ouvert, plus fun, plus cosmopolite et les formations plus accessibles (evening courses, summer courses, online university and so on).
    De plus, question creation d’entreprises les formulaires sont d’une facilite deconcertante (je viens de monter ma compagnie, youpi!) et les frais minimes.
    Bref, j’ai toutes les raisons de me rejouir de mon depart de la France et je n’ai jamais ete aussi heureuse depuis que je vis a Londres: ce sera peut-etre une escale avant de partir encore ailleurs, mais pour l’instant j’apprecie de vivre dans une ville ou on fait la part belle a la motivation, l’enthousiasme et la can-do attitude plutot que les diplomes+ la couleur de peau!
    (pour une Rama Yade ou Rachida Dati au gouvernement, combien de marocains ou de blacks ont du mal a integrer de bonnes boites francaises meme dotes d’un bac+5: bcp trop et on le sait tous, soyons honnetes)

    Franchement? Qui est malheureux d’être parti? PAS MOI!!!!

  • 137 rapha // Mar 29, 2008 at 6:41

    moi ca me fait marrer tous ces francais soit disant pure souche qui jure que par le systeme francais. Deja leur quasi haine des autres systemes est un manque d’ouverture total envers le monde. Le probleme n’etant de ne pas aimer ce systeme mais bien d’avoir un avis strict la dessus sans avoir voyage ou essaye d’autres choses. Perso a la fin de mes etudes j avais vecu en ecosse, en finlande et en norvege (france aussi), mais voila ces experiences m’ont ouvert les yeux et mon esprit critique.
    sinon je me sentirai tjs francais je ne suis pas pres de renier mes racines, je pourrais tjs dire que le croissant me manque mais bon je n en mangeais pas en france…cela fait le5ieme 14 juillet que je passe a l etranger et le 5ieme 14 juillet que je chante la marseillaise je me demande combien de francais de metropole le font.
    sinon je ne suis pas parti a l’etranger car je n’aimais pas la france mais tout simplement car je voulais visiter le monde mais le visiter vraiment pas voyager en tant que touriste, bien sur on gagne plus de sous mais tout est plus cher les lycees francais sont tous payant parfois paye par les entreprises mais seulement dans le cas de contrats d’expatriation. je suis d’accord avec l’annalyse suggerant qu il n y a pas d’expat a londres mais des emigres. En effet le contrat en expatriation est un contrat qui vous lie a votre boite en france. La plupart des frs de l’etranger on trouve leur job via un job center comme n’importe quel anglais. Voila sinon je crois a l europe je suis sur qu elle est un chance pour tous, je regrette juste que les pommies ne soient pas plus impliques dedans.

  • 138 Nicolas Chelay // Mar 29, 2008 at 7:06

    @ Arnaud
    C’est exactement ce que je décris, tu te paies de jolis mots et tu ne vois les choses qu’à travers ta propre expérience. « Les réformes », ça n’existe pas, c’est beaucoup trop général. Griller les trois quarts de notre marge de manoeuvre pour contenter les plus riches, tandis qu’on ferme 329 tribunaux (surtout des tribunaux de commerce, prudhommes en tête), qu’on invente six nouvelles taxes dont une pour les malades, ce ne sont pas de « jolies réformes », ouvre les yeux ! Le programme de Sarkozy n’est pas appliqué, ni la hausse des salaires, ni celle des retraites, ni les soins ophtalmos/dentaires gratuits, ni les heures supplémentaires telles qu’annoncées, ni les intérêts d’emprunt déductibles de manière rétroactive, ni le service civique obligatoire, ni le rejet des OGMs (un décret vient de passer au Sénat, qui clôt le sujet)…

    Et ouais, le Small Business Act de Royal, que tu ne connais visiblement pas, aurait fait du bien à tout un tas d’entreprises. Mais comme tu l’as écrit, tu as jugé sur la gueule… donc merci encore, vive les gens qui se font une opinion sans lire les programmes !

  • 139 Reno // Mar 29, 2008 at 8:07

    Bonjour,
    Je suis français, né en Belgique, ayant fait mes études à Bruxelles et en Angleterre (à Hull!!! Je sais j’aurais dû demander à être payer pour vivre là bas, mais on s’y fait rapidement!). En fait je voudrais énormément venir en France pour y vivre et travailler, mais j’ai totalement abandonné ce projet car comme beaucoup de témoignages ci dessus, chaque fois que j’ai fait des tentatives de retour, on m’a mis des battons dans les roues à cause de mon certificat de naissance belge, on me demandait de prouver ma nationalité à tout bout de champs, le fait que je sois né français de parents français ne semble pas suffisant pour nos chères mairies etc…
    Je ne vous parle pas aussi du fait que je me faisais envoyer balader quasi à chaque fois car je n’ai pas de diplômes universitaires français (en plus en France personne ne cherche à imaginer qu’à l’étranger, les universités sont meilleurs que les grandes écoles le plus souvent). Et non j’ai un diplôme de Sciences PO de l’Université Libre de Bruxelles, pas de Sciences Po Paris, la honte!!! j’avais vraiment l’impression qu’on me sortait « allez dégage gamin, va jouer ailleurs avec tes pseudo diplômes belge et anglais! » Je ne vous dis pas aussi encore tous les clichés à propos de la Belgique que j’ai entendu, genre vous avez vécu en Belgique donc cela vous rend directement abruti!
    Le fait que j’ai vécu également en Inde, que j’ai travaillé dans des thinks tanks reconnus et pour la Commission Européenne à Bruxelles, dans un institut de recherche à Istanbul, tout cela ne vaut rien comparé à un bon français pur jus avec son diplôme franco-français. Genre on m’a même demandé comment il était possible que je dispose de diplômes universitaires vu que je n’avais pas le BAC!!! (là allez y pour expliquer qu’en Belgique il n’y a pas le BAC mais ça ne veut pas dire qu’on est pas allé à l’école!).

    J’aime profondément la France, j’adore y retourner, j’adore mes souvenirs auprès de ma famille à Nice et Paris, mais comme beaucoup d’autres français de l’étranger que je connais, on dirait que la France ne veut pas de nous en fin de compte… Je suppose que la seule façon pour moi de vivre en France, ça sera quand je prendrai ma pension dans…une trentaine d’années…et encore si on me laisse venir car je n’aurais pas cotisé en france…
    En espérant que la France s’ouvre et se modernise un jour et profite de l’expérience de ses citoyens à l’étranger.

  • 140 thomas // Mar 29, 2008 at 10:00

    Intéressant témoignage de Reno 🙂 Il est clair que l’ULB, l’UCL et l’Univ de Liège sont largement au dessus de la plupart des facs françaises… mais bon, les Belges c’est « allez une fois » et basta, on ne veut rien savoir d’autre 😉

  • 141 Raoulz // Mar 29, 2008 at 10:19

    J’aimerais rajouter au commentaire de Reno que la France n’aime pas non plus les Francais se marriant avec des etrangers.

    Dans mon cas, apres avoir vecu en Chine, le retour en France fut tres rude: Une administration meprisante au possible pour daigner donner a ma femme une carte de sejour d’un an… Queue a la prefecture a 6 heure du matin, « visite medicale » 50 km (250 euros) , soit-disant cours « d’education civique » en Francais (elle n’en parlait pas un mot). Elle a eu sa carte juste a temps pour pouvoir commencer la procedure de renouvellement (50 euros) pour encore un an.

    Et j’adore le fait de se faire traiter comme une m… a l’accueil de la Prefecture par une employee ayant un fort accent slave (etrange…).

    Du coup, direction l’Angleterre ou sa qualite d’epouse de ressortissant de l’UE lui a valu une carte de residence de 5 ans, gratuitement et par courrier. Et avec une jolie lettre du Home Office (pas comme la carte d’immatriculation consulaire dans une enveloppe sans rien, si vous voyez de qui je parle).

    Donc franchement, ce n’est pas demain la veille que je penserai a « mon pays » surtout s’il s’agit de lui payer quoi que ce soit.
    Surtout que ma femme est toujours accueillie d’une maniere scandaleuse par la police aux frontieres.

  • 142 rapha // Mar 29, 2008 at 10:40

    concernant l’enseignement pour avoir teste pas mal d’universite je dirais que l ‘enseignement superieur francais de type grandes ecole est tres bon. En france on ns apprends a raisonner et resoudre des problemes. Dans d autres universites etrangere j ai souvent trouve plus de moyens beaucoup d argent mais des exams base sur du par coeur qui ne laissait pas de place au raisonnement voir sous forme de qcm. J ai d ailleurs rencontre des espagnols qui avaient mis leur fille dans le lycee francais de madrid pr qualite de l enseignement ( mais aussi car ils voyageaient bcp en europe). En effet pr ceux qui ne le savent pas mais les lycee francais a l etranger regorgent de non francais souvent latin (ils payent svt bcp plus cher d ailleurs) , le maillage des lycee frs assure un scolarite continue presque partt dans le monde. On a un des plus grands reseaux d ambassade et de lycee frs au monde et de cela on peut en etre fier.

  • 143 matinyoupi // Mar 29, 2008 at 11:21

    Oui, on rentre en France quand on se rend compte qu’il faut s’endetter à vie pour accéder à une propriété de misère, quand on se rend compte qu’il faut des mois d’attente pour se faire arracher une dent de sagesse, quand le trois-quart d’un salaire passe en frais de garde d’enfants, quand on se demande quand on va enfin avoir une place pour le plus grand à l’école (d’état), quand on se fait demander de démissionner avec le sourire plutôt que d’avoir à licencier dans une société resplendissante de santé et que personne ne bronche…
    Bien sûr le Royaume-Uni est un bon tremplin pour entrer dans la vie active. J’ai adoré vivre là-bas, mais ça n’empêche qu’il est indéniable que la qualité de vie en France est meilleure. C’est pas du chauvinisme : bien des Britanniques ont fait le même constat que moi et ont franchi le pas (de Calais… ah ah… ).

  • 144 Reno // Mar 29, 2008 at 12:18

    Le truc c’est que nous sommes des milliers à avoir l’envie de rentrer mais quand on essaie, on se fait envoyer balader car des expériences professionnelles à l’étranger, ça ne vaut rien, qu’on remet en doute notre nationalité même si on est inscrit en consulat depuis notre naissance, qu’on est culturellement 100% français, qu’on a nous fait comprendre que le conjoint étranger potentiel, on est pas sûr d’en vouloir par la peur des mariages blancs etc…
    Comme si on voulait nous punir d’être parti! Personnellement, je n’ai pas choisi de naître à l’étranger, mais j’aimerais que la France me reconnaisse pleinement comme un citoyen à part entière et qu’on donne un certain intérêt à ce que je pourrais apporter de ma vie à l’étranger!
    Mais bon je me suis résigné à ne pas rentrer en France avant de prendre une hypothétique retraite dans plusieurs dizaines d’années.
    Aux moins les Belges m’ont donné également leur citoyenneté du faite de ma naissance et je suis considéré d’égal à égal ici.

  • 145 Nanou // Mar 29, 2008 at 2:53

    Partir à l’étranger, à Londres ou ailleurs quand on a 20, 25 ou 30 ans n’est pas simplement synonyme de fuite. On sait tous que le système français a ses defauts, oui tres bien, et encore, celui anglais est loin d’être parfait, au même titre que celui espagnol, américain et j’en passe. L’idée de s’installer ailleurs, d’émigrer, de s’expatrier est aussi l’occasion de se retrouver face à soi-même, de ne plus être le fils de ou la copine de. Depuis que je vis à Londres, trois ans maintenant, je ne me suis jamais sentie aussi française, dans le bon sens du terme, je suis fière de faire partager ma culture à mes amis anglais, australiens, mexicains, brésiliens…Et ravie de connaître les leurs. L’autodérision, est quelque chose que j’ai appris ici, entre autres.
    Oui un jour peut-être je rentrerais , biensur que le pain le vin et autres me manquent parfois, mais entre nous londres est plus proche de paris que de l’écosse. En moins de trois heures nous ponvons rentrer, alors arrêtons de nous plaindre, quand on sait qu’il faut 23 heures aux australiens pour être chez eux. Il faut réaliser aussi la chance que l’on a, d’avoir un passeport europeen, oui ce petit bout de papier nous ouvre beaucoup de portes, nous n’avons pas à être confronter au home office comme certain de nous amis venant de l’autre bout du monde, qui ont le même age que vous, les même envies, en d’autres termes passer quelques temps ailleurs pour apprendre, découvrir…
    Malgres tout être étranger ici n’est pas un défaut, au contraire. Votre culture, votre langue et que sais-je sont un atout, contrairement à d’autres pays.

  • 146 papillon // Mar 29, 2008 at 3:13

    Je connais un tas de français qui vivent en France (Paris et Province) et qui y sont tout a fait heureux. Ils y trouvent un équilibre entre vie de famille, travail etc etc et ne songent absolument pas à quitter la France.
    Certes les choses n’y sont pas parfaites mais citez moi donc un pays où tout est parfait??
    Je connais des Suisses qui ont quitté leur beau pays car ils estimaient qu’il n’y avait plus rien à y faire et que l’esprit d’initiative n’y était pas encouragé!
    J’ai des exemples d’Americains allant vivre au Canada, d’Anglais allant vivre en Australie etc etc.
    Chaque pays a ses atouts et ses défauts.
    J’ai eu la chance de vivre à New-York, Paris et Londres. Chacune de ces villes doit etre appreciée pour ce qu’elle a de bon a offrir.

  • 147 david // Mar 29, 2008 at 7:50

    C’est toujours « delicat » de demander a des expats s’ils veulent un jour rentrer dans leur pays d’origine. Une bonne partie des reponses vont etre de nature « emotionelle » plus que « rationelle ».
    Quant a moi, ayant vecu a New-York (etudes), Londres (travail) et Paris, je puis humblement dire que New-York est de loin la ville la plus tolerante et cosmopolite. Elle a toujours ete une ville d’accueil, depuis bien plus longtemps que Londres et Paris et cela se ressent tout de suite dans la mentalite des New-Yorkais: l’immigartion est presque sa raison d’etre.
    Londres essaye d’imiter NYC mais, a mon humble avis, le resultat est tres moyen.
    Je ne suis pas convaincu que les Anglais soient dans le fond aussi ouverts d’esprit qu’ils le laisse croire. Il suffit pour cela de voir leur comportement (au moins celui d’une majorite d’entre eux) lorsqu’ils se rendent a l’etranger (Savoie, Espagne, Portugal etc etc): ils recreent leur petite colonie et aiment a se retrouver entre eux et font rarement un effort pour aller vers les gens du pays.
    Les Anglais tolerent l’immigration par ce que cela arrange bien leurs comptes, mais j’attends de voir leur reaction des que les choses vont se gater (chose qui est en train de se passer).

  • 148 matt // Mar 29, 2008 at 11:16

    ah il était du voyage aussi Sarkozy? Je croyais que c’était une visite d’Etat de Carla Bruni moi…

  • 149 pierre pouliquin // Mar 30, 2008 at 2:43

    Quelques remarques….le chiffre 300 000 francais en Angleterre devrait, d’apres certains reveler une superiorite de l’Angleterre?
    Bong, je n’ai pas de chiffre « officiel », mais d’apres le figaro (pas ma lecture habituelle, juste ce qui sort en faisant une petite recherche):
    http://www.lefigaro.fr/france/20060429.FIG000000644_les_britanniques_a_la_conquete_de_la_france.html
    Donc, d’apres cette source….500 000 anglais vivent en France.

    Je suis un peu surpris par la presentations faite des lycees / ecoles francais(es) a l’etranger dans differents commentaires (et des anglicismes de ce site « comment » « name »). Mon experience n’est pas universelle, mais en Australie, le lycee francais ou va ma fille est payant en general (et il refuse du monde)….mais gratuit pour les francais, qui y sont admis en absolue priorite (le lycee est considere comme l’un des meilleurs du coin…ce qui n’est pas trop difficile pour le niveau, mais le « developpement personnel » y est au moins aussi important que les « connaissances ») !!!

    Regardant les impots, dans un cas comme le mien (salaire moyen, avec enfants)…il n’y a pas photo: je ne payerait pas d’impot en France, ici c’est 30%! D’autres impots (tva, petrol, etc) sont en revanche nettement plus vas.

    Pas de soucis…je n’oubli pas mon pays d’origine…et y vote, mais certainement pas pour Sarko!

  • 150 oscar // Mar 30, 2008 at 3:33

    « la france tu l’aime ou tu la quitte »

    Ils ont fait leur choix!
    Mais ils n’oublient pas de revenir se faire soigner par la sécu aux frais du contribuable!
    Pourquoi leur garder la nationalité française ?

  • 151 thomas // Mar 30, 2008 at 6:03

    Tiens, nouveau délire? Je bosse pour un employer belge, touche un salaire Belge, paie ma sécu et mes impots en belgique: il y a des accords européens pour les soins, mais je doute que je puisse être remboursé à taux plein en France si je décide d’aller m’y faire soigner. Ou vous avez des infos que je n’ai pas, Oscar?

    et oui « nous avons fait notre choix », et je vous en prie, retirez moi ma nationalité française, ainsi qu’à mes 4 000 000 de compatriotes Bretons, ça nous fera plaisir, enfin 😀

  • 152 Morganics // Mar 30, 2008 at 6:26

    Oscar, calmez vous! Les français que j’ai encontrés à Londres ces derniers ans ne sont pas du genre à peser sur le contribuable français. En général, ils sont assez jeunes et en bonne santé. Quand ils rentrent en France, ils y dépensent de l’argent et pas seulement sur des croissants aux amandes. Ainsi, la France gagne. La France en gagnerait bien plus si vous les encouragiez à rentrer et les aidiez à monter leurs propres enterprises.

    Quant à leur nationalité: c’est 2008, l’Angleterre est en Europe, et on a le droit de quitter son pays. D’ailleurs, ces français vivant dans les pays voisinants comme l’Angleterre ou la Belqique, sont un peu comme les rejetons qui poussent autour de la souche, des tiges bien vigoreuses. Leurs racines sont aussi françaises que les vôtres, d’ailleurs.

    Pardonnez mes fautes de français, je suis anglais et le français n’est pas facile.

  • 153 claude_r // Mar 30, 2008 at 10:15

    Comme je le disais dans un précédent message, partir à l’étranger est une expérience extraordinaire et très enrichissante. En revanche, y partir en crachant sur son pays d’origine est quelque chose qui m’échappe. Que la France ne soit pas un paradis est une évidence, mais quelle soit forcément un pays vieillissant, sclérosé, refermé sur soi???
    Vous parlez de quoi? J’aimerai bien des exemples.
    Quand je vivais au Canada et en Angleterre, j’étais effaré par la vétusté de la plupart des infrastructures. A Manchester, je n’ai pas vu le moindre chantier sur une voie publique pendant un an, alors que Oxford Street, la rue principale de la ville était couverte de nids de poule…

    Une dernière anecdote qui m’a laissé vraiment pantois. Le jour anniversaire de l’indépendance de l’Inde en 1995, je devais aller manger dans un restaurant indien à Ruhsholm, un quartier où tous les commerces sur près d’un km, le long d’Oxford Street, sont indiens: restaurants, bijouteries, boulangeries, magasins de sari, c’est un endroit très étonnant et assez magique. Ce jour-là, des extrémistes blancs ont débarqué dans le quartier et ont brisé TOUTES les vitrines de tous les magasins indiens… Le quartier était entièrement quadrillé par la police, et le spectacle était absolument incroyable. Du verre partout, le contenu des magasins déversé sur les trottoirs. Je ne crois pas qu’il y ait eu des blessés.
    Le lendemain, pas la moindre info dans la presse ou à la télévision…
    Les Anglais m’ont expliqué que le but était d’éviter un effet d’imitation et de contagion…

  • 154 Morganics // Mar 30, 2008 at 10:46

    Et vivant à Londres, je vous dis qu’il n’y a pas de Ruhsolm là-bas. En plus, Oxford Street n’est pas ouvert à tous les transports, que des bus et taxis. Ainsi, dire  »rue principale » est malhonnête, pour dire le moins. Pourquoi faut-il mentir tellement de mon pays d’accueil?

  • 155 matt // Mar 30, 2008 at 11:57

    =>Morganics: claude_r parlait de Manchester il me semble.

  • 156 pierre pouliquin // Mar 31, 2008 at 1:59

    @oscar …et autres messagers de l’amour universel

    Emmigre aux antipodes, j’aime la France, profondement…mais pas celle illustree par votre slogan haineux (“la france tu l’aime ou tu la quitte”…tiens vous ne mettez pas de majuscule a France); celle-ci je la combat, de l’interieur comme de l’exterieur, depuis toujours.

    Quand je retourne en France, je n’ai droit a aucune couverture sociale; mais y depense mes economies et j’envoie en France chaque mois une partie importante de mon salaire gagne dans mon pays d’acceuil (ou je suis d’ailleurs tres bien acceuilli, et dont j’ai maintenant aussi la nationalite), comme le font beaucoup d’emmigres….bref c’est moi qui paye une partie de votre secu, des services publiques dont vous beneficiez (au passage, beaucoup de francais ne se rendent pas compte a quel point le systeme social francais est genereux, relativement a de tres nombreux pays, et malgre sa degradation actuelle).

    Je participe egalemment modestemment a la promotion d’une certaine France, pas celle de la haine….je consomme, aide a faire decouvrir et aimer certains de ses produits (exportations, balance commerciale…emplois en France).

    Pourquoi garder la nationalite francaise? Pour vous la nationalite se resume donc a un lieu de residence temporaire…edifiant…

  • 157 Arnaud // Mar 31, 2008 at 12:51

    @Le Petit Nicolas (mais en Plus Grand)

    Changer de pays c’est assez difficile. Surtout si vous le faites sans l’aide d’une societe. Il ne faut pas vous imaginez que Londres est un paradis, parfois c’est cruel. Il y a des experiences positives et d’autre negatives.

    Surtout que comme lu, les 2-3 prochaines annees risque d’etre plutot difficile. En France aussi.

  • 158 Arnaud // Mar 31, 2008 at 12:54

    @claude_r
    c’etais quand ?

    L’inverse, trop d’argent depense dans l’entretien des routes est aussi un probleme, plus dure a denoncer.

  • 159 amelia // Mar 31, 2008 at 3:58

    Et la télé alors ?

    Il y a un truc que j’adorais aux UK, c’était la télé. Leur télé est à leur image : inventive, drôle, créative, variée. Avec pleins de séries hyper-réalistes, sur les vrais gens. Ceux qu’on ne voie jamais dans les séries françaises. Les moches, les classes moyennes, les rmistes, les banlieusards…

    Question : pourquoi n’y a t-il que les beautiful people dans les séries françaises ? Pourquoi n’y a t-il pas des équivalents de « East Enders » ou « Coronation Street » ???? Ou au ciné un équivalent de Ken Loach ???

    Il faut reconnaître que les anglais sont plus Réalistes sur pleins de choses…Oups j’ai failli écrire, plus Humanistes !

  • 160 isabelle // Avr 1, 2008 at 8:16

    j’ai 35 ans, je rêve de vivre en angleterre depuis que j’y suis allée en tant qu’au-pair dans mes jeunes années (!!). j’ai peur de tout lâcher ici et de ne pas arriver à trouver un boulot, donc je ne fais rien et le regrette sans cesse.. plus simple quand on est encore étudiant, je pense… je vous envie.

  • 161 sylvère // Avr 1, 2008 at 2:03

    @isabelle
    Arrete un peu, et lance toi, plus tu vas attendre
    et moins tu vas osez te jeter a l’eau, as tu reellement beaucoup a perdre en france?
    c’est la seule question que tu doit te poser.
    fonce et c’est tout. Si tu peux avoir un job avant le grand saut c’est mieux aussi.

  • 162 sylvère // Avr 1, 2008 at 2:03

    @isabelle
    Arrete un peu, et lance toi, plus tu vas attendre
    et moins tu vas osez te jeter a l’eau, as tu reellement beaucoup a perdre en france?
    c’est la seule question que tu doit te poser.
    fonce et c’est tout. Si tu peux avoir un job avant le grand saut c’est mieux aussi.

  • 163 amelia // Avr 1, 2008 at 2:13

    A Isabelle,

    Je rejoins Sylvère pour sa réponse,
    si je peux me permettre tu réfléchis là un peu à la française.
    Les anglais pensent différemment, la mentalité est beaucoup plus ouverte.
    Si vraiment tu le sens, je t’encourage à y aller. 🙂

    J’ai fait l’expérience quand j’avais 33 ans et si c’était à refaire je le referais. D’ailleurs aujourd’hui j’ai 36 ans et l’envie d’une expérience anglo-saxonne nouvelle m’interroge.

    A l’auteur de ce blog : j’aime bien votre blog !:)

  • 164 Daria // Avr 2, 2008 at 1:15

    Je compte rentrer en France cette année après plus de trois ans à Londres.
    J’étais en CDI en France quand j’ai décidé de partir à l’aventure car je m’étais toujours promis de le faire.
    J’ai eu de bonnes expériences dans les deux pays et c’est pourquoi je pense maintenant être en mesure de choisir.
    Ma famille et le soleil (oui je viens du Sud!) me manquent trop pour que je les troque contre une vie à l’étranger si excitante et lucrative qu’elle soit.
    J’appréhende un peu le retour mais je sais que cette expérience m’aura permis de gagner en assurance et en ambition.
    Peut-être que c’est ce dynamisme que je vais rapporter dans mes poches qui pourra (a mon humble échelle) faire évoluer la France vers un pays d’ouverture et de progrès.
    Nous sommes tous capables de changer cette société de coma qu’est la France. Il suffit d’y croire un tout petit peu. Ca ne se fera pas du jour au lendemain.

  • 165 claude // Avr 2, 2008 at 3:10

    Pour réponde aux questions…
    Tous les éléments étaient dans mon message:

    C’était à Manchester, pas à Londres. Je suis resté à Manchester jusqu’en juin 1995. Je viens de vérifier sur Internet, il devait s’agir de l’anniversaire de la marche du sel de Gandhi et je pense que ça a dû se passer le 12 mars 1995.
    Si d’autres gens ont des pointeurs là-dessus, ça m’intéresserait. Je sais qu’à l’époque j’avais été profondément choqué par une telle destruction.

  • 166 Ilm // Avr 2, 2008 at 3:30

    Je suis Francaise d’origine maghrebinne, je vis a Londre depuis qq mois et je crois k la France n’a vraiment pas besoin de moi…
    C pas vraiment le pays de l’egalite des chances !!!

  • 167 phil // Avr 2, 2008 at 3:35

    On ne peut pas dire que Londres soit une ville où l’on est un expat… On ne se « sent » pas vraiment expat, et on ne l’est pas vraiment: proximité de la France, mode de vie proche, on entend parler Français quasiment tous les jours à Londres etc.

    Cela me fait rire doucement quand j’entend parler les « expats » londonniens du mal du pays…allez donc vivre dans des pays comme la Russie, les Emirats, en Afrique etc.
    Là bas vous vous sentirez vraiment expats, le fromage et le vin vous seront parfois indispensables pour goûter aux joies de la culture française, et ne seront pas, comme c’est parfois le cas en UK, une marque de snobisme permettant de se différencier de la masse anglaise, d’afficher sa différence.
    Et croyez moi (par expérience), le retour en France implique énormément de questions, beaucoup plus que des questions financières, professionnelles et une traversée de la Manche. Je précise que j’ai été « expat » à Londres, et expat dans plusieurs autres pays ici cités.

    Peut être me suis-je un peu éloigné du sujet, mais les questions « d’oubli du pays », de « mal du pays », du déchirant questionnement « vais-je revenir un jour dans cette lointaine contrée qu’est la France » me font quelque peu sourire quand on évoque Londres.

  • 168 Yan de Londres // Avr 6, 2008 at 12:16

    Mais ce président de France n’a-t-il pas aussi dit : « Si vous n’aimez pas la France…. Vous pouvez toujours vous en allez… »
    Je n’avais pas attendu son offre pour savoir qu’il faisait meilleur sous le ciel de la Grande Albion, que les droits les plus élémentaires y sont respectés, que le niveau de vie y est plus élevés, que mon job fut plus stable et sérieusement mieux payé. Maintenant retraité je reste, le président de la France n’a besoin de personne pour mentir aux Français, il n’a besoin de personne pour enfoncer encore plus le pays qui l’a adopté.
    Installé depuis 1974, je suis maintenant retraité et je reste.

  • 169 Decu de la France // Avr 14, 2008 at 10:19

    Je suis ne suis pas « français de souche » mais je suis arrivé en France à l’age de 3 ans, en 1973.
    Je pense m’être assez bien « intégré ».
    J’ai pas mal voyagé dans ma vie, pour mes études et mon travail.
    En 2000, j’ai investi une partie de mes economies dans l’immobilier parisien.
    J’ai ouvert une SCI, mes loyers étaient encaissés par mon gestionnaire de biens (une agence immobilière), bref tout ce qu’il y a de plus légal et transparent. Tous mes investissements ont été payés au comptant, sans l’aide d’aucune banque.
    Je suis allé ouvrir un compte bancaire pour cette SCI auprès de ma banque de quartier (La Société Générale « Conjuguons nos Talents »…) pour que mes loyer y soient versés.
    Réponse de la banque: impossible d’ouvrir un compte car j’étais « non-résident » et dans un secteur d’activité « a risque » (le textile).
    Je leur explique que je ne suis pas venu leur demander de l’argent mais au contraire leur confier le mien: rien à faire.
    Je m’adresse alors au CCF: même réponse.
    De tous les pays ou j’ai vécu, fait des affaires etc etc , le seul qui m’ai refusé l’ouverture d’un simple compte bancaire alors que j’etais parfaitement « en règle » est la France, pays dont j’ai pourtant la nationalité.
    Les rares fois ou je reviens dans ce pays (je préfère même l’éviter pour les vacances tant je trouve que le service y est de plus en plus mauvais) et que je vois la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » je souris.
    Mon seul regret dans la vie?: avoir passé trop de temps en France, un pays hypocrite.

  • 170 Jean Travkedal // Avr 15, 2008 at 3:15

    En Angleterre, l’ argent à-t-il une aussi bonne odeur qu’en France ?

  • 171 scavenger // Avr 17, 2008 at 11:41

    ah ça oui alors ! Si on part c’est pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs, et en général elle l’est !

    et les arguments du « et le vin et le fromage et la culture et gnagnagna » ne sont pas valables : il suffit de rentrer de temps en temps voir sa famille et on ramenne tout ca dans les bagages, ou on les importe, dans tous les cas on gagne tellement plus ailleurs que ça ne gêne pas du tout !!

    quand on est jeune et dynamique, faut surtout pas hésiter à voyager. Surtout si on est pas dipômé d’une grande école !! quelle misère ces sélections au diplôme j’en suis malade !!

  • 172 Mirco // Avr 17, 2008 at 1:32

    Ceux qui considèrent la France un vrai paradis ce sont nous les italiens qui vivent en Italie: le plus mauvais, les plus bureaucratique le moins laïc, le moins avancé entre les Pays européens!

  • 173 Codex // Avr 17, 2008 at 1:42

    A mon avis l’herbe est toujours plus verte ailleurs.
    Sauf si on bosse un an à conventry lol

    Moi j’ai travaillé donc un an à conventry, puis un an à Londres et également 6 mois de stage à Frankfurt.

    Là je travaille à Paris.

    JE voulais bosser à l’étranger pour voir autre chose et apprendre la langue.

    Mais de là à vivre en Angleterre, impossible.

    La vie en France est bien plus agréable.
    T’as les montages, la mer, la campagne à portée de TGV
    T’as le soleil dans le Sud.

    Par rapport à l’administration ca me fait sourire.
    On dirait que vous etes confrontés à l’administration tous les jours.
    Moi la derniere fois que j’y suis allé c’est pour une carte grise et ca remonte à 1 an et demi.

    Au niveau de la qualité de vie, de toute facon , paris ou Londres, quand je finis à 21heures, j’ai qu’une envie, c’est de rentrer chez moi.

    Apres le week end, quand j’habitais à londres, je rentrais fréquemment en France.

    C’est sur que les français sont plus bougons, plus raleurs que les anglais mais faut pas non plus généraliser.

    Le truc vraiment qui m’insupporte ce sont les expats qui se sentent plus anglais que les anglais.
    Eux, je les évitais comme la peste. Les mecs n’ont aucun honneur à se travestir de la sorte pour plaire à des anglais qui se foutent de leur gueule dans leur dos.
    Les anglais n’aiment pas les traitres, sachez le. Mon boss était comme ca, et il se faisait mépriser.
    Moi ej suis toujours resté français car je suis fier d’etre francais et j’aime mon pays.

    J’adore voyager et j’ai adoré mes expériences à l’étranger, mais j’ai trop d’honneur et de fierté pour ne pas cracher sur mon pays.

  • 174 Nico // Avr 17, 2008 at 4:54

    @ Morganics

    L’ Angleterre en Europe , qu’elle le prouve en adoptant l’ Euro et le Traite .

    @ Oscar : D’accord avec vous , leurs hopitaux sont nuls , et il faudrait un tarif particulier pour les anglais (ou expats ) qui viennent se faire soigner en France . Apres tout c’est grace aux impots . « I want my money back  » Thatcher

  • 175 Jorge // Avr 17, 2008 at 6:25

    je suis actuellement installé à Berlin depuis deux ans, je suis francais d´origine portugaise.
    Ce que je n´ai plus supporté en France c´est l´hypocrisie ambiante: au-delà des idéaux républicains si souvent avancés, des comportements de plus en plus xénophobes et individualistes… de la solidarité pronée ne reste que la rhétorique.
    Je ne dis pas que c´est plus facile ici, mais Berlin reste d´une ouverture d´esprit sans pareil. Je crois que les gens ont moins peur… et ils se battent pour que leur quotidien soit meilleur.

  • 176 cdg // Avr 17, 2008 at 8:49

    je vis en allemagne et je ne rentrerai JAMAIS en france
    J ai essaye une fois et ca m a valu 1 an d anpe (je travaillais de une pme a paris qui a coule)
    Heuresement, j ai pas trop attendu (1 an quand meme) et je suis reparti

    la france est un pays en declin -> si vous etes jeunes partez, si vous etes a l etranger restez y

  • 177 Codex // Avr 18, 2008 at 1:02

    cdg->reste y, on n’a pas besoin de toi, la preuve: 1 an d’ANPE.
    Faut aussi savoir se remettre en question avant de s’en prendre au systeme.
    Les gens ne sont pas forcement tous des loosers prets à prendre la fuite.

    Par ailleurs ca témoigne quand meme du célèbre proverbe « l’herbe est plus verte ailleurs ».

    Actuellement je travaille justemetn dans le franco allemand à Paris et mes collègues allemands n’ont pas la meme vision de la France, ni de l’Allemagne que toi.

    Apres ca dépend des expat.
    Il y a les expats frustrés et les expats intelligents et ouverts.
    Les premiers sont assez bornés et imputent à la France tous leurs échecs;
    Les seconds ont trouvé de bonnes opportunités à l’étranger et ont saisi les chances qu’ils avaient.

    Au cours de mes jobs en Angleterre et en Allemagne je dois avouer avoir rencontré pas mal de fustrés et d’aigris. Ils amplifient tous les défauts d’un pays et ne voient que les avantages de l’autre.
    C’est malheureux mais ca s’explique.

  • 178 Jean Travkedal // Avr 19, 2008 at 7:19

    Certes, en France, il y a pas mal de problèmes,surtout dûs aux spéculateurs et au gouvernement qui démantèlent tous les acquits sociaux.
    Mais de là à déserter son pays, et le dénigrer ?…..
    Si vous êtes mieux en Angleterre, tant mieux pour vous, mais de grâce, restez-y.

  • 179 Jean Travkedal // Avr 19, 2008 at 7:40

    Il est facile de s’expatrier en Angleterre, attiré par les salaires plus élevés, puis de revenir en France pour se soigner parce-que les hôpitaux sont plus performants.

    Le beurre, l’argent du beurre, et le cul de la crémière .

  • 180 Blue Jam // Avr 20, 2008 at 2:25

    Il n’y a pas d’expat frustré ou intelligent. Il y a l’expérience de chacun.

    Et puis il y a quand même une certaine réalité : la France est en train d’étouffer dans ses carcans multiples. Il suffit d’avoir été à l’étranger quelques temps pour s’en rendre compte. Et c’est pour cela que le retour en France est difficile. Pas question ici de dénigrer ce pays, simplement une constatation.

    Et non il n’est pas facile de s’expatrier en Angleterre ou ailleurs. Qui y a-t-il de facile de quitter famille et amis pour se retourver seul dans un endroit inconnu ? Au contraire il faut du courage, de la ténacité et une bonne dose d’optimisme. Ce qui est facile c’est de rester en France sans aller voir ce qui se passe ailleurs.

  • 181 Delphine // Mai 3, 2008 at 9:56

    Je ne rêve que de l’expatriation, moi :).
    Mais je ne sais pas quelles sont les possibilités dans le social et la psychologie. Pas grandes, à mon avis ;).
    Par contre, j’applaudis le courage de ceux qui ont la force de s’expatrier.

  • 182 mike // Mai 3, 2008 at 9:23

    Bonjour.
    j’ai un petit problème de vocabulaire. J’ai toujours cru qu’un expatrie c’était un employé d’une entreprise ou d’une administration (Affaires étrangères, Education nationale) paye (et plutôt bien d’ailleurs) pour aller travailler a l’étranger.
    Je travaille aux USA pour une boite américaine avec un contrat de travail américain, une assurance maladie américaine et je pensais donc être un immigre et pas un expatrie. On m’aurait menti?
    A part ça, pourquoi tant de haine chez certains a l’égard des français de l’étranger (immigres ou expats)? Traitez-vous de la même manière ceux qui ont choisi d’immigrer en France pour améliorer leur vie et celle de leur famille?

  • 183 Jacques // Mai 25, 2008 at 4:44

    Opportuniste !

  • 184 Romain // Juin 17, 2008 at 2:33

    Habiter dans un pays etranger favorise l’ouverture d’esprit, c’est peut-etre une banalite, mais c’est indeniable. A partir de la, on peut facilement penser que partir habiter dans un pays etranger favorise une certaine tendance a juger severement son pays d’origine, peuple d’habitants qui eux, dans leur immense majorite, n’ont jamais tente l’aventure etrangere. Les expatries n’ont pas vraiment de merite pour cette ouverture d’esprit dont ils beneficient, elle leur est tombee dessus, et ca ne les rend pas superieurs pour autant, juste un peu plus difficiles.
    Tout ca pour dire que les anglais, Londres, le Royaune-Uni, c’est la meme chose que les francais, la France, Paris…entre les deux, tout est bien different, mais ca rese la meme chose: d’un cote, francais comme anglais habitant dans leurs pays respectifs sont bien contents la ou ils sont et ne s’occupent pas trop de ce qui se passe ailleurs, d’un autre cote, francais et anglais ayant fait un ‘echange’ de leurs pays sont tout aussi contents d’avoir fait ce choix. Tout le monde est heureux finalement.

  • 185 Steve // Juil 4, 2008 at 1:56

    Voilà, je ne suis ni londoniens, ni parisiens mais montréalais. Étant à la recherche d’une autre ville pour m’expatrier et après avoir vécu quelques temps à Chicago, New York, Londres et Paris j’ai choisi….Paris, sans aucun doute. Les petits cafés, les bistrots, les places et les boulangeries valent à eux seuls le déplacements. Bien sur, c’est un peu simplistes mais c’est dans la simplicité que l’on trouve la qualité de vie. Pour ce qui est de Londres, beaucoup trop cher, trop axé sur l’argent (mais moins que New York) et le nightlife ne me plait guère à cause de l’uniformité de la musique et culture anglaise alors qu’à Paris il y a une belle diversité et on peut meme y trouver de la musique anglaise alors je doute qu’à Londres on puisse sortir et trouver de la poésie ou de la chanson francaise avec facilité. Là ou Paris a un problème c’est avec la délinquance et la lourdeur administrative qui freine la creativité.

    Pour ceux qui se mettent à parler anglais ou valoriser l’anglais comme étant LA référence au détriment de leur langue je me dis qu’ils auraient surement collaborer avec les nazis….

    Alors, il ne me manque que les papiers nécesssaires pour m’expatrier à Paris mais pas facile d’obtenir, quelqu’un a une idée ?

  • 186 Mademoiselle Robot // Juil 18, 2008 at 10:00

    Ce que je vais dire est tres con, mais je refuse de rentrer en France tant que Sarkozy est president.

  • 187 L’Anti-Nabot // Juil 21, 2008 at 12:54

    C’est marrant ca parce que faire un sondage parmi les gens qui sont partis de France pour demander « c’est mieux la France ? »… c’est comme demander a un Nazi s’il aime les Juifs… Comment voulez-vous trouvez un grand nombre de types qui disent « ah oui, j’adore la France pays merveilleux, que j’ai quitte pour ca d’ailleurs ! ».
    Evidemment l’ecrasante majorite des expatries n’aiment pas la France, c’est la raison de leur depart.
    Maintenant ce qui est tres interessant de voir c’est combien d’entre eux ont vote pour le Nabot. Ceux qui n’aiment pas la France aiment le Nabot !
    Grande verite.
    Au diable la France du savoir-vivre et de la resistance ! Vive la France du beni-oui-oui, des business schools a la mords-moi-le-noeud, des hopitaux pour les riches et l’euthanasie pour les pauvres !
    Rassurez-vous : le Nabot travaille dur pour vous faire revenir en France, pays qui est promise par lui a n’etre plus qu’une simple region d’Europe…
    Enfin, sur le taux de votant a Londres : evidemment, les vrais expat, ceux qui restent a long terme, sont ceux qui ont la belle vie, et sont donc plus susceptibles d’etre inscrit au Consulat et avoir leur carte electorale pour aller voter et donc vote pour le Nabot. Aussi, le taux du Nabot n’a rien de surprenant, il pourrait presque meme etre minimise, selon ce que je viens de dire.
    Le probleme de la France, c’est le chomage, c’est une bourgeoisie assise sur un tas d’or qui se moque du bas peuple aussi nombreux qu’il soit, tant qu’il ne la menace pas. C’est ca qui tue la France depuis des decennies, et c’est ca que le Nabot developpe ! Dans quelques annees, il y aura plus de pauvres, plus de malheurs, plus de morbidite et degout, en gros vous serez plus nombreux a Londres et a declarer ne pas aimer la France, mais a condition de vous rendre compte du lien de caus a effet, vous ne serez plus autant a voter pour le Nab’ !

  • 188 Eusèbe // Mai 31, 2009 at 2:47

    @Arnaud.
    Vanter le mérite du modèle anglo saxons en ces temps de crise amenée par les anglo saxons me semble assez étonnant, voire contradictoire.

    Quant à l’indie pop rock français, testez Montgomery (album Stromboli) ou Un homme et une femme project (Alamera, Opium).
    C’est en français, et c’est pas du simple « revival new wave »…
    Je doute que les anglo-saxons soient assez ouverts pour importer ça chez eux.

  • 189 Eusèbe // Mai 31, 2009 at 2:47

    @Arnaud.
    Vanter le mérite du modèle anglo saxons en ces temps de crise amenée par les anglo saxons me semble assez étonnant, voire contradictoire.

    Quant à l’indie pop rock français, testez Montgomery (album Stromboli) ou Un homme et une femme project (Alamera, Opium).
    C’est en français, et c’est pas du simple « revival new wave »…
    Je doute que les anglo-saxons soient assez ouverts pour importer ça chez eux.

  • 190 La France vue par deux Français travaillant à Londres « La France vue par // Juil 21, 2010 at 12:05

    […] ils sont nombreux à ne pas voir les réformes, les changements de mentalités… même deux ans de Sarkozy n’auront pas changé leur […]

  • 191 La France vue par deux Français travaillant à Londres « La France vue par // Juil 21, 2010 at 12:05

    […] ils sont nombreux à ne pas voir les réformes, les changements de mentalités… même deux ans de Sarkozy n’auront pas changé leur […]

  • 192 paul // Déc 22, 2010 at 11:16

    Moi j’abite a londres et j’aime bien leur nourriture, leur gel pour les cheveux vo5, leur pub bourre de monde, vivre dans une chambre, what that, coronation street a la tele, les anglaises, les acceuilles dans les magasins

  • 193 paul // Déc 22, 2010 at 11:22

    moralite veut partir de londres c’est moche, triste, bouf degeulase, put ou tu peux pratiquement pas avancer, les soirees ou tu te fait chier, les magasins de vetements bien seulement pour les chausures, les anglaises sa dure jamais plus trois
    mois

  • 194 Etes-vous un gentil expatrié ou un méchant exilé? // Mar 15, 2012 at 10:56

    […] à Londres pour draguer les Français de l’étranger, il avait lancé un mémorable « n’oubliez pas votre pays » : une manière de promettre à ceux qui avaient quitté l’hexagone que le pays […]

  • 195 Etes-vous un gentil expatrié ou un méchant exilé? // Mar 15, 2012 at 10:56

    […] à Londres pour draguer les Français de l’étranger, il avait lancé un mémorable « n’oubliez pas votre pays » : une manière de promettre à ceux qui avaient quitté l’hexagone que le pays […]

  • 196 Johne371 // Juil 13, 2014 at 11:08

    Your style is really unique compared to other folks I’ve read stuff from. gaeaeddecdef

Réagissez a ce post! (les commentaires avec liens seront systematiquement moderes ainsi que les propos injurieux, diffamatoires, racistes ou hors sujet.)